L’hygrophore de mars (Hygrophorus marzuolus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.
Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.
Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : tricholomatales (Tricholomatales)Sous-ordre :
Famille : hygrophoracées (Hygrophoraceae)Sous-famille :
Genre : hygrophores (Hygrophorus)Sous-genre : (Neocamarophyllus)
Espèce : Hygrophorus marzuolus [(Fries : Fries) Bresadola]Sous-espèce :
Nom commun : hygrophore de marsNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneMaerzellerlingAngleterreArménie
Pays basquemartxoko ezkoaBiélorussieBrezhonegBulgarie
Catalognebolet de marçChyprioteCorsuculomba merzulinaCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaishygrophore de marsFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItaliedormiente
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègemarsvokssoppOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovéniemarčna polževka, marčnica, podmahovka
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainHygrophorus marzuolus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Higrophorus : du grec u(groj,-a,-on) : humide et de fore : transporter. Qui pousse dans les lieux humides.

marzuolus : du latin « martius », de mars. Mars est le dieu romain de la guerre à qui est consacré le troisième mois de l’année, saison où pousse ce champignon.

Étymologie françaiseÉtymologie française
Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Hygrophore de mars. Planche. Cliquer pour agrandir l'image.
Espèces semblablesEspèces semblables

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
De 5 à 8 cm.
Diamètre du piedDiamètre du pied
De 2 à 4 cm.
Forme du piedForme du pied
Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.Épais, ex. : 75 par 28 mm. Cylindrique parfois un peu clavé à la base. Droit ou coudé. Blanc plus ou moins gris surtout au sommet puis finalement noir olivâtre.
Couleur du piedCouleur du pied
Revêtement du piedRevêtement du pied
Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.Couvert dans la vieillesse d’une remarquable farine blanche au sommet du stipe, contrastant nettement quand le pied grisonne. Surface fibrilleuse.
Coupe du piedCoupe du pied
Hygrophore de mars. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 3 à 10 (15) cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeauChapeau convexe
Convexe, irrégulier, parfois lobé, festonné. Parfois plan à bord retombant.
Hygrophore de mars. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.Couleur blanche au début (à l’abri du soleil) puis gris bronze de plus en plus foncé, noirâtre dans la vieillesse.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Couvert d’un fin chevelu inné blanc à gris clair.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeauMarge enroulée
Marge toujours involutée et débordante sur les lames.
DessousFace inférieureHyménophore à lamelles
Lames.
Taille des lames ou pores
Larges, épaisses.
Forme des lames ou poresHyménophore adné
Nombreuses lamelles et lamelulles. Consistance de la cire. Adnées parfois légèrement remontantes avant l’insertion sur le stipe.
Hygrophore de mars. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur des lames ou pores
Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.Blanches parfois plus ou moins grises à la vieillesse.
Espacement des lames ou pores
Espacées parfois crispées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 7 à 7,5x4-5 µm.
Forme des spores
Basides 50 µm de long, environ 7 µm au sommet.
Couleur de la sporée

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Chair molle et fragile.
Colorations
Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.Blanche grisonnant sous le revêtement, parfois le sommet du pied est aussi marbré de gris.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Inodore.
SaveurGoût
Saveur douce non caractéristique.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifères
Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.Hygrophore de mars. Cliquer pour agrandir l'image.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'hygrophore blanc ivoire (Hygrophorus eburneus)
L'hygrophore comestible (Hygrophorus penarius)
L'hygrophore jaunissant (Hygrophorus hypothejus)
L'hygrophore limace (Hygrophorus limacinus)
L'hygrophore de mars (Hygrophorus marzuolus)
L'hygrophore à odeur de chenille (Hygrophorus cossus)
L'hygrophore à pied couleuvré (Hygrophorus olivaceoalbus)
L'hygrophore des prés (Camarophyllus pratensis)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les hygrocybes (Hygrocybe)
Les hygrophores (Hygrophorus)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.