AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La rivière Krka en Croatie

[Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Croatie] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
La rivière Krka en Croatie. La cascade de Skradinski Buk sur la Krka. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La rivière Krka est un fleuve de la Dalmatie centrale en Croatie ; la Krka est une rivière remarquable pour les barrières de tuf calcaire (travertin) qui ont formé, tout au long de son cours, sept séries de cascades ou chutes d’eau, presqu’autant de lacs et de nombreux rapides. La Krka présente le plus grand système de cascades à travertin d’Europe.

À ce titre elle est protégée sur une grande partie de son cours par le Parc national de la Krka.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
La rivière Krka en Croatie. La Krka vue depuis la route de Šibenik à Kistanje. Cliquer pour agrandir l'image.Krka est le nom de plusieurs rivières du sud-est européen slave, notamment la rivière Krka en Slovénie. Le mot semble provenir d’une racine indo-européenne « kerk » signifiant « qui tourne ».

Pour un gosier francophone le mot « Krka » se prononce « keurka ».

SituationSituation

La rivière Krka en Croatie. La rivière Krka vue depuis la route (auteur Jbdrm). Cliquer pour agrandir l'image.La rivière Krka se trouve au pied du versant ouest du massif montagneux du Dinara dans les Alpes dinariques.

Le cours de la rivière se situe en Dalmatie centrale dans le Comté de Šibenik-Knin, reliant ces deux villes de Knin et de Šibenik, ville près de laquelle la Krka se jette dans la mer Adriatique.

La rivière Krka est bordée à l’est par la montagne Promina et, au-delà, par le massif du Mosor ; le plateau de Miljevci la sépare de son affluent, la rivière Čikola. À l’ouest c’est la partie sud du massif du Velebit.

VisitesVisites

RivièreLa rivière Krka
La rivière Krka, tout au long de son cours de 72,5 km, trace sa voie vers la mer Adriatique en creusant, sur les deux tiers de son parcours, de profondes gorges à travers le massif karstique, offrant un surprenant contraste entre le milieu aride du karst et ses eaux de couleur bleu-vert. Ce faisant les eaux de la rivière se sont chargées de calcaire en dissolution et, par un phénomène de précipitation, ont créé des barrières naturelles formées de travertin, un amalgame de calcaire et de matières végétales aquatiques. Ces barrières de travertin, aux dimensions plus ou moins imposantes, ont causé la formation de lacs, de chutes d’eau, de cascades et de nombreux rapides.

Le cours de la rivière est ainsi segmenté par sept séries de cascades ou de chutes d’eau, séparées par des lacs. Le plus étendu des lacs est le lac de Visovac situé entre les deux grandes séries de cascades, celles de Roški Slap et celles de Skradinski Buk, les plus spectaculaires.

Les cours supérieur et moyen sont purement d’eau douce, tandis que le cours inférieur, sur 23,5 km, est saumâtre. Le dénivelé total de la rivière est de 224 m. Son débit annuel moyen au passage à Skradinski buk est d’environ 55 m³/s, tandis que le flux quotidien varie de 5 à environ 565 m³/s selon les saisons. Son bassin versant couvre une superficie de 2500 à 2650 km².

Comparable à celui des lacs de Plitvice, le système de cascades à travertin de la Krka est parmi les plus beaux du karst croate et en fait l’une des rivières les plus enchanteresses de la Croatie.

