Le pin maritime (Pinus pinaster)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Pin maritime. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Pin maritime. Pinede. Cliquer pour agrandir l'image.Le pin maritime ou pin des Landes est l’arbre caractéristique du massif forestier des Landes, dans le sud-ouest de la France. Implanté dans cette région depuis l’antiquité, ce résineux fut cultivé de manière intensive à partir du milieu du XIXe siècle afin d’enrayer le phénomène d’ensablement de la côte landaise et d’assainir les zones marécageuses. Aujourd’hui, il recouvre près de 1 000 000 ha et constitue l’une des essences forestières les plus importantes de France.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division : gymnospermes (Gymnospermae)
Classe : pinidés (Pinidae)Sous-classe : pinatés (Pinatae)
Super-ordre :Ordre : pinales (Pinales)
Famille : pinacées (Pinaceae)Sous-famille :
Genre : pins (Pinus)Sous-genre :
Espèce : Pinus pinaster [Aiton], Pinus maritima [Miller]Variété :
Nom commun : pin maritimeNom populaire : pinastre, pin de Bordeaux, pin de Corte, pin des Landes

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneSeestrand-Kiefer, Stern-Kiefer, SeekieferAngleterremaritime pine, cluster pineArménie
Pays basqueitsas pinuaBiélorussieBrezhonegBulgarie
Catalognepi de fullaChyprioteCorsuCroatie
DanemarkstrandfyrGaeidhligEspagnepino marítimo, pino
negral, pino resinero, pino rodeno
Estoniemerimänd
FøroysktFinlandeFrançaispin maritimeFrysk
GalicePays de Gallespinwÿdden arforGéorgieGrèceτο διαθέτουν τα φυτώρια
HongrieIrlandeIslandeItaliepino marittimo
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BaszeedenPolognePortugalpinheiro-bravoRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieborovice hvězdovitáUkraïneEmpire romainPinus pinaster

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Ce nom provient du celte pen : tête, et du nom latin du pin parasol : du latin maritimus ; et de pinaster : nom des pins, au sens large, dans l’Italie latine.
Étymologie françaiseÉtymologie française
Nom français issu du latin pinaster : « pin sauvage ».

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Cet arbre, au houppier clair et irrégulier, essentiellement plat et plutôt étalé, peut atteindre 30 mètres de hauteur.
Catégorie de planteCatégorie de planteConifère
PortPort de la plante
Pin maritime. Port.Pin maritime. Tronc. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Dessin de la plante. Cliquer pour agrandir l'image.D’un port pyramidal chez les sujets jeunes, le houppier du pin maritime s’étale ensuite pour prendre une forme ovoïde caractéristique. Les vieux sujets sont uniquement ramifiés dans le quart supérieur du tronc.

Le fût est souvent flexueux, surtout dans sa partie inférieure (les troncs sont en général courbés dans la même direction).

La cime peu compacte est conique quand le pin est jeune, puis irrégulière et étalée mais jamais aplatie.

Ses branches maîtresses, très espacées, sont généralement tortueuses et courbées.

HauteurHauteur de la plante
Arbre de 20-30 (40) mètres de haut et jusqu’à 5 mètres de circonférence à la base.
Espèces semblablesEspèces semblables
Une autre race de pin maritime est le mésogéen (Pinus mesogeensis [Fieschi & Gaussen]), à croissance plus lente, il se rencontre dans les Maures, l’Esterel et en Corse.

Le pin maritime forme des arbres hauts d’une trentaine de mètres à cime aplatie, tandis que le Pin pignon (Pinus pinea) atteint une hauteur de 25 m. Ce sont des essences ligneuses remarquables et importantes dans leur zone d’origine ; ailleurs, elles sont peu résistantes.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Pin maritime. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Tronc flexueux surtout à la base.

Son écorce dense, épaisse même chez les individus jeunes, se fissure profondément au fur et à mesure que l’arbre croit et se détache en plaques.

Écorce profondément crevassée et très épaisse en vieillissant.

