L’érable plane (Acer platanoides)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Érable plane. Port. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Silhouette d'hiver. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Feuillage. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.
Érable plane. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Fruits. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
L’érable plane est un arbre qui supporte bien les basses températures et la pollution atmosphérique. Il s’adapte facilement aux différents écosystèmes auxquels il est soumis mais recherche naturellement des sols riches et humides. Ainsi on la retrouve implanté de manière naturelle un peu partout en Europe jusqu’à 1 000 mètres d’altitude, mais aussi largement utilisé comme ornement dans les parcs, bord de routes, de chemins ou de rivières.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : rosidés (Rosidae)Ordre : sapindales (Sapindales)
Famille : acéracées (Aceraceae)Sous-famille :
Genre : érables (Acer)Sous-genre :
Espèce : Acer platanoides [Linné, 1753]Variété :
Nom commun : érable planeNom populaire : faux sycomore, érable blanc

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneSpitz-AhornAngleterreNorway mapleArménie
Pays basqueastigar zorrotzaBiélorussieBrezhonegBulgarieявор (шестил)
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
Danemarkspids-lønGaeidhligEspagnearce real, arce plano, acirónEstonie
FøroysktFinlandevaahtera, metsävaahteraFrançaisérable planeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
Hongriekorai juharIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègespids-lønOccitan
Pays-Basnoorse esdoornPologneklon pospolityPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquiejavor mliečnySlovénie
SuèdeskogslönnTchéquiejavor mléčUkraïneEmpire romainAcer platanoides

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Érable plane. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.acer en latin : pointu, aigu, fait allusion à la forme des feuilles.

platanoides = à feuilles de platane.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
L’érable plane avec une hauteur de 20 à 30 m, est un arbre de taille moyenne.

C’est l’érable dont les feuilles ressemblent le plus à celles du platane mais, comme chez tous les érables, elles sont opposées alors que celles du platane sont alternes. C’est un grand arbre moins montagnard que l’érable sycomore.

Érable plane. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.
Catégorie de planteCatégorie de planteArbre caducArbre à feuilles caduques
Érable plane. Plante en hiver. Cliquer pour agrandir l'image.Arbres à feuilles caduques.
PortPort de la plante
Tronc droit.

Aussi large que haut ; houppier ovoïde, peu dense, constitué de grosses branches dressées.

Cime de l’arbre élargie ou ovoïde-sphérique.

Érable plane. Dessin silhouette. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Tronc. Cliquer pour agrandir l'image.
HauteurHauteur de la plante
De 20 à 30 m de hauteur. Son tronc élancé et droit peut atteindre 1 m de diamètre.
RemarquesRemarques
Érable plane var foliis variegatisL’érable plane est souvent planté et il existe de nombreuses variétés et cultivars à feuillage panaché de blanc ou pourpre foncé :
  • var. « Schwedleri » : fleurit plus tard (sépales rouges) ; feuilles cramoisies en automne ;
  • var. « laciniatum » : feuilles très découpées ; petite taille, très broussailleux ;
  • var. « Crimson King » : feuilles rouge pourpre ;
  • etc.
Espèces semblablesEspèces semblables
L’érable champêtre ni le sycomore, ni l’opalus.

Dans les forêts de montagne ou dans les forêts formées sur les éboulis (dans les peuplements mélangés d’érables, de tilleuls et de hêtres) vit un autre érable, le Sycomore ou érable sycomore qui diffère de l’érable plane par le caractère de son écorce qui s’étiole en écailles comme chez les Platanes, par ses feuilles aux articulations obtuses et, enfin, par ses inflorescences, plus longues et retombantes. Ses samares doubles et ailées forment un angle plus vif que celles de l’érable plane.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Érable plane. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Écorce finement plissée lisse, mince, non pelante, devenant finement cannelée-fissurée verticalement ; rameau brun olive.

Érable plane. Écorce fissurée. Cliquer pour agrandir l'image.Âgé, l’arbre présente une écorce qui se détache en plaques comme celle du Platane.

Couleur de l'écorceCouleur de la tige
L’écorce est gris clair à gris foncé, noirâtre.

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Érable plane. Feuille. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Feuilles d'automne, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.
Érable plane. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.Feuillage caduc. Feuilles opposées.

Feuilles simples de 5 à 7 lobes acuminés sinués, séparés par des encoches aiguës, bord irrégulièrement denté à dents très aiguës, sinus arrondis très ouverts ; base tronquée.

Les trois lobes médians sont de même taille et à plusieurs pointes.

Feuille glabre et faiblement luisante sur les 2 faces.

Érable plane. Feuilles d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.Vert brillant dessus, un peu moins dessous. Elles prennent de magnifiques teintes jaune à rouge en automne qui évoquent l’été indien.

Poils aux aisselles des nervures.

Pétiole vert, sans glandes ni stipules.

