Les coprins (Coprinus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Coprins. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Coprins. Planche Ricken 20. Cliquer pour agrandir l'image.Coprins. Planche Ricken 21. Cliquer pour agrandir l'image.
Coprins. Planche Ricken 22. Cliquer pour agrandir l'image.Coprins. Planche Ricken 23. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : agaricales (Agaricales)Sous-ordre :
Famille : coprinacées (Coprinaceae)Sous-famille :
Genre : coprins (Coprinus)

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaiscoprinsFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainCoprinus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Coprinus : poussant sur les excréments (du grec κοπρος, fumier, excrément).

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Connaissances.Les Coprins sont des champignons qui colonisent généralement les fientes, les fumiers, le terreau et les bois pourris. Ils sont fimicoles ou coprophiles. Leur croissance est extrêmement rapide, et en quelques heures ils deviennent déliquescents, donnant une encre noire. Il en existe de petites et de grandes espèces, toutes fragiles. Les Coprins poussent indifféremment en touffe ou en solitaire.
  • Spores noires ou violacées.
  • Chapeau facilement séparable du pied.
  • Lames + ou - libres, déliquescentes.
  • Lamelles sombres.
  • Fragile.
  • Absence de volve.
RemarquesRemarques
Les paysans disent que si au matin leur fumier se couvre de coprins, c’est signe certain d’une pluie prochaine. Il se trouve que ce n’est pas là, un préjugé, mais un fait d’observation excellent. En effet, quand après une période de beau temps sec par vent d’est, tout à coup le vent tourne à l’ouest et apporte des masses d’air humide, aussitôt les coprins éclosent instantanément. Il leur faut sans doute un certain degré hygrométrique de l’atmosphère pour le faire, et aussitôt qu’il est atteint, ils apparaissent.
Clés de déterminationClés de détermination
1. Couleur fauvâtre, non hygrophane. Sommet du chapeau comme saupoudré de sucre, +/- roussâtre. Cespiteux. Lignicole (parfois sur du bois enterré).

DéterminationCoprin micacé (Coprinus micacéus) K

2. Chapeau gris acier, conique, non pelucheux mais avec des sillons à sa surface.

DéterminationCoprin noir d’encre (Coprinus atramentarius) J

La consommation de ce champignon peut s’avérer bonne ; mais attention : une réaction d’intolérance assez spectaculaire est observée lors d’une prise d’alcool concomitante ou même parfois 8 jours avant ou après la dégustation !!! (Syndrome coprinien).

3. Chapeau pelucheux blanc, avec une calotte ocre au sommet. Anneau mobile et fugace. Ce champignon peut atteindre 60 cm de hauteur.

DéterminationCoprin chevelu (Coprinus comatus) J J si consommé jeune (avant de se liquéfier).

Accumule les métaux lourds è attention aux lieux de récolte.

Confusion avec Coprin noir d’encre (Coprinus atramentarius) J sous réserves).
Clés de détermination olfactiveClés de détermination olfactive
1. Odeur de bitume :

Détermination (Coprinus narcoticus) (++) ;

DéterminationCoprin pie (Coprinus picaceus) ;

Détermination (Coprinus radicans) ;

Détermination (Coprinus stercoreus).

2. Odeur de naphtaline :

DéterminationCoprin pie (Coprinus picaceus).

3. Odeur d’engrais azotés :

Détermination (Coprinus narcoticus) (++).

4. Odeur de gaz d’éclairage :

Détermination (Coprinus narcoticus) (++) ;

DéterminationCoprin pie (Coprinus picaceus).

5. Odeur raphanoïde :

Détermination (Coprinus strossmayeri) (-).

6. Odeur herbacée :

Détermination (Coprinus pseudoniveus) (-).

7. Odeur fongique :

Détermination (Coprinus populicola) (-).

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Le coprin chevelu (Coprinus comatus)
Le coprin faux pied-de-lièvre (Coprinus lagopides)
Le coprin impatient (Coprinus impatiens)
Le coprin micacé (Coprinus micaceus)
Le coprin pie (Coprinus picaceus)
Le coprin noir d'encre (Coprinus atramentarius)
Sujets proches
Les coprins (Coprinus)
Les panéoles (Panaeolus)
Les psathyrelles (Psathyrella)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les agaricacées (Agaricaceae)
Les amanitacées (Amanitaceae)
Les coprinacées (Coprinaceae)
Les strophariacées (Strophariaceae)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.