AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Binissalem à Majorque

[Sujet précédent] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Minorque] [Majorque] [Ibiza] [Formentera] [Cabrera] [Page d'accueil] [Baléares] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Binissalem est une petite ville agricole — essentiellement viticole — de l'ouest de la plaine de Majorque, même si la ville fait administrativement partie du comté du Raiguer. La ville compte environ 7500 habitants, les « Binissalamers », qui ont gardé leur mode de vie traditionnel, car la ville est peu influencée par le tourisme (la plage la plus proche est à 30 km). Cependant beaucoup d'habitants travaillent à Palma, distante de seulement 25 km.
ÉtymologieÉtymologie et toponymie
La ville de Binissalem à Majorque - Écusson de la villeLe toponyme Binissalem proviendrait de l'arabe « Bin Selim » (« le fils de Sélim ») ; ce nom est fixé depuis le XVIe siècle. Du XIIIe au XVIe siècle, la localité était nommée Robines, qui désigne encore aujourd'hui le centre-ville de Binissalem (cf. Notre-Dame de Robines).

Le saint patron de Binissalem est saint Jacques, fêté le 25 juillet ; l'écusson de la ville porte une coquille Saint-Jacques.

En espagnol castillan, Binissalem est orthographié Binisalem.

SituationSituation

La ville de Binissalem à Majorque - Situation de Binissalem à Majorque (auteur Joan M. Boràs). Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Binissalem est située, dans le centre de l'île, sur l'antique route reliant les deux principales colonies romaines de Majorque, Pollentia au nord-est et Palmera au sud-ouest. Binissalem se trouve sur la route Ma-13A, aujourd'hui doublée par l'autoroute Ma-13 ; la ville est donc un peu à l'écart du flot de circulation qui relie Palma (à 26 km) à Alcúdia (à 33 km), ce qui lui assure une certaine tranquillité. Binissalem n'est qu'à 7,5 km d'Inca, la capitale du Raiguer.

La commune de Binissalem jouxte les communes d'Alaró, de Consell, d'Inca, de Lloseta et de Sencelles.

La région de Binissalem, située au pied de la Serra de Tramuntana, est assez plate et peu élevée (139 m d'altitude en moyenne) ; le plus haut sommet est le Penyal des Bous (rocher des bœufs), entre Alaró et Binissalem, avec 408 m d'altitude.

VisitesVisites

VillageLe Village de Binissalem
La ville de Binissalem à Majorque - La pierre de Binissalem. Cliquer pour agrandir l'image.Binissalem connut une grande prospérité du XVIIe siècle jusqu'au début du XIXe siècle, grâce à sa production vinicole ; de cette époque la ville conserve un grand nombre d'hôtels particuliers que les riches propriétaires terriens s'étaient fait bâtir en ville, en complément des manoirs qu'ils possédaient sur leurs terres. Ces demeures sont construites avec la pierre blanche de la région de Binissalem (Pedra de Binissalem), dont les carrières de calcaire étaient presque aussi réputées que son vignoble.

Binissalem est la ville de Majorque qui compte le plus d'hôtels particuliers, après la capitale, Palma. Ces maisons de maître se rencontrent dans le centre-ville — aujourd'hui restauré — autour de l'imposante église paroissiale de Notre-Dame de Robines, elle aussi faite de cette même pierre blanche. Elles côtoient parfois des bâtiments plus modernes, rompant le style architectural du centre-ville.

Les plus connus de ces hôtels particuliers sont la Can Gelabert de la Portella et la Can Sabater. Mais les autres méritent le coup d'œil : Ca n'Antic, Can Beltran, Can Corneta, Can Bugle, Can n'Enric Sureda, Can Ferrer, Can Garover, Can Garriga (avec une longue façade baroque), Cal General Morante (porche baroque à colonnes octogonales), Can Marc (façade baroque), Can Novell, Can Tiró de ses Bolles, qui possède une façade de style maniériste …

Méritent également la visite la place de Pou Bo (la Bonne Source) avec son antique puits, qui était, à l'origine, le centre du village, déjà mentionné dans des documents datant de 1341, ainsi que la magnifique porte de Cas Capità Bissó.

Pour ce patrimoine architectural, le centre historique de Binissalem a été déclaré, en 1983, site d'intérêt historique et artistique, lui assurant une protection spéciale.

ÉgliseL'Église Notre-Dame de Robines (Església de Nostra Senyora de Robines / Iglesia de Nuestra Señora de Robines)
La ville de Binissalem à Majorque - Notre-Dame de Binissalem (auteur Pla). Cliquer pour agrandir l'image.La construction de la première église Notre-Dame de Robines remonte au XIIIe siècle (1248) ; elle fut bâtie — comme souvent — sur une ancienne mosquée ; l'église fut transformée de la fin du XVIe siècle au début du XVIIe siècle, tout en conservant son style gothique. Son clocher, de style néogothique, ne fut achevé qu'en 1908 ; ce clocher est l'emblème de la ville de Binissalem, visible de loin depuis la plaine. Nostra Senyora de Robines doit son nom à l'ancien nom du village, Robines.

