AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le village de Lajares à Fuerteventura

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d'accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Lajares est un village du nord de l'île de Fuerteventura aux Canaries ; ce village se trouve au milieu d'une contrée désertique où les ressources économiques sont faibles : les lopins de terres cultivables — durement gagnés sur les étendues de scories volcaniques — ont été abandonnés ; l'exploitation du colorant rouge produit par les cochenilles vivant sur les figuiers de Barbarie (Opuntia ficus-indica) — prospère au XIXe siècle — a été abandonnée ; de même, la culture des agaves sisals — pour l'exportation de la fibre qui en était extraite — lancée par l'État franquiste dans les années 1950, a elle aussi été abandonnée après l'invention des fibres synthétiques. Pour venir en aide à l'île sous-développée, l'État franquiste lança aussi l'exploitation à ciel ouvert des pouzzolanes utilisées par l'agriculture, mais cette exploitation est en déclin. Il ne reste à la localité que l'élevage des chèvres — dont vivent encore quelques habitants — et les retombées du tourisme sportif : Los Lajares est en effet situé à mi-chemin entre deux stations balnéaires où se pratiquent les sports aquatiques : Corralejo à l'est et El Cotillo à l'ouest. Autour de cette activité se sont créées des boutiques de surf, des hébergements et des lieux de restauration pour les adeptes de ces sports.

La localité compte environ 1700 habitants et fait partie de la commune de La Oliva.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Le toponyme de Los Lajares signifie « les dalles », des pierres plates, lisses et minces ; le terme est proche du mot français « lauze ».

SituationSituation

Lajares se trouve immédiatement au sud des malpaís, les maleterres couvertes de laves et de scories volcaniques produites par les volcans du nord de Fuerteventura. La localité est à l'intersection des routes qui longent le malpaís, la route FV-109 venant de Corralejo à 12 km), et la route FV-10, venant de La Oliva (à 9 km) et continuant vers El Cotillo (à 8 km).

Le village de Lajares à Fuerteventura. Volcans au nord-est de Lajares (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Depuis le village de Lajares quelques randonnées sont possibles pour découvrir les volcans voisins : la Montaña Colorada (244 m) dont les flancs ont été éventrés pour l'exploitation du picón, une pouzzolane rouge utilisée par la technique de culture de l'enarenado (ensablage des cultures pour conserver l'humidité des sols) ; le Calderón Hondo (« le chaudron profond ») (278 m), un imposant cratère ; la Caldera de Rebanada, la Caldera Encantada et, plus loin, près de Corralejo, le cratère Bayuyo (269 m). Le départ de ces randonnées peut se faire depuis la petite route qui relie Lajares au hameau de Majanicho, situé tout au nord de l'île ; la route de Majanicho part de l'endroit où se trouvent l'arrêt de bus de la ligne numéro 7 et le terrain de football. Après 1 km sur la route on bifurque à droite pour emprunter le Camino de las Calderas (chemin balisé de petite randonnée SL FV-2).

VisitesVisites

VillageLe village de Lajares
Los Lajares est traversé par l'ancienne route reliant La Oliva à El Cotillo, la Calle General ; le centre ancien du village se trouve sur cette route, dans le quartier haut, nommé Casas de Arriba (Maisons d'En Haut), situé entre la nouvelle route FV-10 et la route FV-109. Dans ce quartier se trouve l'église du village, l'église Saint-Antoine de Padoue (Ermita de San Antonio de Padua), une modeste église de style néo-gothique du XXe siècle.

Dans le nouveau centre, sur la route FV-109, se trouve l'école d'artisanat canarien (Escuela de Artesanía Canaria) où est enseigné l'art de la broderie traditionnelle « calado ».

Moulin à ventLes moulins de Lajares
Le village de Lajares à Fuerteventura. Moulin à vent (auteur H. Zell). Cliquer pour agrandir l'image.L'attraction culturelle principale de Lajares est l'existence de deux moulins à vent, derniers témoins de la culture des céréales. Ces moulins sont situés sur la faible hauteur du quartier de Casas de Arriba, près de l'église Saint-Antoine. Le premier de ces moulins est un moulin de type traditionnel castillan, datant du XVIIe siècle, un moulin « mâle » (molino), une construction massive de trois niveaux, faite de pierres volcaniques sombres ; le second moulin se trouve de l'autre côté de la Calle General : c'est un moulin « femelle » (molina), avec le mécanisme en bois placé à l'extérieur du bâtiment.

Informations pratiquesInformations pratiques

MétéorologieMétéo et prévisions
KitesurfÉcole de kitesurf
L'école de kitesurf Magma Kiteschool opère à El Cotillo et Corralejo mais a une boutique et un atelier à Lajares, la Magma Surf Shop. École créée par le Français Achille, l'enseignement se fait — entre autres langues — en français.

Cours, vente et location de matériel pour le surf, le windsurf, le kitesurf … Propose aussi des hébergements pour les sportifs et les autres.

Adresse : Calle Central 1

Téléphone : 00 34 928 868 288

Site sur la Toile : www.magma-kiteschool.com

RestaurantRestaurants
Restaurant El Patio de Lajares
Le Patio de Lajares est une élégante auberge de campagne tenue par un chef-cuisinier allemand reputé et son épouse. La cuisine est internationale, avec des influences germaniques et espagnoles, mais à partir de produits locaux. L'établissement dispose aussi de 6 chambres avec terrasse (pension tout compris pour environ 200 €).

Menu gourmet : 39,50 € ; à la carte, de 50 à 63 €.

Horaire : pour le déjeuner de 13 heures à 15 heures ; pour le dîner, de 19 heures à 22 heures. Fermé le lundi et le mardi. Réservation recommandée.

Adresse : Calle La Cerca 9.

Téléphone : 00 34 650 134 030

Site sur la Toile : www.patio-lajares.com

Restaurant Los Pinchitos
Le restaurant Los Pinchitos (« les brochettes ») est peut-être le meilleur restaurant de l'île pour la viande de chèvre (frite ou au four).

Plats à environ 10 €. Fermé le mercredi.

Adresse : Calle Coronel González del Hierro 38 (nom de la route FV-109 à l'intérieur du village).

Téléphone : 00 34 928 868 181

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Fuerteventura > La Oliva > Lajares
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La Casa de los Coroneles à La Oliva à Fuerteventura
Le village de Villaverde à Fuerteventura
Le village de Corralejo à Fuerteventura
Le parc naturel des Dunes de Corralejo à Fuerteventura
Le village de Tindaya à Fuerteventura
Le village de Vallebrón à Fuerteventura
Le village de Lajares à Fuerteventura
Le village d'El Cotillo à Fuerteventura
L'île de los Lobos à Fuerteventura
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Fuerteventura
La ville de La Oliva à Fuerteventura
La ville de Puerto del Rosario à Fuerteventura
La ville d'Antigua à Fuerteventura
La ville de Tuineje à Fuerteventura
La ville de Pájara à Fuerteventura
La ville de Betancuria à Fuerteventura
La flore et la faune de l'île de Fuerteventura
L'île de Fuerteventura - Brochure OTC (PDF)

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.