La boviste plombée (Bovista plumbea)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Boviste plombée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Boviste plombée.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : gastéromycètes (Gasteromycetideae)
Ordre : phallales (Phallales)Sous-ordre :
Famille : lucoperdacées (Lucoperdaceae)Sous-famille :
Genre : bovistes (Bovista)Sous-genre :
Espèce : Bovista plumbea [Persoon : Persoon]Sous-espèce :
Nom commun : boviste plombéeNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnebleigrauer ZwergbovistAngleterretumbling puffballArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisboviste plombéeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceμποβίστα η μολυβδόχρωμη
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainBovista plumbea

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
bovista : vesse (du dialecte germanique bofist : vesse), à cause du nuage de spores qui s’en échappe à la moindre pression.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Boviste plombée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Espèces semblablesEspèces semblables

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 1,5 à 4 cm de diamètre.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Subglobuleuse à globuleuse.

Sans pied ni base stérile, reliée au sol par une masse de fibres qui se rompent souvent à maturité et laissent le carpophore libre de rouler sous l’action du vent; enveloppe extérieure lisse à légèrement bosselée-ridée, blanche, se détachant par fragments à maturité, exposant alors l’enveloppe interne mince, lisse, papyracée, blanchâtre puis gris de plomb, qui s’ouvre au sommet à maturité en un grand pore circulaire permettant la dispersion des spores.

Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Glèbe ferme et blanche au début, devenant par la suite molle et jaune-olive, finalement poudreuse et brun olivâtre foncé à brun chocolat foncé.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 5 à 7 à 4,5 µm.
Forme des spores
Ovoïdes à subglobuleuses, lisses mais paraissant échinulées par des ponctuations de la paroi interne, munies d’un pédicelle long de 8 à 14 µm.
Couleur de la sporée
Brune.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
De juin à novembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Solitaire ou en groupes.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPrés
Sur les pelouses, dans les parcs, les terrains de golf et les endroits similaires, en été et en automne.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible
Comestible lorsque l’intérieur est blanc et ferme.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La boviste plombée (Bovista plumbea)
Les géastracées (Geastraceae)
Les lycoperdons (Lycoperdon)
Les phallales (Phallales)
Les sclérodermes (Scleroderma)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les aphyllophores (Aphyllophoromycetidea)
Les gastéromycètes (Gasteromycetideae)
Les agaricomycètes (Agaricomycetideae)
La calocère cornée (Calocera cornea)
La calocère visqueuse (Calocera viscosa)
Le dacrymyce déliquescent (Dacrymyces stillatus)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.