La vesse de loup perlée (Lycoperdon perlatum)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.
Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : gastéromycètes (Gasteromycetideae)
Ordre : lycoperdales (Lycoperdales)Sous-ordre :
Famille : lycoperdracées (Lycoperdraceae)Sous-famille :
Genre : lycoperdons (Lycoperdon)Sous-genre :
Espèce : Lycoperdon perlatum [Pers.: Pers.], Lycoperdon gemmatum [Batsch : Fr.]Sous-espèce :
Nom commun : vesse de loup perléeNom populaire : vesse de loup à pierreries

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneFlaschenstaeubling, FlaschenbovistAngleterrecommon puffball, pearly puffball, warted puffball, gemmed puffballArménie
Pays basqueastapultza, astaputz perlandunaBiélorussieBrezhonegBulgarie
Catalognepet de llop perlat, esclatabufa piriformeChyprioteCorsuvescia cania, vescia vulpinaCroatie
Danemarkkrystal-støvboldGaeidhligcaochagEspagnecuesco de lobo averrugado (perlado)Estonie
FøroysktFinlandekänsätuhkeloFrançaisvesse de loup perléeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceλυκόπερδο το πλατύ
Hongriebimbós pöfetegIrlandeIslandeItalievescia
Lettoniekārpainais pūpēdisLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognepurchawka chropowataPortugalRoumanie
Russieдождевик шиповатый, жемчужныйSerbieSlovaquieprašnica bradavičnatáSlovénie
Suèdevårtig röksvampTchéquieUkraïneEmpire romainLycoperdon perlatum

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Vesse de loup perlée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Lycoperdon, du grec λύκος, loup et περδομαι, péter : pet de loup ; en raison de la forme de la dispersion des spores à la moindre pression.

perlatum : du latin perlatus,-a,-um, perlé ; en raison des granulations du péridium.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
En forme de courte et large massue, large dans sa partie supérieure. Partie supérieure globuleuse, un peu mamelonnée, blanchâtre. Surface couverte de verrues coniques assez grosses, écartées, fragiles, entourées de verrues plus petites. Partie inférieure plus cylindrique, sans limite bien nette entre les deux. Chair molle et blanche. La masse fertile se transforme en poudre : ce sont les spores mûres qui s’échapperont par un trou s’ouvrant au sommet du chapeau. C’est un comestible sans valeur culinaire.
Vesse de loup perlée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.
Espèces semblablesEspèces semblables

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Vesse de loup perlée.Séparation entre la tête et le pied peu marquée. Pied rétréci, souvent dépourvu d’aiguillons.

Longue et bien développée, cylindrique ou évasée vers le haut, occupant autour des deux tiers de la hauteur.

Couleur du piedCouleur du pied
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 4 à 9 cm pour la hauteur et de 3 à 6 cm de diamètre.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
À tête globuleuse en forme de poire ou de toupie, plus ou moins mamelonnée au sommet, souvent plissée sous la tête globuleuse ; à enveloppe externe blanche, puis brun jaunâtre et brunâtre, ornée de petits aiguillons persistants et de grands aiguillons de 1 à 2 mm de long, blancs à grisâtres, coniques, bientôt caduques, entourés de plus petits ou de granulés persistants.

Vesse de loup perlée.Le pied orné de plus petits aiguillons ; après leur chute les aiguillons laissent des traces aréolées, surtout vers le sommet; à maturité l’enveloppe interne s’ouvre au sommet par un pore irrégulier ou étoilé pour permettre la dispersion des spores.

Vesse de loup perlée. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Carpophore blanc pur puis crème.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Blanche et ferme au début, puis virant ensuite jaune et olive, finalement elle devient brun olivâtre foncé et poudreuse.
Vesse de loup perlée. Perles. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Perles. Cliquer pour agrandir l'image.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Vesse de loup perlée. Au microscope. Cliquer pour agrandir l'image.
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 3,5 à 4,5 µm.
Forme des spores
Globuleuses, finement échinulées à presque lisses.
Couleur de la sporée
Vesse de loup perlée.Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Sporée brune à brun olivâtre.

S’échappant par un éclatement du péridium : orifice apical, déchiré au sommet de l’enveloppe.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
La chair est nettement délimitée, spongieuse au début, puis plus ou moins concolore à la glèbe.

Gléba se trouvant dans la tête fertile.

Colorations
Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Blanche au tout début, jaune olivacé ensuite, brune pulvérulente à maturité.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
SaveurGoût

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
D’août à septembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Solitaire, dispersé, grégaire ou en groupe sur le sol, parfois sur le bois très pourri.

Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.

HabitatHabitats

MilieuxBois de conifèresBois de feuillusChampignons sur souches
La plus commune des espèces du genre se rencontre dans les bois, sur les litières de feuilles ou d’aiguilles, parfois sur bois pourrissant, parfois sur les pelouses près des arbres.
Vesse de loup perlée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.
SolsSols
Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Sans aucune importance quand à la qualité du sol.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)
En plaine comme en montagne.

RépartitionDistribution géographique

Présent en AuvergneAuvergne
Vesse de loup perlée. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup perlée. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesNon comestibleComestible
Vesse de loup perlée. Cliquer pour agrandir l'image.Comestible.

Comme beaucoup d’espèces du genre lycoperdon, la vesse de loup perlée est comestible tant qu’elle est jeune, la gléba ferme et blanche, mais très vite elle devient immangeable de par sa consistance poussiéreuse.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La vesse de loup fétide (Lycoperdon foetidum)
La vesse de loup géante (Langermannia gigantea)
La vesse de loup hérisson (Lycoperdon echinatum)
La vesse de loup perlée (Lycoperdon perlatum)
La vesse de loup pyriforme (Lycoperdon pyriforme)
Sujets plus larges
Page d'accueil
La boviste plombée (Bovista plumbea)
Les géastracées (Geastraceae)
Les lycoperdons (Lycoperdon)
Les phallales (Phallales)
Les sclérodermes (Scleroderma)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.