Bourgeon grand, ovoïde, à petit nombre d’écailles vertes ; le bourgeon terminal est rouge sombre, les latéraux verts.

Les jeunes pousses et les pétioles produisent, après une blessure, un liquide blanc laiteux.

Érable plane. Bourgeons. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Bourgeons. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Bourgeon. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Longueur du limbe : de 10 à 20 cm (sans le pétiole), autant de largeur, parfois plus.

Long pétiole de 15 à 20 cm.

Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
L’érable plane rustique a des feuilles d’un vert uni sur les deux faces, qui virent, en automne, à l’orange presque rougeâtre.
Érable plane. Feuilles d'automne, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Planche d'identification Linnemand. Cliquer pour agrandir l'image.
VégétationVégétation
Érable plane. feuilles nouvelles.Érable plane. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Ses inflorescences en corymbe sont formées de plusieurs fleurs et elles se présentent, en général, dressées à l’extrémité des rameaux.

Grappes d’ombelles à fleurs nombreuses. Fleurs nombreuses, en corymbes pendantes.

Érable plane. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des fleursDimension des fleurs
Fleurs petites : de 0,5 à 1 cm.

Corymbes de 4 à 6 cm de diamètre.

Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs jaunesFleurs vertesFleurs verdâtres
Jaune vert vif.

Corymbes verdâtres.

Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Avant les feuilles en avril-mai.

Les érables planes commencent à fleurir à l’âge de 15 à 20 ans.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Doubles samares accolées, écartées (les ailes forment un angle obtus de 140° à 160°) de 4 à 5 cm ; les ailes des fruits dessinent un arc de cercle.

Les graines sont aplaties.

Érable plane. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. fruit.Érable plane. Fruits. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des fruitsDimension des fruits
Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
GrainesGraines
Érable plane. Samare nervures. Cliquer pour agrandir l'image.Deux samares ailées.

Érable plane. graines.8 000 graines par kg.

FructificationFructification
En septembre-octobre, apparaissent les fruits, lorsqu’ils arrivent à maturité on dit que l’érable largue les samares …

Les fruits persistent souvent sur l’arbre une partie de l’hiver.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
Vivace.
PlantationPlantation
Automne.
MultiplicationMultiplication
Tous les érables sont pollinisés par des insectes notamment par les abeilles qui profitent de leurs floraisons échelonnées.
EntretienEntretien
CroissanceCroissance
Croissance rapide : 10 m en 20 ans.
Érable plane. Jeune plant, Montchier. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Jeune plant, Ceyssat. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Jeune plant, Ceyssat. Cliquer pour agrandir l'image.
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisInsectesChampignons
LongévitéLongévité
De 300 à 500 ans.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillusPrésRivagesVilles
Espèce médio-européenne, un peu continentale, à caractère sub-montagnard.

Bois et leurs lisières, haies, forêts de montagne, de gorges ou bordant des rivières. Ailleurs, introduit et planté au bord des routes, dans les parcs, etc.

Rustique ; tolère l’air pollué.

Espèce toujours disséminée.

SolsSols
Sols frais à humides riches et à bonne teneur en calcium, riches en bases et en azote, à pH neutre à faiblement acide, frais et bien aérés.
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombré
Ensoleillé mi-ombre.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)
De 0 à 1 500 m (planté à basse altitude).
Espèce associéeEspèce associée

Origine géographiqueOrigine

Europe.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Érable plane. Villars. Cliquer pour agrandir l'image.Europe occidentale sauf les îles Britanniques, Caucase et Asie mineure.

L’érable plane est un arbre non seulement agréable à voir mais économiquement très important ; son bois sert pour la fabrication des meubles et des instruments de musique, ce qui a très tôt provoqué son introduction en dehors de son continent d’origine, d’abord en Angleterre, puis aux États-Unis.

France : dans une grande moitié est jusqu’aux Pyrénées-Atlantiques.

Présent en auvergneAuvergne
Au Monchier.
Érable plane. Feuillage d'automne, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Fleurs, Montchier. Cliquer pour agrandir l'image.Érable plane. Fleurs, Montchier. Cliquer pour agrandir l'image.

BoisBois

Généralités
Érable plane. Planche d'identification ypey. Cliquer pour agrandir l'image.Caractères généraux. Limites de cernes distinctes. Bois de cœur blanc ou gris brun à blanc ou gris brun à jaune blanc ou gris à rouge (généralement blanc jaunâtre). Couleur de l’aubier identique au bois de cœur (présence rare d’un cœur coloré).

Densité basale : de 0,5 à 0,7 kg/dm3 ; Acer pseudoplatanus : environ 0,60 kg/dm3).

Le bois fonce beaucoup à la lumière ; particularités : fil ondulé dans toutes les espèces, « érable moucheté » seulement chez Acer saccharum.

