AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Les élatéridés (Elateridae)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Elaterides. Planche d'identification reitter 113. Cliquer pour agrandir l'image.Elaterides. Planche d'identification reitter 114. Cliquer pour agrandir l'image.Elaterides. Planche d'identification reitter 115. Cliquer pour agrandir l'image.
Elaterides. Planche d'identification reitter 116. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Les élatéridés constituent une famille très homogène, sur le plan morphologique, d'insectes terrestres à régime phytophage.

Plus de 8000 espèces mondiales.

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement :
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe : endoptérygotes (Endopterygota)
Super-ordre : coléoptèroïdes (Coleopteroidea)Ordre : coléoptères (Coleoptera)Sous-ordre : hétérogastresGroupe :
Super-famille : dascilloïdes, élateroïdesFamille : élatéridés (Elateridae), taupins

Sous-classificationSous-classification

Sous-taxonsSous-taxons
Le ctenicera pectinicornis (Ctenicera pectinicornis)

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisélatéridésFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainElateridae

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
MâleFemelleFamille homogène morphologiquement (seules, les génitalias femelles pourraient faire une classification en sous-familles rationnelle).

Elaterides. Cliquer pour agrandir l'image.Ce sont des coléoptères longilignes, assez grands, avec un corps plat aux formes arrondies.

Formes allongée, étroite, aux pattes courtes et grêles ramenées sous le corps en position de repos.

Tête courte encastrée dans le prothorax.

Antennes de 11 articles fines, filiformes ou pectinées souvent logées dans des sillons du prosternum qui a un lobe saillant ou « mentonnière » recouvrant plus ou moins la base des pièces buccales.

Elaterides. Face ventrâle d'agriotes. Cliquer pour agrandir l'image.Présence d'une pointe prosternale, mobile s'articulant avec une cavité mésosternale correspondante permettant à l'insecte posé sur le dos de se redresser par une détente brusque pour retomber sur ses pattes.

LongueurTaille moyenne de 0,5 à 20 mm (formes tropicales jusqu'à 50 mm).Envergure
HauteurPoids
ColorisColoris
Coloration terne : brune, noire, grise.
LarvesLarves
Elaterides. Larve fil de fer. Cliquer pour agrandir l'image.Larves de forme très allongée et ronde, vermiforme, dures et lisses, avec 6 pattes très courtes et le dernier segment abdominal avec 2 urogomphes de forme caractéristique.

Elaterides. Larve fil de fer d'agriotes. Cliquer pour agrandir l'image.Ces larves ont des téguments épaissis leur donnant une certaine raideur et une coloration jaunâtre : « vers jaunes » ou « vers fil de fer » (texture coriace comme les « vers de farine » de Tenebrion !).

Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Clés de déterminationClés de détermination

Chant ou criCri et chant

Chant d'insecteChant

VolVol

Description

HabitudesHabitudes

Description
Mœurs diurnes
Beaucoup d'espèces sont diurnes et visibles sur les fleurs, d'autres sont nocturnes, certaines vivent dans les troncs ou les arbres creux.

Elaterides. Arque avant de sauterLeurs élytres (comme ceux des Buprestes) sont coriaces et résistants; cela explique que la plupart savent tomber sur le dos et se redresser pour sauter afin d'éviter un danger ; étonnamment, ils ne se servent pas de leurs ailes pour se sauver. Un taupin est capable de se catapulter en l'air pour se remettre à l'endroit quand il est sur le dos, en faisant claquer ses élytres et son pronotum contre le sol.

Elaterides. Phases du sautLe saut est permis par la grande mobilité de l'articulation entre pro- et mésothorax ; l'apophyse prosternale se loge dans une cavité correspondante de la marga antérieure du mésothorax = « système gâchette »; l'insecte se cambre et arque le dos puis brusque détente pour se remettre à l'horizontale faisant heurter son prothorax avec le pont d'appui mésothoracique provoquant un claquement sec avec décollage non vertical; ce claquement explique les noms locaux donnés aux Taupins adultes : « Marteaux », « Maréchaux » , « Forgerons » , « Tape-tape » , « Tape-maillet »…)

Leurs surprenants « sauts de carpe » ne sont pas la seule originalité de ces Élatéridés; certaines grandes espèces exotiques émettent de la lumière sans dégagement de chaleur comme les Lampyrides : cas des Pyrophores ou « Mouches de feu » d'Amérique du Sud.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Territorialité
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de ponte
NidNid
Ponte
Œufs
Éclosion
LarveLarve
Elaterides. Larves dans champ de pommes de terre. Cliquer pour agrandir l'image.Quelques larves vivent sous la terre et se nourrissent de racines de plantes, d'autres vivent dans les souches et le bois en décomposition, où se trouvent leurs proies.

Les larves ont une évolution lente (4 ans ou plus).

Nymphe
Période de vol
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Imago
Phase d'hibernation
Prédateurs
Oiseaux insectivoresAraignées
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Description

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
SouchesGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

RépartitionRépartition

Répartition globale
Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration

Histoire et traditionsHistoire, littérature, traditions, légendes, religions, mythes, symboles …

HistoireHistoire

StatutStatut

Rareté
Dégâts et nuisances
Elaterides. Larves sur collet de mais. Cliquer pour agrandir l'image.Les adultes sont rarement nuisibles, par contre, certains ont des larves phytophages radicicoles qui peuvent faire des dégâts importants sur racines et collets de céréales, bulbes, pomme de terre…

Elaterides. Larves sur pomme de terre. Cliquer pour agrandir l'image.En France, les agriculteurs et maraîchers connaissent bien les vers « fil de fer » ravageurs des cultures de maïs, betteraves, pommes de terre… contre lesquels ils utilisent, depuis longtemps, des traitements préventifs localisés contre les insectes du sol en micro-granulés…

MenacesMenaces
Protection

VidéoVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Les cantharidés (Cantharidae)
Les carabidés (Carabidae)
Les cérambycidés (Cerambycidae)
La cétoine dorée (Cetonia aurata)
Les coccinellidés (Coccinellidae)
Les chrysomélidés (Chrysomelidae)
Les élatéridés (Elateridae)
Le méloé violacé (Meloe violaceus)
L'oedemera nobilis (Oedemera nobilis)
Le pyrochroa serraticornis (Pyrochroa serraticornis)
Les scarabéoïdés (Scarabaeoidea)
Les silphidés (Silphidae)
Sujets plus larges
Racine
Les coléoptères (Coleoptera)
Les diptères (Diptera)
Les hyménoptères (Hymenoptera)
Les lépidoptères (Lepidoptera)
Les mécoptères (Mecoptera)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.