À l'intérieur, le maître-autel est de style baroque, avec des retables du XVIIe siècle. L'orgue fut construit en 1854 par Antoni Portell ; à droite du portail, dans la Capella de la Puríssima, se trouve une sculpture en bois polychrome de la Mare de Déu Morta (la Mère de Dieu morte).

MaisonLa Maison Can Sabater
La Can Sabater est une maison de maître, datant du XVe siècle et rénovée au XVIIIe siècle, qui fut plus tard la résidence secondaire d'un médecin et écrivain catalan célèbre, Llorenç Villalonga (1897 - 1980). L'écrivain, partisan de la Phalange, y passait les étés et y passa la guerre civile ; c'est ici qu'il écrivit l'un de ses romans les plus célèbres « Bearn o La sala de les nines ». En 1996, l'hôtel particulier, bien conservé, fut acquis par le Conseil de Majorque et transformé en maison-musée Llorenç Villalonga (Casa Museu Llorenç Villalonga).

La visite de la Can Sabater permet de découvrir la vie quotidienne d'une de ces demeures de maîtres, avec le four à pain, les cuves à vin du XVIIIe siècle, le cuvage destiné au foulage aux pieds des raisins, les écuries … ; le mobilier provient de la famille Villalonga. Des concerts sont organisés dans le jardin en été.

Adresse : Carrer de Bonaire, 25

Horaires : du lundi au samedi, de 10 h à 14 h ; ouvert aussi de 16 h à 18 h, le mardi et le jeudi.

Tarif d'entrée : gratuit

Téléphone : 00 34 971 886 014

Site sur la Toile : www.cmvillalonga.org

MaisonLa Maison Can Gelabert de la Portella
Can Gelabert est un hôtel particulier majorquin typique avec un patio et des pièces décorées de fresques dans le style pompéien. L'écrivain majorquin Llorenç Moyà Gilabert (1916-1980), naquit et vécut dans cette demeure. Le bâtiment, largement transformé entre les XVIIe et XIXe siècles, conserve un impressionnant arc gothique.

Le bâtiment appartient désormais à la municipalité et accueille une salle d'expositions temporaires, un centre de santé et la bibliothèque. Le patio est devenu une aire de jeux pour les enfants.

Casal de Cultura Can Gelabert

Adresse : Carrer de la Portella s/n

Horaires : du lundi au vendredi, de 15 h à 21 h ; le samedi, de 17 h à 19 h 45.

Tarif d'entrée : gratuit

Téléphone : 00 34 971 886 531

CellierLe Chai Ferrer (Celler Ferrer)
Plusieurs chais de Binissalem — et des autres villages des environs — peuvent être visités, avec ou sans rendez-vous. Le plus visité est le chai José Ferrer, fondé par José Ferrer en 1931, dont les vignes sont toujours exploitées par la famille Ferrer. Ses vins sont considérés comme parmi les meilleurs de Majorque.

La bodega Franja Roja de la famille Ferrer est située à la porte sud de Binissalem, Carrer del Conquistador, 103, à proximité de la route de Palma à Alcúdia.

Horaires de la boutique : du lundi au vendredi, de 9 h à 19 h ; le samedi, de 10 h à 14 h

On peut déguster avant d'acheter (8 à 10 € la bouteille pour les cuvées ordinaires).

Pour la visite guidée, il est préférable de téléphoner à l'avance. Téléphone : 00 34 971 511 050

Tarif de la visite guidée : 5,50 €

Site sur le Toile : www.vinosferrer.com

ConnaissancesHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
Au moment de la répartition des terres, après la reconquête, les fermes maures de Robines, Beni Salam, Beni Rasjell et d'autres furent attribuées au vicomte de Béarn. Le village se nomma d'abord Robines, mais Beni Salam prit de l'importance et donna son nom à la localité.
ÉconomieÉconomie
ViticultureLa Viticulture
La région de Binissalem bénéficie d'excellentes conditions pour la culture de la vigne ; elle se situe sur un plateau, à des altitudes comprises entre 125 m et 300 m, et elle est protégée en hiver contre les vents froids et humides du nord par la Serra d'Alfàbia. Les sols sont légers et pauvres en nutriments, avec des couches de calcaire sur de l'argile, ce qui contribue à la rétention d'eau souterraine. Le climat est un climat maritime méditerranéen, avec des étés chauds et des hivers courts et doux. Une chaleur excessive en été est le principal problème auquel les viticulteurs doivent faire face. Les précipitations se produisent principalement en automne sous la forme d'orages violents.

La culture de la vigne commença à l'époque de l'Empire romain ; au premier siècle avant JC, Pline comparait les vins de Majorque aux meilleurs vins d'Italie. Pendant l'occupation musulmane, et en dépit de l'interdiction du Coran, la culture de la vigne continua, et, quand le roi Jaume I conquit l'île en 1230, le Maure Beni Abet lui offrit des raisins d'excellente qualité. Au XIVe siècle la production de vin était déjà considérable.

