AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le hibou petit-duc (Otus scops)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Hiboux petits-ducs[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.
Hibou petit-duc. Couple. Cliquer pour agrandir l'image.Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe : rapacesSous-groupe : rapaces nocturnesOrdre : strigiformes (Strigiformes)Sous-ordre :
Famille : strigidés (Strigidae)Sous-famille :Genre :Sous-genre :
Espèce : Otus scops [Linné, 1758]Sous-espèce :Nom commun : petit-duc scopsNom populaire : petit-duc d'Europe, hibou petit-duc, scops d'Aldrovande ou d'Aldrovandi , scops d'Europe

Noms européensNoms européens

Albaniegjoni, gjonAllemagneZwergohreuleAngleterre(European) scops owlArménie
Pays basqueapo-hontzaBiélorussieсоўка-сплюшкаBrezhonegtoud korrBulgarieчухъл
CatalognexotChyprioteCorsuCroatiećuk, jejić lulavac
DanemarkdværghornugleGaeidhligEspagneautillo europeo, autillo comúnEstoniesalupäll
Føroysktlítil kattúlaFinlandekyläpöllönenFrançaispetit-duc scopsFrysk
Galicemoucho de orellas comúnPays de Gallestylluan scopsGéorgieGrèceγκιώνης
HongriefüleskuvikIrlandeulchabhán scopachIslandeskopuglaItalieassiolo commune
Lettoniemazā ausainā pūcīte, auspūcīte, mazā pūcīteLithuanieapuokėlisLëtzebuergëschMacédoineушест був
MaltekokkaMoldovenesteNorvègedverghornugleOccitanchot banut
Pays-BasdwergooruilPolognesyczekPortugalmocho-d'orelhasRoumaniecius
RussieсплюшкаSerbieушати чукSlovaquievýrik lesný obyèajnýSlovénieveliki skovik
SuèdedvärguvTchéquievýreèek malýUkraïneсовкаEmpire romainOtus scops

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Otus : du grec ους, ωτος, oreille : oiseau de nuit pourvu d'oreilles.

scops : du grec σκοπι : scruter, regarder avec attention.

Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Avec ses 20 cm, le Petit-duc scops est le plus petit des rapaces nocturnes. C'est la plus petite espèce qui soit pourvue d'aigrettes.

Son aspect général est brun-gris.

MorphologieMorphologie
Hibou petit-duc, Dessin Naumann. Cliquer pour agrandir l'image.
Hibou petit-duc. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Hibou petit-duc. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Hibou petit-duc. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
MâleFemelleHibou petit-duc et strix pygmaeaHibou de très petite taille, à peine aussi gros qu'un merle, qui tient facilement dans la main.

Oiseau longiligne, plus mince, d'apparence moins trapue et se tenant plus dressé que la chouette chevêche.

Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.Les « aigrettes » (vulgairement appelées « oreilles », mais ce ne sont pas des oreilles) le distinguent, comme tous les autres hiboux, des chouettes.

Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.Ses aigrettes de petite taille peuvent être dressées ou couchées selon l'humeur de l'oiseau. Elles sont bien visibles quand elles sont dressées. Si l'on ne peut voir les aigrettes, on remarquera la tête moins aplatie que celle de la chouette chevêche.

Hibou petit-duc, Tête. Cliquer pour agrandir l'image.Son disque facial gris séparé en deux par une bande sombre triangulaire de la calotte au bec , fait ressortir ses yeux ronds jaune vert qui lui donnent un regard farouche. Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.Ses yeux dont l'iris est jaune clair se trouvent à la base extérieurs d'un grand V que forment le bec gris, les sourcils et les aigrettes qui ne sont pas toujours visibles quand elles sont aplaties.

Ses ailes sont assez longues tandis que la queue est courte.

Caractéristiques :

Hibou petit-duc. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.1 - Plumage : Bru- gris ou brun rougeâtre avec des mouchetures pâles et sombres procurant un excellent camouflage.