 

Pin maritime. Pinede. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige
Pin maritime. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Son écorce, gris pâle sur les jeunes arbres, prend une coloration rougeâtre puis rougeâtre-noir chez les sujets adultes.

Pin maritime. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Rouge sombre en profondeur.

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Pin maritime. Rameau. Cliquer pour agrandir l'image.Les aiguilles sont disposées sur des rameaux courts. Elles sont beaucoup plus denses à l’extrémité des rameaux.

Pin maritime. Feuille. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Aiguille. Cliquer pour agrandir l'image.Ses aiguilles sont géminées (groupées par deux dans une gaine longue de 2,5 cm).

Aiguilles incurvées en gouttière.

Aiguilles rigides, coriaces et un peu piquantes.

Les aiguilles très longues mesurent de 15 à 20 cm de longueur et sont épaisses (2,5 mm environ).

Des pins à deux aiguilles c’est celui qui portent les aiguilles les plus épaisses et les plus longues des pins indigènes en France.

Les bourgeons sont gros (35 mm), ovoïdes, non résineux ; les écailles frangées sont brunes, ciliées de blanc, et réfléchies au sommet.

Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Pin maritime. Cône. Cliquer pour agrandir l'image.De couleur vert frais foncé, luisantes.
VégétationVégétation
Aiguilles persistantes (4 ans).
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Pin maritime. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Bourgeons. Cliquer pour agrandir l'image.Arbre monoïque (chaque arbre est bisexué car il possède des cellules reproductrices mâles et femelles sur le même pied).

Ses inflorescences femelles sont des cônelets unique ou par groupe de deux à cinq autour du bourgeon initial.

Ses inflorescences mâles sont des chatons ovoïdes, disposés sur les jeunes pousses de l’année.

Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Les inflorescences femelles sont des brun rougeâtre.

Les inflorescences mâles sont de couleur jaune pâle rosé.

Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
Pollen de pin maritime x 10.Pin maritime. Pollens. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Pollens. Cliquer pour agrandir l'image.
FloraisonFloraison
D’avril à mai.

Espèce résineuse et monoïque qui fleurit en avril-mai.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Pin maritime. Cône. Cliquer pour agrandir l'image.Les cônes, presque sessiles, inclinés vers le bas, poussent en général par groupes de 2 à 4 autour du rameau..

Les cônes ont une forme ovoïdo-conique.

Les cônes, d’une forme allongée lorsqu’ils sont fermés, sont droits ou légèrement courbes.

Pin maritime. Cône. Cliquer pour agrandir l'image.Les cônes sont gros et remarquablement longs de 9 à 18, voire même 22 cm, pour 4 à 7 (8) cm de largeur.

Pin maritime. Écailles. Cliquer pour agrandir l'image.Leurs écailles sont rhomboïdo-pyramidales, plus ou moins proéminentes, souvent courbées à la base et presque toujours symétriques, avec une quille tranchante et un écusson bien apparent à pointe plus ou moins crochue.

Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
Pin maritime. Cône. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Cône vert. Cliquer pour agrandir l'image.Le cône présente une coloration qui évolue depuis le vert jusqu’au brun roux luisant lorsque le fruit est mature.

Pin maritime. Cône. Cliquer pour agrandir l'image.

GrainesGraines
Pin maritime. Graine. Cliquer pour agrandir l'image.Les graines ailées sont ovales, aplaties, longues de 8 à 10 mm, noires d’un côté et gris taché de l’autre.

Les graines sont grosses : 20 000 graines par kilo.

FructificationFructification
Pin maritime. Cônes mâles. Cliquer pour agrandir l'image.La fructification est précoce.

Les pignes mûrissent à l’été ou à l’automne de l’année suivante, dispersant les pignons au printemps ou à l’été de la troisième année.

Après maturation, les cônes peuvent rester sur les branches plusieurs années.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
La reproduction s’effectue par l’intermédiaire du pollen transporté par le vent.
CroissanceCroissance
Sa croissance initiale est très rapide (6 mètres en 20 ans), mais il ne dépasse pas 20 à 30 mètres.

