La vesse de loup géante (Langermannia gigantea)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : gastéromycètes (Gasteromycetideae)
Ordre : lycoperdales (Lycoperdales)Sous-ordre :
Famille : lycoperdracées (Lycoperdraceae)Sous-famille :
Genre : vesses (Lycoperdon)Sous-genre :
Espèce : Calvatia gigantea [(Batsch: Pers.) Lloyd], Langermannia gigantea [(Batsch: Pres.) Rostk.)], Lycoperdon giganteum [Batsch: Pers.]Sous-espèce :
Nom commun : vesse de loup géanteNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneRiesenbovistAngleterregiant puff-ballArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuvescia cania giganteCroatie
DanemarkGaeidhligbeac, beacanEspagnebola, bola blanca, bola de llano, bola reventadoraEstonie
FøroysktFinlandejättikuukunen, iso kuukunenFrançaisvesse de loup géanteFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
Russieдождевик гигантскийSerbieSlovaquieSlovénieorjaški plešivec
SuèdejätteröksvampTchéquieUkraïneEmpire romainLangermannia gigantea

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Calvatia : du latin calvus, chauve.

gigantea : du latin giganteus, a, um, gigantesque (du grec γηγενέτης).

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup géante. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Cette espèce, parmi les plus grandes au monde, est souvent cachée sous les hautes herbes fraîches et humides.

Vesse de loup géante. Cliquer pour agrandir l'image.De loin, on dirait un gros ballon blanc délaissé par les enfants. Certains font carrément 80 centimètres de tour de taille et pèsent dans les 3 à 4 kilos! La nature, qui fait bien les choses, a eu de solides raisons de le doter d’un tel gabarit.

RemarquesRemarques
Le nom scientifique Langermannia gigantea, est apparu récemment dans la littérature. Cependant d’après le Code International de la Nomenclature Botanique de 1992, qui fait autorité dans le nommage des plantes, champignons et lichens, le nom de genre Calvatia a été conservé aux dépens du nom plus ancien Langermannia.
Espèces semblablesEspèces semblables
Confusion impossible au regard de la dimension dès qu’elle dépasse la taille du poing. Les individus jeunes peuvent être confondus avec les fausses vesses (sclérodermes) ou même avec des amanites, mais celles-ci ont des lames et une volve.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Il est fixé au sol par une attache réduite.
Couleur du piedCouleur du pied
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Vesse de loup géante. Cliquer pour agrandir l'image.De 20 jusqu’à 40, 80 … 120 cm de diamètre. Son poids peut atteindre 8 à 10 kg.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Vesse de loup géante. Cliquer pour agrandir l'image.De forme sphérique irrégulière, déprimée à la base.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Vesse de loup géante. Mature. Cliquer pour agrandir l'image.D’un beau blanc velouté. Elle devient jaunâtre puis brun à brun foncé à pleine maturité, se déchire et laisse alors échapper des milliards de spores.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
Lisses.
Couleur de la sporée
Brun-jaune.

Vesse de loup géante. Dessin 1816. Cliquer pour agrandir l'image.Vesse de loup géante. Vieille. Cliquer pour agrandir l'image.Au fur et à mesure que s’opère sa maturation, le géant se déshydrate et son contenu se réduit en une poudre couleur cannelle. Un gros spécimen de vesse de loup géante peut contenir 7 000 000 000 000 de spores.

À l’intérieur, des millions de spores n’attendent plus que le signal pour s’échapper à tout vent. Devenu beaucoup plus léger le ballon finit par se détacher de son frère cordon radiculaire et, emporté par la brise, se met à rouler d’un bout à l’autre de la prairie. La vesse de loup géante se craquèle pour permettre au vent d’emporter au loin ses spores, alors que d’autres vesses possèdent un petit orifice au sommet. Le vent peut alors aspirer les spores hors de ces orifices comme la fumée est tirée d’une cheminée.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Vesse de loup géante. Cliquer pour agrandir l'image.À la coupe, l’intérieur blanc évoque une énorme masse de coton hydrophile.
Colorations
Cette masse brunit avec l’âge, tandis que se forment les spores.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur de farine fraîche. L’odeur devient avec l’âge forte et tenace.
SaveurGoût

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
À la fin de l’été et en automne (juillet à octobre).
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Vesse de loup géante. Cliquer pour agrandir l'image.Elle pousse souvent en plusieurs exemplaires.

Il n’est pas commun d’en voir en grand nombre et à ce titre, certaines années semblent plus propices que d’autres.

Vesse de loup géante. Cliquer pour agrandir l'image.Les vesses de loup géantes peuvent former des ronds de sorcières. Les photos ci-contre montrent un rond de sorcières de 53 vesses.

Vesse de loup géante. Cliquer pour agrandir l'image.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxHaiesPrésPrairiesPâturagesBords de chemin
Vesse de loup géante. Cliquer pour agrandir l'image.Dans les pâtures, les jardins, les bords de haies et de chemins, les talus, les prés, les friches humides et… les terrains d’aviation.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

Médicinales
Les spores et le carpophore ont été utilisées par les indiens d’Amérique comme coagulants, cicatrisants et contre les hémorragies nasales.
CulinairesComestible
Vesse de loup géante. Cliquer pour agrandir l'image.Comestible à l’état jeune.

Hormis son aspect insolite l’attrait du champignon passe encore par sa comestibilité. Un seul remplit le panier et satisfait l’appétit d’une famille. Certains exemplaires peuvent peser jusqu’à 20 kg à l’état frais ! A condition de le consommer jeune, quand sa chair est blanche et bien ferme.

Jeune, sa chair est blanche, enveloppée sous une cuticule élastique facile à peler ; c’est le moment de la déguster en tranches, grillées ou frites : très tendre, elle fond presque dans la bouche.

On peut en couper quelques tranches, sans entraver la pousse du champignon. On garde ainsi quelques jours un champignon frais.

Il sera préparé en tranches et sauté à la poêle, un peu comme des côtelettes de veau, dont il a curieusement la saveur. Il faut bien assaisonner; car la chair est fade.

Économiques
Autrefois, elle servait d’allume-feu ou de fumaison sous les ruches afin de calmer les abeilles.

Constituants chimiquesConstituants chimiques

La vesse de loup géante contient de la calvacine, une substance anticancéreuse.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La vesse de loup fétide (Lycoperdon foetidum)
La vesse de loup géante (Langermannia gigantea)
La vesse de loup hérisson (Lycoperdon echinatum)
La vesse de loup perlée (Lycoperdon perlatum)
La vesse de loup pyriforme (Lycoperdon pyriforme)
Sujets plus larges
Page d'accueil
La boviste plombée (Bovista plumbea)
Les géastracées (Geastraceae)
Les lycoperdons (Lycoperdon)
Les phallales (Phallales)
Les sclérodermes (Scleroderma)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.