Les hygrophores (Hygrophorus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : tricholomatales (Tricholomatales)Sous-ordre :
Famille : hygrophoracées (Hygrophoraceae)Sous-famille :
Genre : hygrophores (Hygrophorus)

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaishygrophoresFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainHygrophorus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Hygrophorus, des mots grecs υγρος, humide et φορειν, porter : il est souvent gorgé d’eau et d’aspect visqueux.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
  • Stipe central, lames cireuses, espacées, épaisses.
  • Pied non séparable du chapeau.
  • Chapeau fragile, à sommet conique.
  • Riche en eau, donc facilement putrescible.
  • Visqueux.
Clés de déterminationClés de détermination
1. Chapeau blanc.

DéterminationHygrophore blanc d’ivoire (Hygrophorus eburneus) K

2. Chapeau couleur chair, se tachant de rouge vineux.

Détermination Hygrophore russule Hygrophorus russula K

3. Chapeau gris. Odeur de laurier cerise (amande amère).

Détermination Hygrophore à odeur agréable Hygrophorus agathosmus K

4. Chapeau brun verdâtre. Lamelles jaunes. Bourrelet annulaire sur le haut du pied. Pousse sous les pins.

DéterminationHygrophore jaunissant (Hygrophorus hypothejus) K

5. Chapeau brun verdâtre. Lames blanches. Pied allongé blanc. Pousse souvent en cercle dans les bois de pins.

Détermination Hygrophore blanc olive (Hygrophorus olivaceoalbus) K

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
L'hygrophore blanc ivoire (Hygrophorus eburneus)
L'hygrophore comestible (Hygrophorus penarius)
L'hygrophore jaunissant (Hygrophorus hypothejus)
L'hygrophore limace (Hygrophorus limacinus)
L'hygrophore de mars (Hygrophorus marzuolus)
L'hygrophore à odeur de chenille (Hygrophorus cossus)
L'hygrophore à pied couleuvré (Hygrophorus olivaceoalbus)
L'hygrophore des prés (Camarophyllus pratensis)
Sujets proches
Les hygrocybes (Hygrocybe)
Les hygrophores (Hygrophorus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les dermolomatacées (Dermolomataceae)
Les hygrophoracées (Hygrophoraceae)
Les marasmiacées (Marasmiaceae)
Les pleurotacées (Pleurotaceae)
Les tricholomatacées (Tricholomataceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.