L’anthurus d’Archer (Clathrus archeri)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Anthurus d'Archer. Cliquer pour agrandir l'image.Anthurus d'Archer. Cliquer pour agrandir l'image.Anthurus d'Archer. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : gastéromycètes (Gasteromycetideae)
Ordre : phallales (Phallales)Sous-ordre :
Famille : clathracées (Clathraceae)Sous-famille :
Genre : clathres (Clathrus)Sous-genre :
Espèce : Clathrus archeri, Anthurus archeriSous-espèce :
Nom commun : anthurus d’ArcherNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisanthurus d’ArcherFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasintviszwamPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquiekvìtnatec ArcherùvUkraïneEmpire romainClathrus archeri

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Très facilement reconnaissable à l’âge adulte par son aspect d’étoile de mer rouge plus ou moins rayée d’une gelée brun-vert foncé (gléba), et par son odeur nauséabonde de charogne, elle est cependant plus difficile à déterminer dans son plus jeune âge, car elle se présente alors sous la forme d’un œuf blanchâtre, mou et gélatineux à l’intérieur, posé sur le sol et prolongé d’une sorte de racine rosâtre. Plus tard, l’œuf s’ouvre, et 4 à 8 branches d’abord soudées au sommet (photo en bas à droite) en émergent. Les branches sont issues d’un stipe commun (visible sur les photos du haut), lui-même émergeant d’une volve résiduelle.
RemarquesRemarques
Espèce originaire d’Australie ; est apparue pour la première fois en France en 1920. Une première hypothèse laissait penser que les spores de ce champignon avaient été introduites par les soldats originaires de ces contrées pendant la Première Guerre mondiale ; une autre plus en vogue maintenant, impliquerait la laine des moutons importée par une usine de filature de Raon l’Étape dans les Vosges, et qui à partir de ce point de départ colonisa petit à petit toute l’Europe et continue encore aujourd’hui à progresser et gagner du terrain.
Espèces semblablesEspèces semblables
Cette espèce, totalement insignifiante en son état primaire, une fois épanouie ne peut passer inaperçue, et lorsque vous l’aurez croisée une première fois vous ne pourrez plus jamais la confondre, ou même passer à ses cotés sans y jeter un petit coup d’œil admiratif, mais quelle odeur …

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Anthurus d'Archer. Cliquer pour agrandir l'image.D’abord un œuf de 4 à 6 cm de diamètre, non enterré ; puis, à « l’éclosion », le carpophore se déploie en une étoile de quatre à sept branches pointues d’une douzaine de cm, rattachées à leur sommet puis se libérant, d’une couleur rouge vif maculée de plaques brun-noir-olivâtre de gléba.

Anthurus d'Archer. Cliquer pour agrandir l'image.

Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Comme chez le Satyre puant et le Satyre du chien, les spores sont contenues dans la gléba malodorante. Les mouches, attirées par l’odeur, s’en nourrissent et vont disperser les spores, soit sur leurs pattes, soit dans leurs excréments.
Forme des spores
Lisses, gris-translucides.
Couleur de la sporée

ChairChair

Aspect de la chair
Alvéolée légère et fragile.
Consistance de la chair
Colorations
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
SaveurGoût

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
De juin aux premières gelées.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructificationChampignon mycorhizien

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresBois de feuillus
Anthurus d'Archer. Cliquer pour agrandir l'image.On trouve le Clathre d’Archer dans les bois frais de feuillus, plus rarement sous conifères, et parfois dans les prairies humides.

Anthurus d'Archer. Cliquer pour agrandir l'image.Elle se complaît particulièrement bien dans les bois clairs, sur restes de coupes forestières, parmi sciures et copeaux bien décomposés, autour de souches de feuillus fraîchement tronçonnées.

SolsSols
Sur sols acides.
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombré
Héliophile (qui vit au plein soleil).
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
D’origine australienne, elle a été introduite en France dans la région bordelaise avec des laines débarquées de Sydney, et dans la région de Saint-Dié en 1914 avec les chevaux des soldats australiens et le fourrage. Elle s’est ensuite développée dans toute l’Europe à partir de ces deux pôles.

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible
Anthurus d'Archer. Cliquer pour agrandir l'image. l’œuf est comestible.

Anthurus d'Archer. Cliquer pour agrandir l'image.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'anthurus d'Archer (Clathrus archeri)
Le clathre grillagé (Clathrus ruber)
Les phallacées (Phallaceae)
Sujets plus larges
Page d'accueil
La boviste plombée (Bovista plumbea)
Les géastracées (Geastraceae)
Les lycoperdons (Lycoperdon)
Les phallales (Phallales)
Les sclérodermes (Scleroderma)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.