Le trémellodon gélatineux (Tremellodon gelatinosum)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Trémellodon gélatineux. Montchier. Cliquer pour agrandir l'image.Trémellodon gélatineux. Montchier. Cliquer pour agrandir l'image.Trémellodon gélatineux. Montchier. Cliquer pour agrandir l'image.
Trémellodon gélatineux. Montchier. Cliquer pour agrandir l'image.Trémellodon gélatineux. Montchier. Cliquer pour agrandir l'image.Trémellodon gélatineux. Tremellodon gélatineux. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : phragmobasidiomycètes (Phragmobasidiomycetes)Sous-classe :
Ordre : trémellales (Tremellales)Sous-ordre :
Famille : trémellacées (Tremellaceae)Sous-famille :
Genre : trémellodons (Tremellodon)Sous-genre :
Espèce : Tremellodon gelatinosum, Pseudohydnum gelatinosum [(Scopoli : Fries) Karsten]Sous-espèce :
Nom commun : trémellodon gélétineux, trémelle gélatineuseNom populaire : faux-hydne gélatineux, trémelle faux-hydne

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterretoothed jelly fungiArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaistrémellodon gélatineuxFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainTremellodon gelatinosum

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
De 0 à 5 cm de long.
Diamètre du piedDiamètre du pied
De 0,8 à 1,8 cm de largeur.
Forme du piedForme du pied
De forme très variable, parfois nul, plus souvent latéral et épais, aplati, aminci vers la base, de même texture que le chapeau.
Couleur du piedCouleur du pied
Gris-mouillé.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 3 à 8 cm de diamètre pour une épaisseur de 3 à 6 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
En forme de langue ou d’éventail.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Surface blanchâtre à gris mouillé, puis brunâtre ou fauve avec l’âge.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Pubescente ou très finement rugueuse.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
Marge aiguë, ondulée, assez épaisse et enroulée, surtout au début.
DessousFace inférieure
Fertile, couverte de petits aiguillons mous.
Taille des lames ou pores
Aiguillons de 1 à 3 mm de long.
Forme des lames ou pores
Aiguillons pointus et mous, non séparables.
Couleur des lames ou pores
Aiguillons blanchâtres, translucides, à reflets bleutés.
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 5 à 7 µm.
Forme des spores
Subglobuleuses, lisses, hyalines, non amyloïdes.
Couleur de la sporée
Sporée blanche.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Chair gélatineuse-caoutchoutée, tendre.
Colorations
Chair translucide.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur faible, résineuse.
SaveurGoût
Saveur faiblement résineuse.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
D’août à octobre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructificationChampignon saprophyte
Solitaire ou en groupes imbriqués ou fasciculés, parfois soudés entre eux.

Pousse sur le bois pourrissant, souches décomposées, branches enfouies dans les tapis d’aiguilles.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresChampignons sur souches
Sur les souches pourries de conifères.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Absent des régions les plus méridionales de la France.

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible
Comestible. On peut la faire mariner pour la consommer ensuite dans des salades avec une vinaigrette bien relevée.

StatutStatut

Rareté
Commun.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Les auriculaires (Auricularia)
Les exidies (Exidia)
Les trémelles (Tremella)
Le trémellodon gélatineux (Tremellodon gelatinosum)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les types de champignons
Le mode de vie des champignons
L'identification des champignons
Les champignons dans l'histoire
Les champignons vénéneux (syndromes)
Les ascomycètes (Ascomycotina)
Les homobasidiomycètes
Les phragmobasidiomycètes (Phragmobasidiomycetes)
Les myxomycètes (Myxomycetes)
Les champignons à lamelles (clé de détermination)
Les champignons à tubes (clé de détermination)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.