2 - Aigrette : Ce ne sont pas des oreilles. Elles peuvent être dressées ou couchées selon l'humeur de l'oiseau.

3 - Posture d'alarme : Inquiété, le petit-duc scops raidit ses muscles pour adopter une attitude verticale, rigide, et ferme presque les yeux. Grâce à son plumage, il ressemble alors à une branche cassée. Cette posture n'est utilisée que de jour.

PlumageHibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.La partie supérieure de son corps est grise, finement moucheté de brun et de roussâtre, et finement striée de noir, ce qui lui permet de se confondre avec l'écorce de l'arbre sur lequel il est perché.

Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image. Le hibou petit-duc est un oiseau assez mystérieux, qui est passé maître dans l'art du camouflage.

Comme chez les autres rapaces nocturnes, les jeunes sont couverts de duvet blanc.

Forme de becBec crochu.
PattePattes emplumées.

Les pattes sont dépourvues de plumes.

LongueurDe 19 à 20 cm.EnvergureDe 50 à 54 cm.
HauteurPoidsFemelle : de 90 à 95 g.

Mâle : de 75 à 80 g.

ColorisColoris
Hibou petit-duc, Adulte brun dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Adulte brun.

Hibou petit-duc, Adulte gris dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Adulte gris.

Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables
Hibou petit-duc, Haut droite, dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Il est légèrement plus petit et plus svelte, et se tenant plus dressé, que la chouette chevêche.

Il s'en distingue également par ses aigrettes, à peine visibles quand il n'est pas effrayé, et son plumage variable entre le gris et le brun chaud, toujours finement vermiculé.

Hibou petit-duc. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.

FienteFientes

Description

EmpreinteEmpreinte

Description

Chant ou criCri et chant

Chant d'oiseauChant
Le chant du petit-duc peut être confondu avec celui du crapaud alyte (crapaud accoucheur), mais bien plus fort, audible à plusieurs centaines de mètres par temps calme.

Le chant est le meilleur indice de présence du petit-duc.

Écouter l'appelChant du mâle
Le chant typique du mâle est une longue succession de cris espacés, bas et brefs « tiou tiou tiou » (de près, « tiouk »).
Appel d'oiseauAppel du mâle
Ce chant monotone flûté, répété à 2 ou 3 secondes d'intervalle, retentit ordinairement la nuit, pendant plusieurs heures et occasionnellement durant la journée.
Appel d'oiseauAppel
Le chant de la femelle est un peu plus aigu et nerveux.
Appel d'oiseauChant du couple
À la saison des amours les couples chantent en duo en s'échangeant de longues séries de « kjiou » lancés par le mâle et de « gwio » répondues par la femelle.
Cri d'alarme
Écouter le cri
Cri d'alarme : « piiii »strident.
Cri d'oiseauCri
Juvénile.
Cri d'oiseauCri
Clap.

VolVol

Description
Vol rapide si à découvert.

Alterne vols battus et planés sur ses ailes assez longues, à plat ou légèrement arquées vers le bas.

ComportementHabitudes

Description
Hibou petit-duc. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.Oiseau très nocturne, rarement visible.

On l'observe difficilement, le Petit-duc étant strictement nocturne et son plumage mimétique le rendant difficilement détectable dans les branches des arbres.

Dans la journée immobile contre un tronc, une grosse branche, à l'abri des feuillages d'une plante grimpante, dans un trou d'arbre, de mur (récent ou non).

Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image. Quand il est inquiet, le petit-duc scops raidit ses muscles pour adopter une attitude verticale, rigide, ferme presque les yeux et dresse les aigrettes qui sont alors bien apparentes. Grâce à son plumage, il ressemble ainsi à une branche cassée. Cette posture n'est utilisée que de jour.

Il s'adapte bien à la présence de l'homme et tolère les trafics routier et ferroviaire à proximité de son lieu de repos diurne.

On peut l'apercevoir dans les villages à la lueur des réverbères, où il attend l'arrivée d'insectes attirés par la lumière.

Chasse
Hibou petit-duc. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Actif la nuit.