La rivière Krka en Croatie. Panneau d'information sur le travertin de la Krka. Cliquer pour agrandir l'image.La rivière Krka en Croatie. Travertin (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.Le travertin, ou tuf calcaire, est une roche poreuse, de couleur blanche quand elle est pure, mais tirant vers le gris, le jaunâtre, le rougeâtre ou le marron, selon les impuretés qu’elle renferme ; elle est caractérisée par de petites cavités (vacuoles) inégalement réparties. Cette roche sédimentaire est formée par des dépôts de carbonate de calcium qui, précipité hors de l’eau courante, s’amasse sur différents supports naturels (comme la mousse fluviale, les algues, et cetera). Sur un barrage ou un obstacle, par suite des turbulences et des éclaboussures, l’eau riche en bicarbonate de calcium dissous, perd du dioxyde de carbone et les molécules bicarbonatées dans l’eau. Le carbonate de calcium, non dissous, précipite vers le fond sous forme de microcristaux de la taille de 10 microns. Les microcristaux précipités s’incrustent dans la mousse et les algues, formant ainsi de nouvelles couches de travertin.
Ce travertin crée ainsi des obstacles, des seuils, des barrages ou des formes géomorphologiques appelées « barbes », « draperies » et autres formes de travertin. Les travertins de Skradinski Buk ont environ sept mille ans ; on dit que ce sont des « travertins vivants », parce que les dépôts continuent à croître, avec une croissance annuelle d’environ 3 mm. En dehors du cours actuel de la rivière Krka — dans le domaine de l’ancien cours de la rivière — se trouvent des travertins dont l’âge peut atteindre 125 000 ans ; ils sont appelés « travertin morts ».
Le travertin est souvent présent superficiellement dans les courants fluviaux des Alpes dinariques mais ne forme que rarement des chutes aussi impressionnantes que celles qu’on peut trouver sur la rivière Krka.
SourceLa source de la rivière Krka
La rivière Krka en Croatie. La source de la rivière Krka sous la Krcic (auteur K. Korlevic). Cliquer pour agrandir l'image.La source de la rivière Krka se trouve au pied du mont Dinara, la montagne la plus élevée de Croatie, aux confins de la Bosnie-Herzégovine ; la source est située à 3,5 km au nord-est de la ville de Knin, quelques kilomètres en dehors du Parc national de la Krka, mais dans une zone également protégée.

La Krka surgit sous une chute d’eau (Topoljski buk), haute de 22 m, de son affluent, la petite rivière Krčić, longue de 10,5 km. En été, lorsque la rivière Krčić est à sec, la source de la Krka devient visible. À Knin, la Krka est renforcée par son affluent, la Butišnica.

TorrentLa cascade de Bilušića (Bilušića Buk)
La rivière Krka en Croatie. La cascade de Bilušića sur la Krka (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.La rivière Krka en Croatie. La cascade de Bilušića sur la Krka (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.La cascade de Bilušića Buk est la première des sept cascades que forme la Krka, à 16 km en aval de sa source. D’une hauteur de 22,4 m, elle est la seule cascade à ne pas être affectée par l’utilisation de la rivière à des fins hydroélectriques.

Les chutes de Bilušića Buk peuvent être atteintes sur le rive droite (massif de Bukovac) via la route de Knin à Kistanje en prenant la sortie vers le village de Radučić et en poursuivant sur le chemin de terre jusqu’à la gare de Radučić.

TorrentLa cascade de Brljan (Brljan Buk)
La rivière Krka en Croatie. La cascade de Brljan sur la Krka (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.La cascade de Brljan, ou cascade de Ćorića, se situe à 2 km en aval de celle de Bilušića Buk, à la sortie des gorges, là où la rivière s’élargit dans le lac de Ćorić, large de 400 m et long de 1300 m. La cascade de Brljan a 300 m de long, 180 m de large et un dénivelé de 15,5 m.

La rivière Krka en Croatie. La cascade de Brljan sur la Krka (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.L’eau ne s’écoule dans le lac par la cascade de Ćorića que pendant les hautes eaux, car l’eau est redirigée depuis la rivière à travers un tunnel pour alimenter une usine hydroélectrique.

