Le bouleau verruqueux (Betula pendula)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page éditée

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : hamamélidés (Hamamelidae)Ordre : fagales (Fagales)
Famille : bétulacées (Betulaceae)Sous-famille :
Genre : bouleaux (Betula)Sous-genre :
Espèce : Betula pendula [Rothmahler, 1788], Betula verrucosa [Ehrhart, 1790], Betula lobulata [Kanitz], Betula rhombifolia [Tausch], Betula alba L.p.pVariété :
Nom commun : bouleau verruqueuxNom populaire : bouleau blanc, bouleau pendant, bouleau pleureur, bouleau à papier, boulard, bois à balais, biole, bech, brel, boule, boulû, arbre de la sagesse …

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnegewöhnliche Birke, Hängebirke, Rauh-Birke, Warzen-birkeweiss-BirkeAngleterresilver birch, downy birch, European white birchArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegbezuennBulgarie
CatalognebedollChyprioteCorsuCroatieviseća breza, bradavičava breza
Danemarkvorte-birk, almindelig birk, birk, dun-birk, hvidbirk, hængebirk, rugrenet birkGaeidhligbeatha dubhachEspagneabedul plateado, abedul blancoEstoniearukask, arukõiv, maarjakask, raudkask, õmmik
FøroysktFinlanderauduskoivu, hieskoivu, tunturikoivuFrançaisbouleau verruqueuxFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceσυμήδα η κρεμοκλαδής
Hongrieközönséges nyír, nyírfaIrlandeIslandehengibjörk, skógviður, vörtubirkiItaliebetulla verrucosa, barancio, bidollo
Lettoniekārpainais bērzsLithuanieberzasLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègehengebjørk, bjerk, birkOccitan
Pays-Baszilver berk, ruwe berk, gewone berkPolognebrzoza brodawkowana, brzoza biała, brzoza zwisłaPortugalRoumanie
RussieБереза повислая (бородавчатая)SerbieSlovaquieSlovénienavadna breza
Suèdevårtbjörk, hängbjörk, masurbjörk, glasbjörkTchéquievýsledková listinaUkraïneEmpire romainBetula pendula

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
pendula = pendant.
Étymologie françaiseÉtymologie française
Bouleau verruqueux. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Les mots « béton » et « bitume » dériveraient de « betun », nom par lequel les Gaulois désignaient le goudron de bouleau, obtenu par carbonisation du bois de bouleau et de son écorce et utilisé pour l’imperméabilisation des peaux et des toitures.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Haut de 30 m, il a un tronc droit, des branches primaires ascendantes et des branches secondaires fines, glabres, pendantes et verruqueuses.

Le bouleau verruqueux est fréquent partout, sauf dans le midi de la France.

Bouleau verruqueux. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Silhouette. Cliquer pour agrandir l'image.
Catégorie de planteCatégorie de plante
PortPort de la plante
Cime peu développée.

Chez les jeunes arbres, étroite, conique et pointue.

Chez les plus vieux, le sommet pointu s’aplatit lentement et prend la forme d’un dôme.

Bouleau verruqueux. Silhouette. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Plante en hiver. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.
HauteurHauteur de la plante
De 20 à 25 m.
Espèces semblablesEspèces semblables
Sur les prairies tourbeuses et à l’étage montagneux (entre 1000 et 1500 m), on trouve une espèce proche, le Bouleau pubescent (Betula pubescens) avec des feuilles et des ramules légèrement feutrés et velus, et dont dont l’écorce reste lisse.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Il est reconnaissable à son tronc rugueux.

Ses branches sont fines d’abord érigées puis retombantes.

L’écorce est mince et lisse, et se desquame en très fines lamelles horizontales.

Quand elle vieillit, son écorce se creuse de profondes crevasses à la base du tronc, devenant noirâtre et épaisse.

Bouleau verruqueux. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Base. Cliquer pour agrandir l'image.
Comme son nom l’indique, le bouleau verruqueux présente sur ses rameaux quand ils sont jeunes, de petites verrues grisâtres résineuses parfois très abondantes.

Ses rameaux sont grêles, très souples, pendants et glabres.

Bouleau verruqueux. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Bourgeon. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige
Comme les autres bouleaux, son tronc blanc le fait reconnaître de loin.