Chasse en vol et à terre.

Il chasse à l'affût essentiellement de nuit mais peu aussi avoir une activité diurne lors de l'élevage des jeunes.

Il est avant tout insectivore et il s'élance comme un trait sur les gros insectes et sur les sphinx bourdonnants.

Autrefois, le hibou petit-duc était apprivoisé et très utilisé en Savoie pour la chasse à la pipée , technique dans laquelle on attrapait les oiseaux après les avoir attirés avec le cri d'un hibou, d'une chouette ou d'un autre oiseau.

Contrairement aux autres « membres » de sa famille, il plume les oiseaux qu'il a pris avant de les manger.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Les petits ducs peuvent se reproduire dès l'âge de 10 mois.
Période de nidificationPériode de nidification
La période de nidification a lieu d'avril à fin juillet, en général mai-juin.
ReproductionParade nuptiale
En avril, le petit duc mâle appelle sans cesse les femelles d'un sifflement sans cesse répété « kjiou-kjiou » auquel la femelle répond. Lorsque l'une d'elles lui répond, par un par « gwio-gwio » d'une voix plus aiguë, il lui montre plusieurs emplacements de nid. Il chante devant, entre dans la cavité et en ressort. La femelle exprime son choix en passant la journée dans une de ces cavités.
ReproductionAccouplement
Site de nidificationSite de nidification
Le petit-duc niche à faible hauteur dans un vieil arbre creux, une loge de pic, le trou d'un mur, un vieux nid de corvidé, de pie par exemple.
NidNid
Comme les autres hiboux et les chouettes, le petit-duc ne fait pas de nid mais pond sans faire aucun aménagement.
NichoirNichoir
Nombre de couvéesNombre de couvées
Une couvée par an.
PontePonte
La femelle pond 4-5 œufs à la mi-mai (de fin avril à juin).

Intervalle de ponte : 2 jours.

La femelle commence à couver dès le 3ème et ce pendant 25 jours par œuf.

ŒufsŒufs
Œufs blancs et arrondis.

De 30 X 27 mm et d'un poids de 13 g.

IncubationIncubation
L'incubation par la femelle seule dure 24-25 jours.

Le mâle la nourrit durant la couvaison.

ÉclosionÉclosion
NourrissageNourrissage
Le mâle rapporte des proies plus grosses qu'à l'ordinaire, que la femelle dépèce avant de les donner aux jeunes.
EnvolEnvol
Hibou petit-duc, Juvéniles. Cliquer pour agrandir l'image.Les jeunes, nidicoles, restent au nid pendant un peu plus de trois semaines ; ils s'envolent à 21-29 jours.

Ils continuent à être nourris par les parents pendant 4 à 6 semaines.

Les jeunes quittent le nid en juillet.

SevrageSevrage
Hibou petit-duc, Juvéniles. Cliquer pour agrandir l'image.Les adultes assistent les jeunes dans leurs premières chasses jusqu'à ce qu'ils deviennent indépendant, vers 40 à 50 jours.
ÉmancipationÉmancipation
Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.Une semaine plus tard.
Plumage juvénilePlumage juvénile
Hibou petit-duc, Juvénile. Cliquer pour agrandir l'image.Comme chez les autres rapaces nocturnes, les jeunes sont couverts de duvet blanc et ont les yeux fermés à l'éclosion.

Ils restent aveugles durant trois ou quatre jours.

Période de muePériode de mue
Prédateurs
Rapaces diurnes
MaladiesMaladies
Survie des adultes
LongévitéLongévité
6 ans dans la nature. 12 ans en captivité.

