La pulsatille rouge (Pulsatilla rubra)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Pulsatille rouge. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : magnolidés (Magnoliidae)Ordre : ranunculales (Ranunculales)
Famille : renonculacées (Ranunculaceae)Sous-famille :
Genre : pulsatilles (Pulsatilla)Sous-genre :
Espèce : Pulsatilla rubra [Delarbre], Anemone pulsatilla [Linné] subsp. rubra [Lamarck]Variété :
Nom commun : pulsatille rougeNom populaire : anémone rouge

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaispulsatille rougeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainPulsatilla rubra

FleurFleurs

Description des fleurs
Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs pourpresFleurs rouge vif
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Pulsatille rouge. Colonie, Montlosier. Cliquer pour agrandir l'image.
SolsSolsSols drainés
ExpositionsPlante de lumièrePlante d'ombre
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat pluvieuxClimat humideClimat froid
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Espèce associéeEspèce associée

RépartitionDistribution géographique

Présent en auvergneAuvergne
Pulsatille rouge. Villars. Cliquer pour agrandir l'image.Pulsatille rouge. Villars. Cliquer pour agrandir l'image.Haute vallée de la Veyre (vers Cournols).

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La pulsatille des Alpes (Pulsatilla alpina)
La pulsatille commune (Pulsatilla vulgaris)
La pulsatille rouge (Pulsatilla rubra)
La pulsatille soufrée (Pulsatilla alpina var. apiifolia)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les aconits (Aconitum)
L'ancolie cornette (Aquilegia vulgaris)
Les anémones (Anemone)
La clématite des haies (Clematis vitalba)
Les hellébores (Helleborus)
L'isopyre faux-pigamon (Isopyrum thalictroides)
Le populage des marais (Caltha palustris)
Les pulsatilles (Pulsatilla)
Les renoncules (Ranunculus)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.