AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le vanneau huppé (Vanellus vanellus)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Vanneau huppé. Cliquer pour agrandir l'image.Vanneau huppé. Cliquer pour agrandir l'image.Vanneau huppé. Dans un pre. Cliquer pour agrandir l'image.
Vanneau huppé. Cliquer pour agrandir l'image.Vanneau huppé. Dans un pre. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe : échassiersSous-groupe :Ordre : charadriiformes (Charadriiformes)Sous-ordre :
Famille : charadriidés (Charadriidae)Sous-famille :Genre :Sous-genre :
Espèce : Vanellus vanellus [Linné, 1758]Sous-espèce :Nom commun : vanneau huppéNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbaniegicviljaAllemagneKiebitzAngleterrelapwing, peewit, green ploverArménie
Pays basquehegaberaBiélorussieкнігаўка, каняBrezhonegkornigell, korluskBulgarieобикновена калугерица
CatalognefredelugaChyprioteCorsuCroatievivak, vivak pozviždač
DanemarkvibeGaeidhligabharcan-luachrach, adharcan luachrach, curcag, curochdag, pibhinnEspagneavefríaEstoniekiivitaja
FøroysktvípaFinlandetöyhtöhyyppäFrançaisvanneau huppéFryskljip
GalicePays de Gallescornchwiglen, corn y wich, cornicyll, cornicyll y gors, cornicyll y waen, cornor y gwennyddGéorgieGrèceκαλημάνα
HongriebíbicIrlandepilibínIslandevepjaItaliepavoncella
LettoniekīvīteLithuaniegyvė, knyvė, pempėLëtzebuergëschMacédoineкалуѓерка
MaltevenewwaMoldovenesteNorvègevipeOccitan
Pays-BaskievitPologneczajkaPortugalabibe-comumRoumanie
RussieчибисSerbieвивакSlovaquiecíbik chochlatýSlovénie
SuèdetofsvipaTchéquiečejka chocholatáUkraïneчайкаEmpire romainVanellus vanellus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Le vanneau huppé est gros comme une tourterelle.
MorphologieMorphologie
Vanneau huppé. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Le vanneau huppé a, comme son nom l'indique, une petite touffe de plumes qui orne le sommet de sa tête.

Vanneau huppé. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Très souvent posé au sol, le Vanneau se remarque par un plastron noir se détachant de la partie ventrale très claire : le plumage du dos et de la queue est vert métallique, soyeux, parsemé de violacé, et paraît noir de loin.

Le dessous est blanc avec des sous-caudales châtain.

La huppé est très marquée.

MâleFemelleMâles et femelles sont identiques. Les deux sexes ont un large sourcil clair.

Chez les jeunes, les rémiges des jeunes sont bordées de noir.

LongueurDe 28 à 31 cm.EnvergureDe 70 à 76 cm.
HauteurPoidsDe 150 à 310 g.
IrisForme de becLe bec est noir, court, droit et mince.
PlumageSe signale par son manteau vert cuivré, son ventre blanc et sa huppé en mèche recourbée en avant.PatteLes pattes sont rose foncé à chair brunâtre, fines et plutôt courtes.
ColorisColoris
Vanneau huppé. En été dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Le dessus est noir à reflets vert brillant, le dessous blanc, le plastron noir rouille.
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

FienteFientes

Description

EmpreinteEmpreinte

Description

Chant ou criCri et chant

Cri d'oiseauCri
Son cri est bien connu des sauvaginiers : « piluit piluit oui » ou « oui piluit ».
Cri d'oiseauCri
« pi-huit »
Écouter le criCri
Chant d'oiseauChant

VolVol

Description
Vanneau huppé. En vol. Cliquer pour agrandir l'image.
Vanneau huppé. En vol dessinEn vol, ses ailes arrondies, les sous-caudales et son aspect noir et blanc sont caractéristiques.

Vanneau huppé. En vol dessinSon vol mou, papillonnant et acrobatique, est typique.

Acrobaties aériennes époustouflantes.

