Le coprin pie (Coprinus picaceus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : agaricales (Agaricales)Sous-ordre :
Famille : coprinacées (Coprinaceae)Sous-famille :
Genre : coprins (Coprinus)Sous-genre : coprins picacés (Picaceus)
Espèce : Coprinus picaceusSous-espèce :
Nom commun : coprin pieNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaiscoprin pieFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainCoprinus picaceus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie françaiseÉtymologie française
Le Coprin pie est ainsi nommé par analogie avec le plumage noir et blanc de l’oiseau.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Le plus grand de tous les coprins. C’est un champignon trop grêle et trop mince pour être intéressant à récolter.
Espèces semblablesEspèces semblables

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Pouvant atteindre jusqu’à 20 cm de hauteur.
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Pied élancé.
Couleur du piedCouleur du pied
Blanc.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Un peu mèchuleux puis nu.
Coupe du piedCoupe du pied
Il est fragile et casse facilement.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 4 à 8 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Sa forme en cloche s’étale avec l’âge, puis les bords se relèvent. Très fragile, il devient vite déliquescent.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Chapeau de couleur brun-noir voilé de plaques blanches superficielles. Évoque le plumage d’une pie, d’où son nom.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Parsemé de taches blanches, qui sont les restes du voile originel.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Lames blanches, virant au rose puis au noir en vieillissant, vite déliquescentes.
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
Ovales et lisses.
Couleur de la sporée
Noire.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Mince et fragile.
Colorations
Chair blanche.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Elle se liquéfie assez rapidement et son odeur est désagréable, peu engageante.
SaveurGoût

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Se rencontre en automne.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
C’est une belle espèce solitaire, très appréciée des photographes, beaucoup moins des mycophages.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillus
Dans les sous-bois garnis de feuilles mortes, surtout dans les endroits humides et ombragés, forêts de hêtres, de chênes et de charmes.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesNon comestible
Bien qu’inoffensive, elle est sans aucune valeur gustative.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le coprin chevelu (Coprinus comatus)
Le coprin faux pied-de-lièvre (Coprinus lagopides)
Le coprin impatient (Coprinus impatiens)
Le coprin micacé (Coprinus micaceus)
Le coprin pie (Coprinus picaceus)
Le coprin noir d'encre (Coprinus atramentarius)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les coprins (Coprinus)
Les panéoles (Panaeolus)
Les psathyrelles (Psathyrella)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.