Les types de champignons

Espèce[Classification]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : champignons (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)

ConnaissancesTypes de champignons

Les types de champignons. Champignons en forme de console. Cliquer pour agrandir l'image.Les types de champignons. Champignons en forme de coussinets. Cliquer pour agrandir l'image.Les types de champignons. Champignons en touffes. Cliquer pour agrandir l'image.
Les types de champignons. Champignons à lamelles. Cliquer pour agrandir l'image.Des champignons disposent de centaines de plis aussi minces que du papier, appelés lamelles, sur la face inférieure du chapeau.

Les spores sont produits sur toutes ces lamelles, ce qui offre une immense surface pour les spores.

Les types de champignons. Champignons à tubes. Cliquer pour agrandir l'image.D’autres champignons possèdent de petits tubes, ou pores, à l’intérieur du corps fructifère. Les spores se développent à l’intérieur des pores, ce qui la encore contribue à offrir une large surface.
Les types de champignons. Meyers. Cliquer pour agrandir l'image.D’autres encore parmi les champignons ont développé des corps fructifères ayant un grand nombre de structures en forme de dents qui portent les spores.

D’autres ont simplement un grand nombre de plis sur toute la surface du corps fructifère.

Toutes ces différentes méthodes pour accroître la surface du corps fructifère et les différentes structures qui en résultent, offre une façon utile d’identifier les différentes sortes de champignons.

Champignons à lamelles
Les types de champignons. Lamelles de champignons. Cliquer pour agrandir l'image.Ce type de fongus comprend nos champignons comestible familiers. La plupart, mais pas tous les champignons à lamelles, ont un pied qui porte un chapeau au sommet. Les lamelles sont situées en dessous du chapeau. Les spores sont alignés sur la surface des lamelles. Un seul corps fructifère peut produire jusqu’à 10 000 millions de spores.

L’épaisseur des lamelles, la façon dont elles sont attachées à la tige, et leur espacement sont toutes des manières importantes pour distinguer différentes espèces.

Quelques champignons à lamelles semblent de proches parents des bolets.

Clef de détermination des champignons à lamelles.

Bolets (Champignons à pores)
Les types de champignons. Bolets. Cliquer pour agrandir l'image.Ce sont des champignons qui ont des corps fructifères semblables à ceux des champignons à lamelles, en ce qu’ils ont un chapeau et un pied. Cependant les bolets n’ont pas de lamelles à la surface inférieure du chapeau. Au lieu de cela, ils possèdent des milliers de tubes minuscules disposés perpendiculairement à la surface du chapeau. Le dessous du chapeau paraît ainsi couverts de milliers de petits trous, ou pores. Chaque trou est l’extrémité de l’un des minuscules cylindres, qui sont couverts de lignes de spores. Les corps fructifères de certains bolets atteignent la taille de 30 cm de diamètre. Des bolets tropicaux dépassent la taille de 65 cm.

La taille et la disposition des pores aident à l’identification des diverses espèces de bolets. La plupart des espèces poussent en association avec des arbres.

Clef de détermination des champignons à tubes.

Polypores (Champignons à pores)
Les types de champignons. Polypores. Cliquer pour agrandir l'image.Les polypores tendent à avoir des corps fructifères très durs, semblables à du cuir ou du bois. Ils sont souvent en forme de plateau et la plupart pousse sur les troncs d’arbres ou les bois pourrissants, bien que certains puissent pousser sur le sol. Certains de ces champignons sont connus comme champignons en console, parce qu’ils ont l’apparence d’étagères poussant sur le côté des arbres.

Les pores sont situés sur la face inférieure du corps fructifère et, comme pour les bolets, sont couverts de spores alignées. Certains de ces champignons produisent un nouveau corps fructifère chaque année, tandis que d’autres en produisent un seul qui continue de pousser années après années. Ceux-là peuvent atteindre une taille considérable. Ils peuvent également porter des anneaux visibles sur lesquels on peut mesurer leur âge comme avec les anneaux de croissance des arbres.

Phalles
Les types de champignons. Phallus. Cliquer pour agrandir l'image.Les phalles sont des champignons extraordinaires qui se développent à partir d’une structure ressemblant à un œuf. Le corps fructifère est constitué d’un chapeau en forme de campanile monté sur un stipe. Le chapeau est recouvert d’une pellicule d’une odeur cadavérique, le gléba, qui contient les spores. L’odeur attire des mouches qui, en foulant le gléba, se couvrent de spores. Les mouches dispersent les spores en se portant ailleurs.
Vesses et géastres
Les types de champignons. Vesses. Cliquer pour agrandir l'image.Ces champignons contiennent leurs spores à l’intérieur d’une sorte de sphère. Cette sphère peut posséder un pied ou être sessile. La masse des spores au creux de la sphère est solide au début, puis elle se transforme en un masse poudreuse de spores.

Chez les géastres la sphère a une enveloppe rugueuse qui se sépare et s’étale comme des pétales ayant la forme d’une étoile, dévoilant l’intérieur qui contient les spores. L’enveloppe externe des géastres se désintègre en vieillissant pour exposer la masse des spores, tandis que, chez les vesses, les spores sont expulsées par un petit orifice au sommet de la sphère.

