L’hygrophore à odeur de chenille (Hygrophorus cossus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : tricholomatales (Tricholomatales)Sous-ordre :
Famille : hygrophoracées (Hygrophoraceae)Sous-famille :
Genre : hygrophores (Hygrophorus)Sous-genre : (Neocamarophyllus)
Espèce : Hygrophorus cossusSous-espèce :
Nom commun : hygrophore à odeur de chenille (Cossus)Nom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaishygrophore à odeur de chenilleFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainHygrophorus cossus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie françaiseÉtymologie française
Ce beau champignon blanc, élancé et d’aspect un peu gluant, dégage une odeur nauséabonde semblable à celle de la chenille d’un gros papillon de nuit Cossus ligniperda. Cette particularité a valu à cet Hygrophore de recevoir le nom de genre de cette chenille.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Espèces semblablesEspèces semblables
Elle est souvent confondue avec l’Hygrophore blanc ivoire Hygrophorus eburneus, guère plus engageant.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Cylindrique, dur et qui s’effrite à la base.
Couleur du piedCouleur du pied
Blanc.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Gluant.
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Jusqu’à 7 à 8 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Convexe ; à maturité, il s’étale en conservant parfois un petit mamelon central.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Blanc visqueux ; à maturité, il roussit un peu.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Lames.
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Décurrentes sur le pied.
Couleur des lames ou pores
Blanches, brunissant avec l’âge.
Espacement des lames ou pores
Espacées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
Couleur de la sporée
Spores blanches.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Colorations
Blanche.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
D’une odeur fétide.
SaveurGoût

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
À l’automne.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresBois de feuillus
L’espèce est commune dans les sous-bois de feuillus et de résineux.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesNon comestibleComestible
Espèce est comestible, mais sa viscosité et son odeur la font généralement rejeter.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'hygrophore blanc ivoire (Hygrophorus eburneus)
L'hygrophore comestible (Hygrophorus penarius)
L'hygrophore jaunissant (Hygrophorus hypothejus)
L'hygrophore limace (Hygrophorus limacinus)
L'hygrophore de mars (Hygrophorus marzuolus)
L'hygrophore à odeur de chenille (Hygrophorus cossus)
L'hygrophore à pied couleuvré (Hygrophorus olivaceoalbus)
L'hygrophore des prés (Camarophyllus pratensis)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les hygrocybes (Hygrocybe)
Les hygrophores (Hygrophorus)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.