RégimeNourriture

Description
Oiseau insectivoreMouchesAraignéesInsectesPapillonsMille-pattesVersPassereauxGrenouilles
Hibou petit-duc, Proie. Cliquer pour agrandir l'image.
Insectivore, le petit-duc capture surtout :
  • Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.de gros insectes (orthoptères) capturés à terre ou le long des branches, sauterelles, criquets, grillons,
  • coléoptères, hannetons, myriapodes, cloportes,
  • il chasse aussi les papillons nocturnes, parfois autour des lampadaires,
  • des araignées, des mille-pattes, mais également des vers, des lézards,
  • des micro-mammifères,
  • des grenouilles (rainettes) et des petits passereaux.
Les pelotes de réjection mesurent de 20 à 30 mm de long et 10 mm de diamètre; elles contiennent surtout des débris d'insectes et sont donc très fragiles.
MangeoireMangeoires

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Forêts de feuillusForêts de conifèresForêts de montagnePrairiesChampsPrésPâturagesLisièresVergersJardinsParcsHaiesVillagesVilles
Hibou petit-duc. Cliquer pour agrandir l'image.Le Petit-duc fréquente les zones boisées mais pénètrent rarement au cœur des massifs forestiers. Il évite les boisements denses.

C'est un oiseau sociable qui vit dans les arbres des vergers, parcs et jardins à proximité de l'homme ou dans des boisements clairs de feuillus en milieu semi-ouvert.

Campagne cultivée avec haies, bosquets, plantations d'arbres, allées de vieux arbres, parcs et grands jardins, lisières des forêts, bois clairs.

Il affectionne les vergers et les plantations d'arbres; dans les pays méditerranéens, on le trouve fréquemment dans les oliveraies.

Aussi à proximité des ruines, vieux bâtiments.

Il fréquente également le milieu urbain ou suburbain (dans les parcs boisés des grandes villes et villages du midi).

GîteGîte
Il niche dans des trous d'arbres ou de murs.
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
En plaine et jusqu'à 1 500 m dans les Alpes.

RépartitionRépartition

Répartition globale
Hibou petit-duc, Répartition. Cliquer pour agrandir l'image.
Légende de la carte de répartition
Europe méridionale et centrale, parties de l'Afrique du Nord, Est de l'Asie Mineure jusqu'à l'Asie Centrale.

Nombreuses populations migratoires, migrant en Afrique sub-saharienne en hiver.

Le Petit-duc niche dans le Sud de l'Europe.

Hibou petit-duc, Presence. Cliquer pour agrandir l'image.En France, il est surtout présent dans la moitié Sud du pays (Sud-ouest, Midi, au sud de la Loire, mais dans l'Est, remonte jusqu'en Champagne méridionale et en Alsace).

Il se raréfie en allant vers le nord.

Le Petit-duc a fortement régressé, voire disparu, du Nord de la France.

Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration

Le hibou petit-duc est le seul rapace nocturne européen franchement migrateur.

Il niche dans la moitié Sud de l'Europe ; hiverne en partie dans le Sud de l'Espagne, de la Sardaigne, en Italie et en Grèce, principalement en Afrique centrale du Sénégal à la Somalie.

Il passe par Gibraltar, le détroit de Messine, la Crète pour hiverner en Afrique tropicale au sud du Sahara.

Il repart en Afrique tropicale en août-septembre et revient en avril-mai sauf en Corse où il est partiellement sédentaire.

La migration de retour se fait vers avril après celle des hirondelles.

Les individus hivernants chantent dès janvier.

StatutStatut

Dégâts et nuisances
Menaces
Hibou petit-duc, Timbre. Cliquer pour agrandir l'image.
Les raisons le plus souvent avancées sont la raréfaction des gros insectes et la destruction de ses terrains de chasse et des sites convenant à sa nidification. Le petit-duc paye aussi un tribut non négligeable au trafic routier.
Rareté
Chasse interditeProtection
Espèce protégée en France.

VidéosVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
La chouette chevêche (Athene noctua)
La chouette de Tengmalm (Aegolius funereus)
La chouette hulotte (Strix aluco)
Le hibou grand-duc (Bubo bubo)
Le hibou des marais (Asio flammeus)
Le hibou moyen-duc (Asio otus)
Le hibou petit-duc (Otus scops)
Sujets plus larges
Racine
L'effraie des clochers (Tyto alba)
Les strigidés (Strigidae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.