Champignons en gelée
Les types de champignons. Champignons gélatineux. Cliquer pour agrandir l'image.Ce type de champignons comprend une grande variété de champignons qui produisent des corps fructifères ayant l’aspect de masses gélatineuses, ou des formes d’« oreilles » ou de « langues ». Ils sont mous ou gélatineux et se rencontrent sur les arbres ou sur le sol.
Champignons en coupe
Les types de champignons. Champignon en coupe. Cliquer pour agrandir l'image.Les champignons en coupe appartiennent à un groupe de champignons complètement différent des champignons précédents, dont le nom scientifique est « ascomycètes », alors que les précédents appartiennent à un groupe appelé « basidiomycètes ». La différence principale entre ces deux groupes est leur façon de produire les spores.

Il existe de nombreuses sortes différentes d’ascomycètes. Certains produisent un corps fructifère en forme de coupe, qui a son hyménophore sur la face supérieure plutôt que sur la face inférieure comme les basidiomycètes.

Beaucoup des ascomycètes sont des micro-champignons mais il en existent plusieurs dizaines d’espèces dont les corps fructifères sont de taille significative.

Basidiomycètes et Ascomycètes
Les champignons avec sporophores (corps qui fructifient) assez gros pour être immédiatement visibles appartiennent habituellement à l’un des deux groupes principaux. Les basidiomycètes ou les ascomycètes. La principale différence entre ces deux groupes se situe dans la manière par laquelle ils produisent leurs spores microscopiques.
BasidiomycètesAscomycètes
Chez les basidiomycètes, les spores sont produites extérieurement, à l’extrémité de cellules spécialisées appelées des basides.

Typiquement, il y a 4 spores par baside, bien que ceci puisse varier de 1 à plusieurs, selon l’espèce.

Chez les ascomycètes, les spores sont produites intérieurement, à l’intérieur d’un sac appelé asque.

Chaque asque contient habituellement 8 spores (parfois 4,  selon l’espèce).

Les asques (asci) et les basides (basidia) sont tous les deux des structures microscopiques.

Structure des champignons

Les types de champignons. Hyphe. Cliquer pour agrandir l'image.Le corps principal de beaucoup de champignons est constitué de fibres fines, ramifiées, habituellement incolores appelées hyphes (hyphae). Chaque fongus possède un très grand nombre de ces hyphes, toutes emmêlées pour former une trame complexe appelée mycélium.

Le mycélium est en général trop fin pour être vu à l’œil nu, sauf là où les hyphes sont rassemblées en masse. La photo de gauche a été prise au microscope. Les hyphes sont agrandies 100 fois par rapport à la taille réelle.

Les types de champignons. Armillaria mellea. Cliquer pour agrandir l'image.Certains champignons, tels l’armillaire couleur de miel (Armillaria Mellea), qui est un parasite des arbres forestiers, ont des hyphes collées ensemble en longs câbles appelés des rhizomorphes. Parce qu’il y a autant d’hyphes collées ensemble elles peuvent être vues aisément, formant des « lacets de chaussures » noirs. Elles peuvent s’étendre à travers la forêt en infectant d’autres arbres.
Le mycélium des champignons est essentiellement caché à la vue humaine, pas seulement en raison de sa petite taille mais aussi à cause de sa situation. La masse emmêlée de mycélium est habituellement cachée profondément au sein de ses sources de nourriture, telles que des matières en décomposition, une litière de feuilles, du bois pourrissant ou des animaux morts. Le mycélium demeure non détectable jusqu’à ce qu’il développe un ou plusieurs corps fructifères, contenant les spores reproductives.
Les types de champignons. Calocera cornea. Cliquer pour agrandir l'image.Les corps fructifères (tels les champignons) sont constitués d’épais amas d’hyphes. Leurs tailles varient de petit et insignifiant à de grosses structures qui attirent l’œil.
Les corps fructifères sont habituellement produits à la surface de la source de nourriture plutôt que recélé à l’intérieur, pour permettre aux spores d’être répandues et disséminées par le vent, l’eau ou des animaux. Les corps fructifères sont habituellement la seule indication que l’on ait de la présence d’un fongus. Comme pour les icebergs, ils ne représentent qu’une minuscule fraction du fongus entier, la plus grande partie étant dissimulée à la vue. Si vous recherchez des champignons, le meilleur moment est l’automne. Les mycéliums des champignons ont alors eu une longue période relativement chaude pour croître de façon intensive pendant l’été. Avec l’arrivée d’un temps plus humide en automne, des conditions de chaleur humide apparaissent qui sont idéales pour la fructification des champignons. De nombreux champignons ont leur saison de fructification à la fin de l’été ou en automne. Cependant, il ne faut pas ignore le printemps. C’est une bonne saison pour rechercher des champignons tels que les morilles et autres champignons en coupe. Peu se rencontrent pendant les mois froids de l’hiver avec des gelées, bien que les pleurotes en forme d’huître continuent de pousser pendant la majeur partie de l’hiver, ainsi que l’oreille-de-Judas.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Les types de champignons
Le mode de vie des champignons
L'identification des champignons
Les champignons dans l'histoire
Les champignons vénéneux (syndromes)
Les ascomycètes (Ascomycotina)
Les homobasidiomycètes
Les phragmobasidiomycètes (Phragmobasidiomycetes)
Les myxomycètes (Myxomycetes)
Les champignons à lamelles (clé de détermination)
Les champignons à tubes (clé de détermination)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les champignons (Mycota)
Les lichens
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.