La pholiote ridée (Rozites caperatus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Pholiote ridée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Pholiote ridée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : cortinariales (Cortinariales)Sous-ordre :
Famille : strophariacées (Strophariaceae)Sous-famille :
Genre : pholiotes (Pholiota)Sous-genre :
Espèce : Rozites caperatus [(Persoon : Fries) Karsten], Pholiota caperataSous-espèce :
Nom commun : pholiote ridéeNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneReifpilzAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisrholiote ridéeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainRozites caperatus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Rozites : de Roze.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Cylindrique.
Couleur du piedCouleur du pied
De couleur identique au chapeau.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Plein.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Pholiote ridée. Planche d'identification Thomé 109. Cliquer pour agrandir l'image.Bel anneau membraneux.
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Jusqu’à 12 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
D’abord convexe et bien fermé, il s’étale avec l’âge.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Variant du jaune crème ochracé au jaune paille orangé.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Son revêtement sec s’enlève facilement. À l’état jeune, il est couvert d’un léger voile floconneux blanc.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Lames.
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Jaune ochracé.
Espacement des lames ou pores
Assez serrées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
Ovales.
Couleur de la sporée
Ocre.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Colorations
Blanc crème, à peine teintée de violet.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Sans odeur particulière.
SaveurGoût
Sans saveur particulière.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Elle vient en automne.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
C’est en troupes nombreuses et serrées que l’on rencontre certaines années cette espèce.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresBois de feuillus
Dans les sous-bois de feuillus et de conifères, notamment les épicéas.
SolsSols
De préférence sur les sols secs et acides.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible
La Pholiote ridée est un comestible qui a ses amateurs. Elle est, dit-on, fort prisée des Gitans, d’où le surnom qu’on lui donne parfois de « champignon des Tziganes ». Il faut la cuisiner rapidement après la cueillette car sa chair est souvent attaquée par des parasites.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La pholiote changeante (Kuehneromyces mutabilis)
La pholiote dorée (Pholiota aurivella)
La pholiote écailleuse (Pholiota squarrosa)
La pholiote incandescente (Pholiota flammans)
La pholiote remarquable (Gymnopilus spectabilis)
La pholiote ridée (Rozites caperatus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les hypholomes (Hypholoma)
Les pholiotes (Pholiota)
Les psilocybes (Psilocybe)
Les strophaires (Stropharia)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.