Son écorce est pourvue de ces losanges noirs qui sont l’apanage du seul bouleau verruqueux.

D’abord brun-rouge comme celle du cerisier, puis blanc rosâtre et couverte de bandes horizontales gris pâle ; enfin, blanche et marquée de grands losanges noirs, souvent profondément fissurée à la base, formant de petites écailles noires.

Bouleau verruqueux. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Écorce jeune. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Bouleau verruqueux. Feuillage. Cliquer pour agrandir l'image.Les feuilles du bouleau verruqueux sont simples, alternes, disposées sur trois rangs.

Bouleau verruqueux. Feuille. Cliquer pour agrandir l'image.Les feuilles sont triangulaires, rhomboïdales-ovales, à base tronquée, terminées par une longue pointe parfois effilée.

Bouleau verruqueux. Feuille. Cliquer pour agrandir l'image.Les feuilles sont bordées d’une double rangée de fines dents.

Les feuilles sont pétiolées ; le pétiole est long, fin, portant de petites verrues résineuses.

Feuilles glabres, portent au revers des glandes résineuses.

Six paires de nervures se terminant chacune par une dent pointue, elle-même entourée de 2-3 petites dents triangulaires.

Il a des bourgeons ciliaires, des feuilles très changeantes avec de longs pétioles, et des jeunes feuilles ainsi que des ramules velus.

Bouleau verruqueux. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Feuille. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Fleur femelle. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Feuilles de 3 à 7 cm.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Les feuilles sont vert foncé dessus, plus pâles et visqueuses dessous et prennent avant de tomber une magnifique teinte jaune doré.
Bouleau verruqueux. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Feuille. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Feuille dessous. Cliquer pour agrandir l'image.
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Arbre monoïque.

Les fleurs, unisexuées, sont réunies en inflorescences sessiles et pendantes pour les mâles, pédonculées pour les femelles.

Bouleau verruqueux. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Identification. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.
Les chatons mâles sont groupés par 2-4 en chatons dressés puis pendants à l’extrémité des anciens rameaux.

Les chatons mâles sont droits, et se recourbent tardivement.

Les chatons mâles mesurent de 30 à 60 (100) mm.

Bouleau verruqueux. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Chatons. Cliquer pour agrandir l'image.
Les fleurs femelles forment des chatons dressés, plus petits, à l’extrémité des nouveaux rameaux.

Elles sont groupées par 6 à l’extrémité d’un pédoncule dressé sur le rameau, à la base des chatons mâles.

Les chatons femelles sont pédonculés, droits et écartés.

Ils mesurent et de 2 à 4 cm de longueur seulement.

Ils se renforcent ensuite et deviennent retombants.

Les fleurs femelles isolées fécondées se transforment en groupes de fruits à écailles membraneuses.

Bouleau verruqueux. Fleur femelle. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Chaton femelle. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Les chatons mâles sont jaunes, devenant jaune pâle au mois d’avril, lors de la libération du pollen.
Bouleau verruqueux. Chaton. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Rameau. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Chaton mâle. Cliquer pour agrandir l'image.
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
Pollen allergène d’arbres le plus important ; environ 8 % de la population sensibilisé ; production de pollen très importante, avec cependant des différences annuelles notables ; réaction croisée avec le noisetier, l’aulne, le charme et les aliments comme les fruits et les noix.
Bouleau verruqueux. Planche d'identification Koehler. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Pollen. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Pollen au microscope. Cliquer pour agrandir l'image.
FloraisonFloraison
Le bouleau fleurit en avril - mai.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Les fruits sont issus de la transformation de la fleur femelle, ressemblant à un cornichon, virant au brun vers la fin de l’automne et se brisant en hiver, étape à laquelle les oiseaux participent (chardonnerets, mésanges …).
Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
GrainesGraines
Bouleau verruqueux. Graines. Cliquer pour agrandir l'image.Les chatons femelles libèrent à l’automne des petites graines à double ailes membraneuses.

Bouleau verruqueux. Graines.Les fruits isolés sont des akènes ovoïdes, glabres, très petits, secs, formés d’une ailette contenant une graine.

6 500 graines par kg.

FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
Graines ailées, dispersées par le vent.
CroissanceCroissance
Après 20 ans, la croissance se ralentit et cesse vers 50 ou 60 ans.
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisInsectesChampignons
LongévitéLongévité
Une centaine d’années au maximum.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillusPelouses de montagneCoteaux
Le bouleau verruqueux est peu exigeant, il pousse dans des terrains variés.

Le bouleau blanc est peut-être l’arbre le plus adaptable et, du point de vue écologique, le plus plastique. De part sa grande adaptation à tous les sols, il n’est pas rare de le voir pousser à des endroits où aucun autre arbre n’a réussi à s’implanter. Il s’accroche même dans des conditions presque impossibles.

Dans les collines et les endroits montagneux.

Très commun dans les bruyères et toutes les forêts.

Ses semis envahissent les sols nus, les forêts dégradées. C’est un colonisateur qui prépare le terrain pour la forêt à venir. Il s’installe sur les friches industrielles, les coupes à blanc et, en l’espace de quelques années, forme des peuplements denses.

Le Bouleau fait partie de nombreux peuplements naturels et il forme des monocultures assez étendue.

Bouleau verruqueux. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Peuplement. Cliquer pour agrandir l'image.
SolsSols
Bouleau verruqueux. Peuplement. Cliquer pour agrandir l'image.La plupart du temps sur des sols pauvres, secs ou humides, caillouteux.

Il préfère les sols siliceux ou argileux. C’est un habitué des sols légers et sablonneux.

Bouleau verruqueux. Troncs. Cliquer pour agrandir l'image.Ses semis envahissent les sols nus, les forêts dégradées. C’est un colonisateur qui prépare le terrain pour la forêt à venir.

Il enrichit le sol de la forêt, précieuse essence d’arbre protégée.

ClimatsClimatsClimat ensoleillé
Bouleau verruqueux. Sous la neige. Cliquer pour agrandir l'image.Très exigeant en lumière.

Il a besoin de beaucoup de lumière et végète à l’ombre des autres arbres, ce qui entraîne son dépérissement et sa mort.

AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)
De 0 à 2 000 m.
Espèce associéeEspèce associée
Souvent en compagnie du Saule marsault.

Origine géographiqueOrigine

Originaire d’Europe et de Sibérie.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Bouleau verruqueux. Peuplement. Cliquer pour agrandir l'image.Depuis le Paléocène, les bétulacées sont très répandues dans l’ensemble de l’hémisphère Nord, surtout en Asie. Les bouleaux actuels continuent à vivre exclusivement dans cet hémisphère.

Il croît dans l’ensemble de l’Europe, en Sibérie jusqu’au massif de l’Altaï.

Le bouleau pendant forme dans les régions nordiques des forêts pures ; ailleurs, il est associé à d’autres espèces.

Bouleaux.En France, le bouleau verruqueux est fréquent partout, sauf dans le midi de la France.

Surface : 158 290 ha (verruqueux et pubescent).

BoisBois

Description du bois
Propriétés du boisPropriétés du bois
Bouleau verruqueux. Bois en coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.Son bois assez dur, homogène, blanc, conserve néanmoins une bonne élasticité. Cette caractéristique lui permet d’affronter des tempêtes, sans gros dégâts sur ses branches maîtresses.

Le bois de bouleau est flexible et raide mais peu porteur.

Très élastique et très résilient.

Bois peu durable à l’air.

BoisAspect du bois
Bois parfait jaunâtre à rosâtre d’aspect fibreux.

Aubier non distinct.

Cernes légèrement marqués.

Coupe longitudinale
Bouleau verruqueux. Bois en coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.
Coupe tangentielle
Bouleau verruqueux. Bois en coupe tangentielle. Cliquer pour agrandir l'image.
Coupe radiale
Bouleau verruqueux. Bois en coupe radiale. Cliquer pour agrandir l'image.
Densité du boisDensité du bois
De 0,5 à 0,7 kg par dm³.
Travail du boisTravail du bois
Offrant une très bonne résistance à la flexion et à la compression, il se scie facilement, est apte au tranchage et au déroulage.

Le bois du bouleau résiste mal aux intempéries. Sujet à la pourriture, il doit être séché rapidement.

