La saponaire officinale (Saponaria officinalis)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Saponaire officinale.Saponaire officinale. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : caryophyllidés (Caryophyllidae)Ordre : caryophyllales (Caryophyllales)
Famille : caryophyllacées (Caryophyllaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Saponaria officinalis [Linné]Variété :
Nom commun : saponaire officinaleNom populaire : savonnière

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterresoapwortArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhliggairgean-cregachEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaissaponaire officinaleFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainSaponaria officinalis

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Nom latin : Saponaria officinalis : du mot latin sapo, savon ; fait mousser l’eau comme du savon.
Étymologie françaiseÉtymologie française
Le nom vient de sa propriété a être utilisée comme savon.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Saponaire officinale.La Saponaire est une belle plante à grandes fleurs qu’on trouve en été sur les berges des rivières ou sur le bord des chemins ; on en cultive dans les jardins des variétés à fleurs doubles, c’est-à-dire dont les fleurs ont des pétales plus nombreux qu’à l’état sauvage.

Plante glabre à tige robuste cylindrique et dure de 40 à 80 cm.

Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
Espèces semblablesEspèces semblables

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Feuilles opposées, pointues et sillonnées par 3 nervures longitudinales.
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Feuilles vert tendre.
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Grandes fleurs à 5 pétales et 5 sépales, groupées en touffes denses au sommet de la tige et des rameaux.
Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs roses
Fleurs rose-pâle.
Fleur odoranteParfum des fleurs
Fleurs légèrement odorantes.
PollenPollen
FloraisonFloraison
Floraison de juin à septembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
Plante vivace par de robustes rhizomes.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
CroissanceCroissance
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPrés
Plante fréquente des endroits chauds et secs, se rencontre surtout en plaine sur les sables, les talus, les coteaux.
SolsSols
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombré
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)
Peut parfois s’élever jusqu’à 1 500 m.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
Cette plante a des propriétés diurétiques, mais il faut s’en méfier car elle peut causer des paralysies des centres vaso-moteurs.

La racine et les feuilles sont dépuratives ; la racine s’emploie en décoction (20 à 30 grammes par litre d’eau) ; les feuilles en infusion (10 à 30 grammes par litre d’eau).

Les propriétés médicinales étaient connues des médecins arabes contre les dermatoses et la lèpre.

Utilisations économiquesRecherchée par les abeilles
Utilisation industrielle : la racine et les feuilles sont employées pour nettoyer les étoffes ; elles renferment un principe (saponine) qui a les propriétés d’un savon.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le compagnon blanc (Silene alba)
Le compagnon rouge (Silene dioica)
Le gypsophile des murs (Gypsophila muralis)
Le lychnis fleur-de-coucou (Lychnis flos-cuculi)
Les oeillets (Dianthus)
La saponaire officinale (Saponaria officinalis)
Le silène enflé (Silene vulgaris)
La stellaire holostée (Stellaria holostea)
La stellaire des bois (Stellaria nemorum)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les caryophyllacées (Caryophyllaceae)
Les polygonacées (Polygonaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.