On peut atteindre la cascade sur la rive droite par la route de Knin à Kistanje en prenant la sortie avant Burnum sur la route d’Oklaj à Drniš. Du côté rive gauche, on peut rejoindre la cascade par la route de Drniš à Oklaj qui est raccordée à la route de Knin à Kistanje. La route traverse les barrières de travertin, et offre depuis le pont des vues inoubliables, en amont et en aval de la rivière, sur les cascades et le lac de Ćorića.

TorrentLes cascades de Manojlovac (Manojlovački slap)
La rivière Krka en Croatie. Les cascades de Manojlovac sur la Krka (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.Un demi-kilomètre en aval de la cascade de Brljan, là où la rivière présente une courbe serrée, apparaissent les cascades de Manojlovac slap.

La rivière Krka en Croatie. Les cascades de Manojlovac sur la Krka (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.La cascade est constituée d’une série de barrières de travertin d’une hauteur totale de 59,6 mètres, le plus gros gradin ayant 32 mètres de haut. Les cascades ont environ 500 mètres de longueur, avec une largeur d’environ 80 mètres. Cette cascade est considérée par beaucoup comme la plus belle cascade de la rivière Krka.

Comme la cascade de Brljan, la cascade de Manojlovac est asséchée pendant l’été à cause de la redirection de l’eau pour alimenter l’usine hydroélectrique de Miljacka, située à proximité. En période de hautes eaux, les chutes tombent dans l’eau profonde avec un grondement assourdissant, entouré d’un voile arc-en-ciel.

TorrentLa chute d’eau de Rošnjak (Rošnjak slap)
La rivière Krka en Croatie. La cascade de Rošnjak sur la Krka (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.Un kilomètre en aval de la chute de Manojlovac, là où les gorges sont plus profondes et plus étroites, cachée dans une nature intacte, se trouve la plus petite chute d’eau sur la rivière Krka, la chute de Rošnjak (ou Sondovjel). Elle est constituée d’un seul saut d’environ 40 mètres de large et seulement 8,4 mètres de haut.

La rivière Krka en Croatie. La cascade de Rošnjak sur la Krka (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.La cascade se trouve dans une gorge pittoresque coincée entre des falaises de près de 200 mètres de haut. C’est l’unique chute d’eau où des moulins n’ont jamais été construits, en raison de son inaccessibilité.

En raison de sa simplicité primitive et de son inaccessibilité mystique, les habitants la nommaient « l’autel ».

La cascade est accessible depuis la rive droite par la route de Knin à Kistanje en tournant sur la route d’Oklaj à Drniš puis en tournant en direction de l’usine hydroélectrique de Miljačka à la première intersection.

TorrentLa cascade de Miljačka (Miljačka slap)
La rivière Krka en Croatie. La cascade de Miljačka sur la Krka (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.La cascade de Miljačka se trouve à 1 km en aval de la chute d’eau de Rošnjak, coincée entre des falaises envahies par une végétation luxuriante. Elle comprend trois grands gradins et de nombreuses petites marches de travertin, avec une hauteur totale de près de 24 mètres.

La rivière Krka en Croatie. La cascade de Miljačka sur la Krka (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.La rivière Krka en Croatie. La centrale de Miljacka sur la rivière Krka (auteur Kebeta). Cliquer pour agrandir l'image.Sur la rive gauche de la Krka, juste après la cascade de Miljačka, se trouve l’usine hydroélectrique de Miljačka, la plus importante de la rivière. Sa construction commença en 1904 et, jusqu’en 1910, elle resta l’usine hydroélectrique la plus puissante d’Europe.

TorrentLes cascades de Rog (Roški slapovi)
Aller aux cascades de Roški Slap.
LacLe lac de Visovac (Visovačko jezero)
Aller au lac de Visovac.
LacLe lac de la Čikola
Le « lac de la Čikola » est cette partie des gorges de la rivière Čikola qui, étant plus basse que la barrière de travertin de Skradinski Buk, a pris l’apparence d’un lac. La longueur du lac de la Čikola est d’environ 3,5 km et sa largeur maximale d’environ 650 m. La plus grande profondeur, à la confluence avec le lac de Visovac, est de 28 m.

