La ville de Santana à Madère

Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]

[Sujet précédant] [Page d'accueil] [Sujet ascendant] [Via Gallica]

Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
La ville de Santana à Madère. Écusson. Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Santana à Madère. Maison traditionnelle. Cliquer pour agrandir l'image.Santana est renommée pour ses exceptionnelles maisons de pierres triangulaires très colorées, couvertes d’un toit en chaume, les palheiros. Datant du XVIe siècle, la plupart d’entre elles sont désormais conservées pour attirer les touristes. Elles se disséminent sur plusieurs kilomètres à travers les vignes, les oseraies et les fleurs.

Les habitants vivaient traditionnellement dans de coquettes et étonnantes chaumières en bois (casas de colmo), aux toits pointus descendant presque jusqu’au sol, entourées de jardins fleuris clos de haies de buis. Plusieurs de ces maisons de poupée, dans leur enclos fermé de haies de buis, présentent une façade de bois peinte en carmin, en rose, en vert ou en bleu.

La ville de Santana à Madère. Maison traditionnelle vers 1940, carte postale. Cliquer pour agrandir l'image.D’autres, dans la colline qui domine le village, sont plus modestes, et leurs façades sous pignon pointu sont rarement crépies. Elle servent de granges quand elles ne tombent pas en ruines. Ailleurs, on voit des casas de colmo miniatures servant de niches pour les chiens et, au bord de la rivière, même les canards ont leur propre palheiro.

Santana est le seul village où ce style de maisons primitives mais pittoresques subsiste.

Le Parc à Thème de Madère à Santana présente une fantastique exposition pour tous les âges afin d’apprendre l’histoire, les traditions et la culture de Madère et l’on peut y profiter des attractions et des spectacles.

SituationSituation

Santana est située sur un plateau côtier au nord-est de Madère, à 436 m d’altitude.

VisitesVisites

ÉgliseL’église Sainte-Anne (Igreja de Santa Ana)
L’église Sainte-Anne date du XVIe siècle. et fait montre à l’intérieur comme à l’extérieur d’une grande simplicité. Début août, lors de la fête paroissiale du Santissimo Sacramento, disparaissant à l’instar de la place sous des montagnes de fleurs, elle est méconnaissable.
Parc naturelLe parc des Brûlis (Parque das Queimadas)
Le parc forestier des Queimadas est joli parc, bien entretenu, et un lieu de pique-nique ravissant, au pied du Pico Ruivo. La promenade parmi les fleurs arborescentes (fuchsias) mène jusqu’à un étang qui reflète les sommets aigus environnants.

La Casa das Queimadas est un ensemble de maisons de repos, de style cottage, appartenant au gouvernement, et possédant chacune un joli jardin.

Les Queimadas sont un endroit retiré, à 5 km de Santana.

RandonnéeLes randonnées
Santana est un bon point de départ pour randonner sur certains des plus beaux sentiers le long des levadas, les forêts de laurisylve jusqu’à Queimadas, Pico das Pedras et pour les plus sportifs, Pico Ruivo, le point le plus élevé de Madère, à 1 861 m, qui offre une vue spectaculaire. Grâce aux ribeiras, qui dévalent les pentes des montagnes, la végétation est pratiquement aussi exubérante que dans la forêt vierge les hibiscus, les agapanthes et autres rhododendrons rivalisent de beauté cependant que la barbe de lichen des arbres ondoie sous la caresse du vent.
Depuis le parc das Queimadas, dans le prolongement de la route, un sentier part en direction du pico Ruivo (1 861 m), que l’on atteint par beau temps en 3 ou 4 h. On rencontre sur le chemin d’étranges rochers basaltiques, comme l’Homem en Pé (l’Homme debout).
La ville de Santana à Madère. Levada do Caldeirao Verde. Cliquer pour agrandir l'image.Du refuge même de Queimadas, un autre sentier de randonnée part en direction du site paradisiaque de Caldeirão Verde (Chaudron vert) à travers une épaisse forêt de lauracées, le long de la levada da Serra. Suivre à partir du parking les pancartes Caldeirdo Verde de l’autre côté d’un petit pont, derrière l’aire de pique-nique commence la levada do Caldeirão Verde.

La ville de Santana à Madère. Plan de la levada do Caldeirao Verde. Cliquer pour agrandir l'image.Cette randonnée permet de traverser la forêt laurifère et donc de se retrouver au sein de la végétation originelle de l’île et elle a l’avantage de suivre une levada – minimes, les différences d’altitude ne posent aucun problème. Peu fréquenté, ce chemin rebute : le début, à 5 km en aplomb de Santana, en est isolé : on y arrive par une route étroite et en mauvais état, sans oublier la situation exposée du sentier de la levada, qui court au-dessus d’abrupts coteaux, ni enfin l’humidité y compris dans les quatre tunnels cela dit, le sentier est sécurisé aux endroits critiques. Les 6 km ne peuvent donc être parcourus (3 h minimum) que par les randonneurs expérimentés (tunnels et à-pics sans garde-fous) et bien équipés. À l’arrivée, la récompense : le lac vert émeraude du Chaudron Vert, et ses cascades qui se jettent des bords du chaudron entre des falaises moussues.

En revanche, le sentier du pico das Pedras (3 km, vers l’est) demande 1 h seulement. Il est facile, mais beaucoup moins spectaculaire.
La ville de Santana à Madère. Vue de la route du Pico Ruivo. Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Santana à Madère. Vue de la route du Pico Ruivo. Cliquer pour agrandir l'image.

ConnaissancesHistoire, littérature, arts, traditions, légendes, religions, mythes, symboles …

TraditionsTraditions
La ville est également réputée pour sa fête des compadres, une semaine avant le carnaval. À cette occasion, un « tribunal » se voit soumettre le cas de deux mannequins de paille qui sont censés représenter un couple adultère et qui, à l’issue de cette manifestation copieusement arrosée, sont conduits en grande pompe au bûcher sous les clameurs de la foule – c’est une manière comme une autre de régler leur compte aux spectres de l’hiver.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Archipel de Madère > Madère > Côte septentrionale > Santana
Sujets plus détaillés
Le village d'Arco de São Jorge à Madère
Le village de São Jorge à Madère
Le village de Faial à Madère
Le village de São Roque do Faial à Madère
Le village d'Achada do Cedro Gordo à Madère
Le village de Ribeiro Frio à Madère
Sujets proches
La ville de São Vicente à Madère
La ville de Santana à Madère
Sujets plus larges
Page d'accueil
L'archipel de Madère - Brochure de l'OTP (PDF)
L'île de Madère
La côte septentrionale de Madère
La côte orientale de Madère
La côte méridionale de Madère
La côte occidentale de Madère
L'intérieur de Madère
L'île de Porto Santo à Madère
Les îles Desertas et Selvagens à Madère
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Page d’accueil] [Madère] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.