UtilisationsUtilisation du bois en menuiserieUtilisation du bois pour les jouetsUtilisation du bois en tournerieUtilisation du bois en caisserieUtilisation du bois en papeterieUtilisation du bois pour le chauffage
Il est utilisé dans la tournerie, saboterie et pour la fabrication du contre plaqué.

Les meilleurs bois sont transformés après déroulage en panneaux ou en feuilles de placage. Le bois de placage obtenu à partir des parties basses des troncs de bouleaux (loupe) ayant vécu en des endroits exposés (sur les roches, au bord des peuplements), est le plus recherché.

Les bois de diamètre moyen sont employés pour le mobilier et l’emballage (caisserie).

Les plus petits sont destinés à la pâte à papier et aux panneaux de particules.

Son bois sert aussi à la fabrication des sabots.

Le bois de bouleau brûle avec une flamme vive et chauffe bien ; aussi est-il apprécié comme combustible. Il chauffe vite mais pas longtemps il est donc utilise principalement dans les fours de boulanger.

Bouleau verruqueux. Bois en coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Bois en coupe tangentielle. Cliquer pour agrandir l'image.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
Bouleau verruqueux. Écorce vieille. Cliquer pour agrandir l'image.L’écorce est diurétique, laxative et fébrifuge.

La sève combat les calculs rénaux.

Les bourgeons sont efficaces contre l’arthrose, la constipation, l’asthénie sexuelle et la décalcification des os.

Les jeunes feuilles on un effet diurétique.

Les feuilles constituent un puissant diurétique permettant l’élimination des chlorures et de l’acide urique. Elles sont sudorifiques et dépuratives.

Le goudron de bouleau (Pix betulae) est aussi une matière importante en pharmacologie.

Utilisations culinairesUtilisations culinaires
En avril, la sève des vieux arbres, sert à produire après fermentation, une boisson mousseuse déjà connue vers 1200, le vin de bouleau.
Utilisations économiquesRecherchée par les abeilles
Bouleau verruqueux. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Les longs rameaux retombants servaient autrefois à fabriquer des balais rustiques.

L’écorce complète, presque imperméable à l’eau, sert encore aujourd’hui en Scandinavie d’isolant pour les toits.

Le bois et l’écorce blanche se détachant en lanières horizontales, donne par carbonisation, le goudron de bouleau utilisé comme conservateur pour le cuir et le bois, pour l’imprégnation des peaux et pour l’imperméabilisation des chaussures.

La suie de bouleau servait également pour la préparation de l’encre noire d’imprimerie.

Utilisations ornementalesUtilisations ornementales
On le cultive depuis très longtemps, c’est l’essence ligneuse qui a le plus de grâce. C’est une essence ligneuse éminemment esthétique et rustique.

Il est utilisé dans les parcs et jardins à travers de nombreuses sous-espèces ornementales :

  • Bouleau fastigié (Betula verrucosa fastigiata), avec un port en colonne (8 à 10 m).
  • Bouleau lacinié (Betula verrucosa Dalecarlica), avec un port élancé et très élégant, et des ramilles secondaires retombantes (8 à 10 m).
  • Bouleau pleureur (Betula verrucosa tristis) vigoureux et solitaire, avec un port élégant et une flèche sommitale à 12 m avec des branches secondaires retombantes.
  • Bouleau pleureur de Young (Betula verrucosa Youngii), arbre solitaire de type pleureur mais sans flèche sommitale. Toutes les branches retombent le long du tronc.
  • Bouleau pourpre (Betula verrucosa purpurea), avec un feuille pourpre sombre au printemps, plus clair l’été et rouge en automne (5 à 6 m).
Bouleau verruqueux. Aquarelle. Cliquer pour agrandir l'image.Bouleau verruqueux. Houppier. Cliquer pour agrandir l'image.

CultureHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

MythesMythes
Mythologie romaine : les verges de bouleau ont été utilisées pour la flagellation et la purification des condamnés.
SymbolesSymboles
Dans l’astrologie celtique le bouleau symbolise l’inspiration.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le bouleau pubescent (Betula pubescens)
Le bouleau verruqueux (Betula pendula)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les aulnes (Alnus)
Les bouleaux (Betula)
Le charme commun (Carpinus betulus)
Le noisetier commun (Corylus avellana)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.