Le coprin chevelu (Coprinus comatus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : agaricales (Agaricales)Sous-ordre :
Famille : coprinacées (Coprinaceae)Sous-famille :
Genre : coprins (Coprinus)Sous-genre :
Espèce : Coprinus comatus [(O. F. Mull. : Fries, 1797) S. F. Gray]Sous-espèce :
Nom commun : coprin cheveluNom populaire : goutte d’encre, escoumelle

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneSchopf – Tintling, SpargelpilzAngleterrelawyer’s wig, shaggy inkcap, shaggy maneArménie
Pays basqueurbeltz galpardunaBiélorussieBrezhonegBulgarie
Catalognebolet de tinta, matacandeles, bolet de femerChyprioteCorsuCroatie
Danemarkparyk-blækhatGaeidhligEspagnebarbuda, coprino cabelludo, coprino de mechones, matacandelasEstonie
FøroysktFinlandesuomumustesieniFrançaiscoprin cheveluFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceκόπρινος ο αναμαλλιάρης
Hongriegyapjas tintagombaIrlandeIslandeItaliefungo dell’inchiostro, coprino chiomato
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègematblekksoppOccitan
Pays-Basgeschubde inktzwamPologneczernidłak kołpakowatyPortugalRoumanie
Russieнавозник белый, лохматыйSerbieSlovaquieSlovénievelika tintnica, mlada užitna
Suèdefjällig bläcksvampTchéquieUkraïneEmpire romainCoprinus comatus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Coprin chevelu. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Du grec « kòpros », excrément, proche de l’excrément, d’après son habitat, passé au latin coprinus ; et du latin « comatus, -a, -um », chevelu, par référence à l’aspect poilu de son chapeau. Du latin coma : chevelure, crinière.

IdentificationIdentification

ConnaissancesGénéralités
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Coprin chevelu. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Coprin chevelu. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Le coprin chevelu est un champignon commun qui apparaît dès la fin du printemps, mais est surtout abondant à l’automne, dans les pelouses, les prés et autres endroits dégagés. Le chapeau est toujours replié autour d’un pied assez grêle, qu’il masque presque entièrement, et se liquéfie, en vieillissant, en gouttes noir d’encre à partir de son bord.
RemarquesRemarques
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Le coprin chevelu est un très bon comestible mais qui se détériore très vite, noircissant puis se liquéfiant littéralement, jusqu’à disparaître totalement, ne laissant le plus souvent qu’un pied dressé.
Espèces semblablesEspèces semblables
Peu de confusion possible pour ce champignon, son voisin le plus proche étant le coprin noir d’encre (Coprinus atramentarius), qui s’en différencie par un chapeau lisse, soyeux, strié dans la longueur et de couleur gris-cendré.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.22,5 ± 12,5 cm.

Le pied peut parfois atteindre jusqu’à 60 centimètres sans que le chapeau soit proportionnel !

Diamètre du piedDiamètre du pied
1,5 ± 0,5 cm.
Forme du piedForme du pied
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.D’abord presque entièrement caché dans le chapeau, s’élance ensuite. Cylindrique, élancé et bien droit, atténué au sommet, bulbeux à la base.
Couleur du piedCouleur du pied
Blanc, taché de brunâtre à la base.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Lisse et soyeux.
Coupe du piedCoupe du pied
Coprin chevelu.Farci puis souvent creux, raide, fragile, cassant facilement et nettement, se séparant net du chapeau.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Anneau étroit, membraneux, positionné très bas, blanc, fugace, bientôt mobile comme une bague, vite disparu.
Voile du champignonVoile provisoire
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Voile général laissant des écailles sur le chapeau. Voile partiel laissant un anneau membraneux, mobile autour du pied, glissant souvent vers la base avec l’âge.
Base du champignonBase du pied
Base quelque peu bulbeuse et radicante.

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
4,0 ± 2,0 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Chapeau ovoïde au début de la croissance, très allongé au début, en fourreau sur le pied, puis en forme de cloche ou de pagode (marge retournée vers le haut), puis s’ouvrant complètement.

La marge se relève alors et se liquéfie en produisant des gouttelettes noires tombant une à une.

Couleur du chapeau
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Coprin chevelu. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Blanc avec une couleur rosée sur la marge. En vieillissant il passe du rosé au violet puis au noir. Disque au sommet du chapeau beige, vite brunâtre.

Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.

Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Couvert de peluches ou de mèches imbriquées et retroussées, caduques, laineuses, blanchâtres, vite grisonnantes-brunissantes lui donnant un aspect échevelé, sauf, au centre, une petite calotte plus foncée ; noircit et se liquéfie en vieillissant.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
Coprin chevelu. Chapeau liquéfié. Cliquer pour agrandir l'image.Marge rentrante très jeune, se déroule très vite, se déchiquette pour enfin se retourner. Devenant rosâtre, puis noircissant et se retroussant en devenant déliquescente.
DessousFace inférieure
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Lamelles qui se liquéfient avec l’âge, à partir de la marge.

Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.

Taille des lames ou pores
Larges de 1 cm.
Forme des lames ou pores
Lames libres ou presque, minces et fragiles, inégales.
Couleur des lames ou pores
Blanches au début puis roussâtres et enfin noires et déliquescentes (comme de l’encre).
Espacement des lames ou pores
Très serrées, comme collées comme les pages d’un livre.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 9 à 12 par 6,5 à 9 µm.
Forme des spores
Ovoïdes, lisses, avec pore germinatif, brunes.
Couleur de la sporée
Brun sombre.
Certains champignons font tout pour disperser leur contingent de spores. Le coprin chevelu digère ses propres tissus pour que ses spores les plus intérieures puissent s’échapper.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Très mince, fragile.
Colorations
Blanche puis rosée et noirâtre.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
Aucun.
OdeurOdeur
Odeur faible, fongique.
SaveurGoût
Saveur faible, agréable.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.En été et à l’automne, parfois jusqu’à fin décembre, mais le plus souvent en septembre et octobre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Le coprin chevelu pousse souvent en groupe, parfois en paquets serrés, parfois en grandes troupes.

Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.

On peut suivre sur les photos ci-dessous la rapide évolution de l’état jeune jusqu’à la totale déliquescence des lames si bien qu’au bout de quelques heures il ne reste plus que le pied surmonté du disque sommital (photo 5) et au sol une trace noire d’encre, sporulation qui contrairement aux autres champignons ne sera pas transportée par le vent, mais par le ruissellement de la pluie.
Coprin chevelu.Coprin chevelu.Coprin chevelu.Coprin chevelu.Coprin chevelu.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPrés
Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Son mode de vie est saprophyte (humo) terricole.

Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Dans les endroits herbeux, aérés, parcs, jardins, pelouses, bords de route, tas de compost, le long des sentiers et chemins, plus particulièrement sur les sols remués, généralement hors des bois.

SolsSols
Coprin chevelu. Jeune. Cliquer pour agrandir l'image.Sur sols riches. Assez commun dans les endroits fumés (champs, prairies).
AltitudesAltitudes
Le coprin chevelu surabondait dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale car il se plaît dans les terres remuées, où se retrouvent enfouis des débris organiques.

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible
  • Coprin chevelu. Cliquer pour agrandir l'image.Très bon comestible, même cru, tant qu’il est jeune et dans les heures qui suivent sa cueillette.
  • Le coprin chevelu est un comestible délicat que l’on consomme à l’état jeune, avant que le bord du chapeau ne commence à noircir. Très fin et savoureux, il est porté aux nues par de grands chefs.
  • Les coprins se conservent difficilement, la seule façon de les conserver est la congélation, quoique le résultat soit peu satisfaisant. Il est préférable de les consommer frais. Il devra être cueilli très jeune et préparé sans aucune attente sous peine d’une dégradation très rapide.
  • D’autre part, en aucun cas il ne faut réchauffer un plat de coprin chevelu.
  • Attention, ne pas le récolter le long des routes, des autoroutes ou des décharges ménagères car il est capable, comme beaucoup de champignons, d’accumuler les métaux lourds (plomb).
  • Il peut être consommé avec des pommes de terre sautées à la poêle.
Coprins chevelus en papillotes
Ingrédients pour 2 personnes :

8 Coprins chevelus

8 tranches minces de jambon fumé, où de jambon cuit à l’os.

50 g de beurre aux cristaux de sel marin,

1 bonne gousse d’ail,

5 cuillerées à café de mie de pain rassis réduit en poudre, ou de chapelure.

4 cuillerées à café de persil haché frais ou congelé,

poivre et sel (très peu).

Choisissez des coprins très jeunes, très blancs et bien fermes.

Retirez les pieds. Faites une petite farce avec le beurre, la mie de pain, l’ail et le persil haché.

Malaxez bien. Mettez un peu de cette farce à l’intérieur des chapeaux.

Roulez les coprins dans les tranches de jambon fumé, puis dans un carré de papier d’aluminium, afin de former des papillotes.

Disposez les papillotes dans un plat et faites cuire à four chaud (Th 5) pendant 1/2 heure.

Temps de préparation: 15 min.

Cuisson 30 min.

Coprins farcis
8 coprins chevelus

8 tranches de jambon

2 cuillères à soupe de beurre

1 gousse d’ail

1/3 tasse de mie de pain séché

1/4 tasse de persil haché

poivre fraîchement moulu

Pour la sauce:

3 cuillères à soupe de beurre

3 cuillères à soupe de farine

2 tasses de lait

sel et poivre

Choisir des coprins fermes et bien blancs.