Vaisseaux. Bois à pores disséminés. Vaisseaux accolés, accolements radiaux de 2–3. Vaisseaux parfois en groupes ou accolés par 4. Diamètre tangentiel moyen des vaisseaux: 44–65–80 µm. Nombre moyen de vaisseaux par mm²: 34–38–44. Perforations simples. Ponctuations intervasculaires en quinquonce. Diamètre moyen (vertical) des ponctuations intervasculaires : 8–10 µm. Ponctuations radiovasculaires distinctement aréolées, identiques aux intervasculaires. Épaississements spiralés présents, dans les éléments vasculaires gros et petits, dans tous le corps des éléments vasculaires. Thylles absents. Autres dépôts dans les vaisseaux du bois de cœur non observés.

Trachéides et fibres. Fibres de parois d’épaisseur moyenne. Longueur moyenne des fibres : 670–880–1080 µm. Ponctuations des fibres généralement sur les parois radiales, ponctuation des fibres simples ou étroitement aréolées. Fibres exclusivement non cloisonnées. Fibres à parois épaisses au contact des vaisseaux.

Parenchym axial. Parenchyme axial en lignes. Lignes de parenchyme marginales (ou semblant marginales), fines, jusqu’à trois cellules de largeur. Parenchyme axial apotrachéal et paratrachéal. Parenchyme apotrachéal cellules isolées disséminées. Parenchyme paratrachéal juxtavasculaire. Cellules de parenchyme axial fusiforme et en files. Nombre moyen de cellules de parenchyme axial par file : 2 (–4).

Rayons. Nombre de rayons par mm: 6–9–14, rayons multisériés (même si seulement sporadiques), rayons 1–6 (–8) sériés. Rayons de deux tailles différentes (1–2- et 5–7- sériés), ou de même taille (dans quelques espèces). Rayons composés de cellules du même type (homocellulaires). Cellules des rayons homocellulaires couchées. La séparation sûre des espèces par la structure du bois n’est pas possible ; parmi les espèces européennes Acer campestre se distingue par ses rayons plus minces.

Structure étagée. Structure étagée absente.

Tissus de sécrétion. Canaux intercellulaires absents.

Dépôts minéraux. Cristaux en général présentes, rhombohédriques (prismes), situés dans : cellules du parenchyme axial. Cellules cristallifères du parenchyme axial recloisonnées. Nombre de cristaux par loges : un seul. Présence de cristaux dans plusieurs espèces, ex. Acer campestre et Acer rubrum ; absence dans les autres, ex. Acer pseudoplatanus. Silice non observée.

Propriétés du boisPropriétés du bois
Bois Aspect
L’érable plane a un grain plus fin que celui du sycomore.

Les différences essentielles entre les différentes espèces se situent au niveau de la couleur de leur bois. (érable plane, bois blanc teinté de rouge, champêtre, bois blanc lustré un peu jaune).

Bois blanc teinté de rougeâtre, grain fin.

Coupe longitudinale
Érable plane. Bois coupe transversale. Cliquer pour agrandir l'image.
Coupe tangentielle
Érable plane. Bois en coupe tangentielle. Cliquer pour agrandir l'image.
Coupe radiale
Érable plane. Bois en coupe radiale. Cliquer pour agrandir l'image.
Densité du boisDensité du bois
L’érable plane est plus dense que le sycomore.
Travail du boisTravail du bois
UtilisationsUtilisation du bois en menuiserieUtilisation du bois en lutherieUtilisation du bois pour les jouetsUtilisation du bois en tournerie
Bois de bonne qualité, utilisé pour la fabrication de nombreux objets, instruments de musique, meubles et tournerie.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
D’après la tradition populaire, l’érable serait une protection efficace contre la sorcellerie.
Utilisations culinairesUtilisations culinaires
Au printemps, l’Érable plane produit du suc riche en fructose, s’écoulant des rameaux blessés.
Recherchée par les abeillesUtilisations économiques
L’érable est recherchée par les abeilles, car il produit d’importantes quantités de nectar mais les Canadiens préfèrent la sève qui produit le célèbre sirop d’érable.
Utilisations ornementalesUtilisations ornementales
Grâce à leur grande plasticité, on a pu former, et on continue d’ailleurs à le faire, un grand nombre des cultivars qui diffèrent surtout par la couleur de leurs feuilles.

Érable plane. Feuilles d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.Parfois planté en ville le long des rues et dans les parcs, en raison de la beauté de sa forme, de sa frondaison dense et d’un vert lumineux, qui se changent en automne, en jaune orangé et rouge carminé.

StatutStatut

Rareté
L’érable plane est très répandu dans le peuplements forestiers surtout dans les forêts continentales européennes mixtes, en particulier sur les remblais.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'érable de l'Amour (Acer ginnala)
L'érable champêtre (Acer campestre)
L'érable de Montpellier (Acer monspessulanum)
L'érable plane (Acer platanoides)
L'érable sycomore (Acer pseudoplatanus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les érables (Acer)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.