La production augmenta encore dans la seconde moitié du XIXe siècle, après que le vignoble français avait été ravagé, en 1862, par le phylloxéra américain, et que la France devait importer du vin d'Espagne et d'Italie pour satisfaire sa demande intérieure. L'exportation de vin de Majorque atteignit son maximum en 1890, avec 300000 hectolitres ; il y avait alors environ 27000 ha de vignes à Majorque. Mais, en 1891, le phylloxéra atteignit l'île de Majorque, détruisit les vignes et fut l'une des principales causes de l'émigration entre 1891 et 1895. Au cours de la première moitié du XXe siècle, la superficie viticole totale variait entre 5000 et 8500 ha, avec l'introduction de pieds de vigne américains résistants au phylloxéra, portant des greffons de cépages européens. La culture de la vigne avait laissé la place à la culture de l'amandier.

La ville de Binissalem à Majorque - Carte de la route du vin. Cliquer pour agrandir l'image.La viticulture ne retrouva de la vigueur que dans la seconde moitié du XXe siècle avec la demande touristique pour des vins de qualité. En 1991, la région de Binissalem fut la première région de Majorque à obtenir la Dénomination d'Origine (« Denominació d'origen »), avant la « D.O. Pla i Llevant » de la région de Porreres. La « D.O. Binissalem » couvre la commune de Binissalem, avec une superficie de 400 ha de vignes, mais couvre aussi les communes de Santa Maria del Camí, Sencelles, Consell et Santa Eugènia.

Le cépage rouge local, le Manto Negro, représente environ 50 % des raisins rouges plantés, les autres étant le Cabernet Sauvignon, le Callet, le Tempranillo, le Monastrell, le Syrah et le Merlot. Le cépage blanc local, le Moll (également connu sous le nom de Prensal Blanc) représente environ 70 % des raisins blancs plantés, les autres étant le Macabeo, le Parellada, le Chardonnay et le Moscatel.

TraditionTraditions
La Fête de la Vendange (Festa del Vermar ou Sa Vermada) se déroule le dernier dimanche de septembre. Un plat typique de Binissalem, le « Fideus des Vermar » — un ragoût à base de viande d'agneau, de nouilles, d'huile d'olive et de vin rouge et cetera. — est préparé à cette occasion ; la fête donne lieu à des danses, des défilés et quelques libations …

InformationsInformations pratiques

TrainTransports ferroviaires
La gare de Binissalem est desservie par des services fréquents de Palma à Inca, continuant vers Sa Pobla ou Manacor.

De même, les bus reliant Palma à Inca s'arrêtent à Binissalem, à deux stations, sur la Carretera de Palma.

MarchéMarché
Le marché hebdomadaire a lieu le vendredi matin.
HôtelHôtels
L'Hôtel Scott's
Bien que Binissalem ne soit pas une destination touristique, la ville compte l'un des meilleurs hôtels de charme de Majorque : l'hôtel Scott's.
L'hôtel Scott's est situé au centre de Binissalem, sur la Place de l'Église, dans un ancien hôtel particulier délabré, datant de 1783, qui a été magnifiquement restauré en 1995. L'hôtel Scott's est une oasis de luxe. Les 18 chambres ont toutes une décoration raffinée et différente, une excellente literie, des oreillers en duvet d'oie et des tapis persans ; l'hôtel dispose d'une petite piscine romaine et d'un patio très fleuri.

Adresse : Plaça de l'Església, 12

Téléphone : 00 34 626 486 644 (en 2013, l'hôtel Scott's était à vendre et n'acceptait plus de réservations).

Site sur la Toile : www.scottshotel.com

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Baléares > Majorque > Comté du Raiguer > Binissalem
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La ville d'Alcúdia à Majorque
La ville de Selva à Majorque
La ville de Campanet à Majorque
La ville de Búger à Majorque
La ville de Sa Pobla à Majorque
La ville d'Inca à Majorque
La ville de Binissalem à Majorque
La ville d'Alaró à Majorque
Sujets plus larges
Accueil
Carte interactive de l'île de Majorque
L'île de Majorque - Brochure de l'OET
L'île de Majorque - Brochure des randonnées
L'île de Majorque - Brochure des routes de l'artisanat
L'île de Majorque - Brochure gastronomie
L'île de Majorque - Carte des transports en commun
L'île de Majorque aux Baléares - L'histoire
Le comté de Palma de Majorque à Majorque
Le comté de Serra de Tramuntana à Majorque
Le comté du Raiguer à Majorque
Le comté de la Plaine de Majorque (Pla de Mallorca / Llanura de Mallorca)
Le comté du Levant (Llevant / Levante) à Majorque
Le comté du Midi (Migjorn) à Majorque
Sujet précédent ] [ Sujet ascendant ] [ Sujet suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.