Sa croissance est plus rapide sur les sols profonds.

Durant les trois premières années, les plants poussent verticaux, portant des feuilles juvéniles bleu argenté, avant de se mettre à croître très rapidement même sur des sols sablonneux.

Maturité à 40-50 ans.

RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisChampignonsInsectes
On notera que ce résineux est sensible aux fortes gelées et à la chenille processionnaire qui forme des cocons blancs sur les branches puis se nourrit de ses aiguilles.

Autour de la Méditerranée, les arbres sont atteints d’une maladie qui les fait mourir avant d’avoir atteint une grande taille. Toutefois, ils ont le temps de se reproduire.

LongévitéLongévité
Sa longévité est faible à moyenne (autour de 100 ans).

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresRivages
Pin maritime. Forêt landaise de pins maritimes. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Pinede. Cliquer pour agrandir l'image.Espèce sensible aux fortes gelées et au bris de branches, exige la pleine lumière et une légère humidité de l’air (mais supporte la sécheresse estivale).

Son système racinaire, d’abord pivotant puis traçant, est particulièrement adapté pour le reboisement sur des sols difficiles. Son couvert, clair et léger, contribue au développement d’une strate arbustive et herbacée épaisse particulièrement combustible.

Espèce postpionnière nomade, le pin maritime est également sempervirent.

SolsSols
Totalement intolérant au calcaire, le pin maritime s’adapte à tous les sols même les plus pauvres ou les plus acides, voire à l’hydromorphie, mais se développe mieux en terrain profond.

Espèce héliophile appréciant les sols de pH acides à très acides (sables dunaires).

Il croît dans les régions à climats océaniques (zones littorales) sur des sols sablonneux, où il constitue le plus souvent des forêts monospécifiques.

ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombré
Pin maritime. Pinede. Cliquer pour agrandir l'image.Bien adapté aux climats maritimes très tempérés, à température douce et régulière, le Pin maritime exige une légère humidité de l’air, mais supporte la sécheresse estivale.

Cette essence exige la pleine lumière, la chaleur et une certaine humidité atmosphérique, et aucun couvert pour les semis.

Normalement à faible distance de la mer, surtout en France.

Il craint les hivers très rigoureux, avec des expositions prolongées à des températures inférieures à -15 °C.

AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)
De 0 à 800 m.
Espèce associéeEspèce associée

Origine géographiqueOrigine

Le pin maritime ou pin des Landes est originaire de la Méditerranée occidentale et des côtes atlantiques de l’Europe.

RépartitionDistribution géographique

Pin maritime. Répartition. Cliquer pour agrandir l'image.Le pin maritime se rencontre près des côtes atlantique et méditerranéenne, en Espagne, en Italie, au Portugal et au Maroc. De plus, cette essence fait aussi l’objet d’une culture à grande échelle en Afrique du Sud.

Localisée à faible distance de la mer, l’aire naturelle du Pin maritime en France se situe dans les Landes de Gascogne, la Corse, les Maures, l’Estérel et les Corbières.

Il a été introduit dans d’autres régions. L’essentiel du peuplement est situé dans le massif forestier landais (Sud-ouest) mais il se rencontre aussi sur le pourtour méditerranéen, dans les Cévennes, en Bretagne, en Sologne, dans le Maine, sur la côte charentaise et dans la vallée de la Loire.

Pin maritime. Landes de gascogne. Cliquer pour agrandir l'image.Caractéristique de la région Aquitaine, (on l’appelle aussi pin des Landes) où il a été introduit au XVIIIe siècle. Au XIXe siècle, il a permis de fixer les dunes des Landes et d’assécher ses marécages.

Essence importante couvrant plus de 10% de la surface boisée.

Surface boisée en 1994 : 1 368 814 ha. Le pin maritime représente 10 % de la surface boisée en France.