La rivière Čikola, en amont du lac, peut se retrouver à sec pendant les périodes de sécheresse, mais dans la partie supérieure du lac se trouve la source Torak, une source permanente puissante qui alimente le lac sous sa surface.

TorrentLes cascades de Skradin (Skradinski buk)
Aller aux cascades de Skradinski Buk.
La rivière Krka en Croatie. La cascade de Skradinski Buk sur la Krka. Cliquer pour agrandir l'image.La rivière Krka en Croatie. La cascade de Skradinski Buk sur la Krka. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La rivière Krka en Croatie. Vue de la cascade de Skradinski Buk depuis le belvédère impérial. Cliquer pour agrandir l'image.
Entre Skradinski Buk et le village de Skradin la rivière adopte un cours tranquille dans un vallée aux rives marécageuses.
La rivière Krka en Croatie. La Krka en aval de Skradinski Buk. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La rivière Krka en Croatie. La Krka à l'approche de Skradinski Buk. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La rivière Krka en Croatie. La Krka vue depuis la route de Šibenik à Kistanje. Cliquer pour agrandir l'image.
LacLe lac de Prokljan (Prokljansko jezero)
Le lac de Prokljan (Prokljansko jezero) est situé dans le cours inférieur de la rivière Krka ; il s’étend sur 11 km² entre la petite ville de Skradin et celle de Zaton : c’est le quatrième plus grand lac de Croatie. Le « lac » de Prokljan est en réalité une partie intérieure de la mer Adriatique, un vestige de l’époque où la mer recouvrait le littoral, 100 m plus haut que son niveau actuel. Cependant l’eau du lac n’est pas entièrement salée : les deux mètres d’eau situés immédiatement sous la surface sont de l’eau douce de la rivière. La surface du lac n’est d’ailleurs qu’à 0,5 m au-dessus du niveau de la mer, et sa profondeur maximale est de 21 m dans la partie sud, alors qu’elle n’est que de 4 m dans la partie nord.

Le lac de Prokljan est aussi alimenté, à l’ouest, par la rivière Guduča qui est une zone ornithologique importante ; le lac est relié à la mer par un étroit canal qui constitue l’estuaire de la Krka et qui débouche au port de Šibenik.

RivièreL’embouchure de la rivière Krka
L’estuaire de la Krka est formé par l’étroit canal Saint-Joseph (kanal svetog Josipa), long de 7 km, qui débouche dans la baie de Šibenik, près de la forteresse Saint-Nicolas. Cependant on pourrait considérer que l’embouchure de la Krka commence dès Skradin — à 23,5 km de la mer — et inclut le lac de Prokljan.

Cet estuaire est d’une richesse exceptionnelle en raison de l’absence de pollution et de sa vitalité biologique : l’estuaire de la Krka est riche en coquillages et crustacés, et en poissons de rivière et de mer.

ConnaissancesHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
La rivière Krka a, depuis toujours, eu un rôle historique majeur : de l’Antiquité quand elle représentait la ligne de séparation entre les tribus illyriennes des Liburniens et des Dalmates, en passant par le Moyen Âge lorsque le noyau du premier État croate prit naissance dans cette région, jusqu’au début de l’ère moderne comme un espace pour lequel se sont affrontés la République de Venise, la Monarchie des Habsbourg et l’Empire Ottoman.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Croatie > Partie méridionale > Dalmatie > Comté de Šibenik-Knin > Parc national de la Krka > Rivière Krka
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La rivière Krka en Croatie
Le monastère de la Krka en Croatie
La rivière Krka en Croatie - Les cascades de Roški Slap
Le monastère de Visovac en Croatie
La rivière Krka en Croatie - Les cascades de Skradin
Sujets plus larges
Page d'accueil
Le parc national de la Krka en Croatie
[Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.