ComportementHabitudes

Description
Vanneau huppé. Dessin
Le vanneau huppé est fort méfiant. Il se déplace penché en avant, les pattes raides, pour picorer. Il se rassemble en automne et hiverne en grands groupes.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Les oiseaux forment des colonies dans les endroits favorables à la reproduction.
Période de nidificationPériode de nidification
ReproductionParade nuptiale
Dès mars parfois fin février, ses cris et parades aériennes acrobatiques le font rapidement repérer au-dessus des prairies ou cultures qui serviront de lieu de nidification.
ReproductionAccouplement
Site de nidificationSite de nidification
Dans un terrain humide, cuvette garnie d'herbes sèches au milieu d'une végétation plus grise que verte.
NidNid
C'est une simple cavité à même le sol, parfois tapissée d'herbes desséchées, souvent un peu rehaussée pour que l'oiseau en train de couver ait une bonne vue sur les alentours. Le mâle gratte plusieurs cavités parmi lesquelles la femelle en choisit une.
NichoirNichoir
Nombre de couvéesNombre de couvées
Il peut y avoir une couvée de remplacement en mai-juin.
PontePonte
En avril / mai.
ŒufsŒufs
De 4 à 5 œufs beiges-olivâtres, pointus, et tachetés de noir.
IncubationIncubation
Vanneau huppé. Vanneau huppé au nid. Cliquer pour agrandir l'image.L'incubation dure environ quatre semaines. Elle est assurée par le mâle et la femelle pendant 24 à 27 jours. Les premiers œufs sont pondus entre la mi-mars et avril.
ÉclosionÉclosion
Ils sont élevés par les deux parents. Ils ont leur plumage définitif au bout de 35 à 40 jours. À leur naissance, les poussins se dissimulent à proximité de leur nid, mais, très vulnérables, les pertes sont importantes et chaque couple ne produit guère plus d'un jeune à l'envol.
EnvolEnvol
Les poussins sont nidifuges volants à 5 semaines.
SevrageSevrage
ÉmancipationÉmancipation
Plumage juvénilePlumage juvénile
Période de muePériode de mue
LongévitéLongévité
Prédateurs

RégimeNourriture

Description
Oiseau insectivoreMouchesInsectesAraignéesMille-pattes
Le vanneau huppé se nourrit essentiellement de coléoptères, de mouches et autres insectes, mais aussi d'araignées, de lombrics, de mille-pattes et d'autres invertébrés.

Insectes et larves trouvés dans des bouses ou sortis de terre par piétinements, qu'il fait remonter à la surface en faisant vibrer le sol ses pattes ; également vers, mollusques, graines et matières végétales.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
MaraisPrairiesPâturages
Vanneau huppé. Sur des galets. Cliquer pour agrandir l'image.
Vanneau huppé. Dans l'eau. Cliquer pour agrandir l'image.Oiseau des marais à l'origine, il fréquente aujourd'hui les prairies, les landes humides et les pâturages à végétation basse. C'est un nicheur commun dans divers milieux ouverts, tant à l'intérieur que sur les côtes.

Le vanneau huppé fréquente les zones humides à végétation basse, les bords de marais (il niche dans les marais), il fréquente les marécages, les prairies, les landes, les près salés et côtiers et, l'hiver, fréquente les champs cultivés en fortes bandes.

GîteGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)

RépartitionRépartition

Répartition globale
Vanneau huppé. Distribution. Cliquer pour agrandir l'image.
Légende de la carte de répartition
Europe et nord-ouest de l'Afrique.

Le vanneau huppé est présent en France toute l'année. L'essentiel de ses effectifs est cependant constitué par les oiseaux hivernants venus du nord de l'Europe.

Il niche toute l'année dans les trois quarts nord de la France et il hiverne sur tout le territoire.

Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration

Vanneau huppé. Vol d'un groupe. Cliquer pour agrandir l'image.
Migrateur.

Il niche un peu partout en France et la moitié des effectifs sont sédentaires chez nous, les migrations se déclenchant en octobre / novembre. Dès le mois d'août, il se regroupe en bandes parfois très nombreuses qui sillonnent la campagne ou fréquentent les rares lieux humides tels les bassins de décantation. Ces bandes nous quittent progressivement en automne, le passage battant son plein en octobre. Les hivers plutôt doux voient les vanneaux hiverner en petit nombre. Le gros des troupes nous revient fin février-début mars.

StatutStatut

Rareté
Protection
Vanneau huppé. Timbre. Cliquer pour agrandir l'image.Espèce non protégée en France.
(liste orange)

Espèce chassée.

Le vanneau huppé bénéficie du double statut d'oiseau de passage et de gibier d'eau.

VidéosVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
La bécasse des bois (Scolopax rusticola)
La bécassine des marais (Gallinago gallinago)
Le chevalier gambette (Tringa totanus)
Le chevalier guignette (Actitis hypoleucos)
Le courlis cendré (Numenius arquata)
Le goéland cendré (Larus canus)
Le petit gravelot (Charadrius dubius)
La guifette noire (Chlidonias niger)
La mouette rieuse (Larus ridibundus)
L'œdicnème criard (Burhinus oedicnemus)
La sterne naine (Sterna albifrons)
La sterne pierregarin (Sterna hirundo)
Le vanneau huppé (Vanellus vanellus)
Sujets plus larges
Racine
Les oiseaux (identification des oeufs)
Les ansériformes (Anseriformes)
Les apodiformes (Apodiformes)
Les charadriiformes (Charadriiformes)
Les ciconiiformes (Ciconiiformes)
Les columbiformes (columbiformes)
Les coraciiformes (Coraciiformes)
Les galliformes (Galliformes)
Le grand cormoran (Phalacrocorax carbo)
Les cuculiformes (Cuculiformes)
Les gruiformes (Gruiformes)
Le guêpier d'Europe (Merops apiaster)
Les passériformes (Passeriformes)
Les piciformes (Piciformes)
Les podicipédiformes (Podicipediformes)
Les rapaces diurnes
Les rapaces nocturnes
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.