BoisBois

Généralités
Voir le pin sylvestre
Propriétés du boisPropriétés du bois
Dur, moyennement nerveux.
BoisAspect du bois
Pin maritime. Bois en coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Bois en coupe tangentielle. Cliquer pour agrandir l'image.Rougeâtre à rouge brun clair, teinte peu homogène, à aubier nettement plus clair.

Les bois sciés présentent un aubier distinct blanc-jaunâtre et un duramen rougeâtre avec des veines très visibles.

Les canaux résinifères sont nombreux, gros, et visibles à l’œil nu ; la sécrétion de résine est abondante.

Pin maritime.

Coupe longitudinaleCoupe tangentielleCoupe radiale
Pin maritime. Bois en coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.Pin maritime. Bois en coupe tangentielle. Cliquer pour agrandir l'image.
Densité du boisDensité du bois
Bois assez lourd.

De 0,50 à 0,75 kg/dm³.

Travail du boisTravail du boisTranchageSciageClouage
Utilisation du boisUtilisations du boisUtilisation du bois en charpenterieUtilisation du bois en papeterieUtilisation du bois pour le chauffage
Le pin maritime a un bois lourd qui le destine à des usages très variés :
  • Pin maritime. Steres. Cliquer pour agrandir l'image.charpente,
  • menuiserie intérieure et extérieure,
  • cette essence à hauts rendements fournit une matière première particulièrement adaptée pour la papeterie, la fabrication des panneaux de particule, la fabrication des emballages lourds (palettes et caisses),
  • poteaux, la confection de parquets et lambris,
  • meubles. En revanche, la présence de résine limite son emploi en ébénisterie.

De plus, le gemmage - pratique qui consiste en la récolte de la résine - permet, après distillation et transformation, la mise au point d’essence de térébenthine et de la collophane. Cette activité est de moins en moins courante.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations économiques
Pin maritime. Écorce entaillée. Cliquer pour agrandir l'image.On utilisait autrefois sa résine (gemme) pour produire de l’essence de térébenthine, le gemmage étant la technique utilisé pour favoriser l’écoulement de la résine destinée à être récupérée dans un pot appelé « cutyot ». Le « gemmeur » raclait l’écorce sur une longueur de 80 cm pour une largeur de 30 cm et installait une lame de zinc (« crampon ») destinée à diriger la résine vers le pot. Il piquait ensuite le pin avec une hachette particulière nommée « hapchot » entraînant l’apparition d’une saignée de quelques centimètres qui permettait l’écoulement de la résine. La récolte (« amasse ») était effectuée toutes les 5 à 6 semaines.

Cultivé, il est aussi utilisé pour le reboisement et la fixation des terres de dunes.

Histoire et traditionsHistoire, littérature, traditions, légendes, religions, mythes, symboles …

HistoireHistoire
Ce grand pin a été utilisé sous Napoléon III pour créer la forêt des Landes.

StatutStatut

MenacesMenaces
Il est très sensible à l’incendie dans le midi. Au fil des décennies, le nombre d’incendies n’a cessé de croître.

Dans les Landes, de 121 incendies par an de 1950 à 1963, ce sont quelques 248 incendies par an qui réduisirent en cendres des parcelles de la forêt landaise de 1964 à 1983. Pourtant, grâce à la mise en place de réseaux de pare-feu, la superficie des forêts brûlées annuellement a progressivement diminué, passant de 964 ha/an de 1950 à 1963 à 663 ha/an de 1964 à 1983.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le pin à crochets (Pinus uncinata)
Le pin laricio (Pinus nigra ssp. laricio)
Le pin maritime (Pinus pinaster)
Le pin de montagne (Pinus montana)
Le pin noir d'Autriche (Pinus nigra var. austriaca)
Le pin parasol (Pinus pinea)
Le pin de Salzmann (Pinus nigra clusiana)
Le pin sylvestre (Pinus sylvestris)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les pins (Pinus)
Le douglas vert (Pseudotsuga menziesii)
L'épicéa commun (Picea abies)
Le mélèze commun (Larix decidua)
Le sapin pectiné, sapin blanc ou sapin des Vosges (Abies alba)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.