AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le monastère de Visovac en Croatie

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Croatie] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Le monastère de Visovac est un couvent franciscain situé dans les gorges de la rivière Krka dans la Dalmatie centrale en Croatie.

SituationSituation

Le monastère de Visovac (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère de Visovac se trouve au milieu du lac de Visovac, au pied du plateau de Miljevci, sur l’îlot du même nom.

VisitesVisites

LacLe lac de Visovac (Visovačko jezero)
Le lac de Visovac (auteur Roberta F.). Cliquer pour agrandir l'image.Dans son cours moyen, après des cascades de Roški slap, la rivière Krka se transforme en ce qu’il est convenu d’appeler un lac — mais qui n’est qu’une portion très élargie de la rivière — le lac de Visovac, qui s’étend sur un peu plus de 12 km entre Roški slap et Skradinski buk. C’est en effet à Skradinski buk que se trouve la plus haute barrière de travertin qu’a formée la rivière. Cette barrière a une hauteur totale de 45 m entre la surface et le fond du lac de Visovac.

Outre le lac de Visovac, cette barrière a causé la formation du lac de la Čikola sur la rivière du même nom, qui est un affluent de la Krka sur sa rive gauche, juste avant les cascades de Skradin.

MonastèreLe couvent franciscain de Visovac (Franjevački Samostan Visovac)
Le monastère de Visovac et son église se dressent sur l’îlot de Visovac, formant avec son magnifique parc, tel un joyau dans l’écrin du lac, un ensemble très harmonieux et presque magique.

Les premiers à s’établir dans l’îlot de Visovac furent des moines augustins qui y fondèrent, au XIVe siècle, un petit monastère et une église dédiée à l’apôtre Paul ; ce monastère catholique est mentionné en 1345 dans la charte du roi Louis Ier de Hongrie. Au siècle suivant, en 1440, des frères franciscains arrivèrent à Visovac fuyant la Bosnie occupée par les Ottomans. À partir de 1445, les Franciscains agrandirent le monastère Notre-Dame de la Miséricorde et, au XVIe siècle, bâtirent l’Eglise Notre-Dame de Visovac.

Un nouveau monastère fut construit au XVIIIe siècle ; il est encore aujourd’hui desservi par les Franciscains. Les parties les plus anciennes sont le puits datant du XIVe siècle, et des parties du cloître du monastère datant du XVe siècle.

Le monastère de Visovac (auteur Julian Nitzsche). Cliquer pour agrandir l'image.Tout au long de l’histoire mouvementée de cette région, le couvent franciscain de Visovac est demeuré un îlot de paix et de prière, une forteresse de la spiritualité et la foi, et l’un des fondements essentiels de la préservation de l’identité nationale croate.

Le monastère de Visovac. Incunable des Fables d'Ésope (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère de Visovac abrite une belle collection de manuscrits, de livres anciens et d’incunables ; l’incunable le plus précieux est un exemplaire particulièrement rare des « Fables d’Ésope » illustrées (Brescia, 1487), imprimé par l’imprimeur de Lastovo Dobrić Dobričević. La riche bibliothèque du monastère possède également 620 documents datant de l’occupation de la région par les Turcs (Édits du Sultan).

Le musée comprend aussi une collection d’habits et de vaisselles liturgiques, d’objets sacrés précieux, d’intéressantes peintures italiennes des XVIe et XVIIe siècles, et un sabre ayant appartenu au commandant Vuk Mandušić, l’un des héros les plus aimés de la poésie épique serbe, né près de Visovac, qui lutta contre les Ottomans.

Le monastère de Visovac (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère de Visovac (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère de Visovac (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.

Informations pratiquesInformations pratiques

Informations utilesInformations utiles
Le monastère de Visovac (auteur Nerijp). Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère de Visovac (auteur N. P. Krka). Cliquer pour agrandir l'image.Il est possible d’accéder à l’îlot de Visovac par bateau depuis Skradinski Buk : d’avril à octobre, le Parc National organise trois excursions par jour ; l’excursion dure prés de deux heures aller-retour, dont une demi-heure pour la visite de l’îlot, du couvent franciscain, de l’église et du musée ; tarif : 100 kunas. L’excursion en bateau depuis Skradinski Buk jusqu’à Roški Slap inclut aussi une visite de Visovac.

Pour admirer le lac, l’îlot et le monastère de Visovac : par la rive gauche, prendre la route de Šibenik à Knin ; laisser à gauche la bifurcation vers Skradin ; 11,5 km plus loin, tourner à gauche sur la petite route de Drinovci et continuer sur 14 km en direction de Visovac ; un belvédère offre une vue sur le lac. Il est ensuite possible de se rendre sur l’ilot au moyen d’un petit bac.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Croatie > Partie méridionale > Dalmatie > Comté de Šibenik-Knin > Parc national de la Krka > Monastère de Visovac
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La rivière Krka en Croatie
Le monastère de la Krka en Croatie
La rivière Krka en Croatie - Les cascades de Roški Slap
Le monastère de Visovac en Croatie
La rivière Krka en Croatie - Les cascades de Skradin
Sujets plus larges
Page d'accueil
Le parc national de la Krka en Croatie
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.