Enlever les pieds et conserver les chapeaux.

Faire sécher au four 2 ou 3 tranches de pain sans toutefois les assécher jusqu’au cœur.

Enlever les croûtes et défaire la mie en petits morceaux.

Ajouter le beurre ramolli, l’ail et le persil hachés finement.

Bien mélanger les ingrédients. On peut faire plus de farce si les chapeaux sont plus gros qu’indiqué dans cette recette.

Remplir l’intérieur des chapeaux avec cette farce, puis rouler chacun des coprins dans une tranche de jambon.

Disposer côte à côte les rouleaux dans un plat rectangulaire à bords d’environ 11/2" de hauteur. Pour éviter que les rouleaux se déroulent, disposez-les deux à deux en s’assurant que le sens de déroulement de chacun les forcent à s’appuyer l’un sur l’autre.

Préparer la sauce béchamel: faire fondre le beurre, ajouter la farine en remuant avec une spatule de bois.

Ajouter le lait et cuire en agitant au fouet jusqu’à épaississement. Saler et poivrer au goût.

Bien napper les rouleaux de jambon avec la sauce et faire cuire au four à 350º F pendant une demi heure environ. On peut aussi ajouter un peu de gruyère râpé sur le dessus avant de mettre au four.

À la fin, allumer l’élément à griller, si nécessaire, pour faire gratiner.

Servir chaud.

Soupe veloutée aux coprins chevelus
500 g de coprins chevelus entièrement blancs

30 g (2 cuillères à soupe) d’oignon haché finement

500 ml (2 tasses) de bouillon de poulet

250 ml (1 tasse) de crème à 1 %

60 g (4 cuillères à soupe) de beurre

60 g (4 cuillères à soupe) de farine

sel et poivre au goût

persil haché

Hacher les champignons finement au couteau.

Dans une casserole à fond épais, fondre le beurre, y ajouter les oignons et faire revenir 2 minutes.

Ajouter les champignons et continuer la cuisson 2 minutes.

Incorporer la farine en saupoudrant puis y ajouter lentement le bouillon de poulet bien chaud en remuant avec un fouet.

Saler et poivrer.

Laisser mijoter à feu doux 15 minutes.

Ajouter la crème et cuire 5 minutes.

Servir la soupe garnie de persil haché frais.

Velouté de coprins
1/4 tasse de farine

1/4 tasse de beurre

1 tasse de carottes

3/4 tasse de céleri

3/4 tasse d’oignons

4 tasses de bouillon de poulet

2 tasses de lait (3,25 % de préférence)

100 grammes de Coprins chevelus

sel et poivre

Couper grossièrement les carottes, le céleri et les champignons.

Hacher les oignons, les faire sauter dans du beurre et ajouter les champignons.

Faire cuire séparément les carottes et le céleri dans un peu de bouillon.

Lorsque les carottes sont cuites, ajouter les oignons et les champignons.

Tamiser le céleri lorsqu’il est cuit; ce tamisage se fait très bien dans un tamis conique avec pilon de bois.

Jeter les fils et ajouter la purée au mélange.

Passer au robot culinaire pour obtenir une purée de légumes.

Faire fondre le beurre, ajouter la farine et remuer.

Ajouter le lait pour obtenir une béchamel et battre au fouet.

Ajouter la partie du bouillon non utilisée et celle qui a servi à faire cuire les légumes.

Ajouter la purée de légumes et continuer de fouetter.

Saler et poivrer au goût.

Culture
Le coprin chevelu est un champignon à croissance rapide ; venant facilement sur le fumier, il a fait l’objet de recherches en culture. Son substrat idéal est constitué de crottin de cheval (comme le Champignon de Paris), additionné de paille. Sa culture en cave exige une température comprise entre 20 et 25 °C. Trois à quatre semaines après l’ensemencement, le mycélium blanc a envahi tout le substrat. Dans de bonnes conditions de température, d’hygrométrie et de ventilation, les fructifications interviennent en vingt-huit jours environ. La récolte des champignons jeunes s’effectue deux à trois jours plus tard. L’espèce, fragile et vite déliquescente, ne se conserve pas au-delà de 24 à 48 heures dans un réfrigérateur.
En moins de 48 heures, le chapeau noircit et se liquéfie totalement. Les gouttes d’encre qui s’en échappent servaient jadis pour l’écriture.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le coprin chevelu (Coprinus comatus)
Le coprin faux pied-de-lièvre (Coprinus lagopides)
Le coprin impatient (Coprinus impatiens)
Le coprin micacé (Coprinus micaceus)
Le coprin pie (Coprinus picaceus)
Le coprin noir d'encre (Coprinus atramentarius)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les coprins (Coprinus)
Les panéoles (Panaeolus)
Les psathyrelles (Psathyrella)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.