AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le village de Colònia de Sant Jordi à Majorque

[Sujet parent] [Minorque] [Majorque] [Ibiza] [Formentera] [Cabrera] [Page d'accueil] [Baléares] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Colònia de Sant Jordi est une petite station balnéaire située près de la pointe sud-est de l'île de Majorque. Depuis les années 1950, le petit port de pêche est devenu une destination touristique à caractère familial, grâce aux longues plages qui l'encadrent au sud-est et au nord-ouest, et grâce à sa proximité avec le Parc national de l'archipel de Cabrera.

Le port de Colònia fut aussi depuis 2500 ans le débouché de l'importante production de sel de mer produite par les marais salants situés dans l'arrière-pays, la saline de S'Avall et la saline de Salobrar.

Colònia de Sant Jordi fait administrativement partie de la commune de Ses Salines, dans le comté du Midi (Comarca del Migjorn), et compte près de 3000 habitants, plus que le chef-lieu de la commune.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
La Colonie de Saint-Georges est encore parfois nommée « Port de Campos ». Colònia de Sant Jordi est nommée Colonia de San Jorge en espagnol castillan.

Certains chercheurs pensent que c'est dans cette région que se trouvait la ville latine de Tucis, mentionnée par Pline l'Ancien ; les Romains exploitaient, en effet, les salines de Colónia.

SituationSituation

Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Situation de la station à Majorque. Cliquer pour agrandir l'image.Colònia de Sant Jordi est située sur une petite presqu'île saillante, dans le coin sud-est de l'île ; la localité est une sorte de cul-de-sac, les côtes, de part et d'autre, étant des zones protégées dépourvues de routes.

Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Vue depuis sa Ràpita. Cliquer pour agrandir l'image.La station est distante de 6 km du chef-lieu de la commune, Ses Salines, de 13 km de la ville de Campos, et de 14 km de Santanyí. La station balnéaire très animée de Cala d'Or se trouve à 27 km.

La capitale, Palma de Majorque, est distante de 53 km. Depuis Palma, ou depuis l'aéroport de Son Sant Joan, le trajet le plus rapide est par l'autoroute Ma-19 jusqu'à Llucmajor, qui devient une route jusqu'à Campos ; à Campos, il faut prendre à droite sur la route Ma-6040 qui mène tout droit à Colònia de Sant Jordi. La dernière partie du trajet est un peu difficile, et il faut compter une heure pour venir de Palma.

VisitesVisites

Station balnéaireLa station balnéaire de Colònia de Sant Jordi
Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Plan de la station. Cliquer pour agrandir l'image.Jusque vers les années 1950 Colònia de Sant Jordi ne comptait que quelques maisons de pêcheurs ; son développement touristique — mieux maîtrisé qu'ailleurs — a créé un tissu urbain régulier, fait d'un damier de rues, qui s'étend entre le port, au sud-est, et la zone, au nord-ouest, où se trouvent la plupart des hôtels, à proximité des plages d'Estanys et d'Es Trenc. Entre ces deux centres, le tissu urbain est occupé par de nombreuses résidences secondaires appartenant à des habitants de Palma ou de la région.

La localité ne comprend pas beaucoup d'attractions culturelles, si ce n'est le Centre des visiteurs du Parc national de Cabrera et son aquarium. L'attrait de la station est surtout basé sur son environnement naturel, ses plages et les excursions vers Cabrera.

PortLe port de Colónia de Sant Jordi
Le port naturel de Colònia de Sant Jordi fut utilisé dès le IVe siècle avant JC pour exporter le sel des salines ; des vestiges puniques de cette époque se trouvent toujours sur la petite île de Na Guardis, juste à l'extérieur du port, y compris deux quais, des entrepôts et une forge. L'utilisation du port se poursuivit sous l'Empire romain ; des épaves de navires romains ont été découvertes près de la côte.

Aujourd'hui, les bateaux de pêche et les bateaux de plaisance sont ancrés côte à côte dans le port.

Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Le port. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Le port. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Le port vu du sud-est. Cliquer pour agrandir l'image.
ManoirLe domaine de S'Avall
La Possessió de s'Avall est un vaste domaine appartenant à la riche famille des banquiers March ; c'est la plus grande propriété privée de l'île de Majorque, avec environ 38 km² de superficie. La finca comprend le manoir de la famille March, construit à côté d’une tour de défense du XIVe siècle.

Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. La finca de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.Le domaine de S'Avall est situé à l'est de Colònia de Sant Jordi, à l'arrière des plages d'Es Dolç, d'Es Carbó et de Ses Roquetes ; de ce fait, elle assure la préservation et la tranquillité de ces plages, qui ne sont accessibles qu'à pied, en suivant la côte, ou par la mer. La propriété est clôturée, mais les habitants de la commune ont — en principe — le droit de passage à travers les terres, pour se rendre sur les plages. Les touristes peuvent organiser une visite par l'intermédiaire de la mairie de Ses Salines (téléphone : 00 34 971 649 454). Le jeudi, on peut visiter le jardin de cactus.

Le domaine est une zone naturelle protégée, avec deux zones humides importantes, la Llacuna d'es Tamarells et l'Estany de ses Gambes, où l'on peut observer de nombreux oiseaux et une flore méditerranéenne sauvage constituée de lis maritimes (Pancratium maritimum), de panicauts (Eryngium maritimum), de pins, de genévriers sabines (Juniperus sabina), d'oliviers sauvages …

C'est depuis cette propriété que, en 1916, Joan March ravitailla des sous-marins allemands, battant pavillon austro-hongrois, ancrés derrière l'île de Cabrera. Cet incident provoqua la fureur des Britanniques et eut pour conséquence l'expropriation de l'île de Cabrera et sa transformation en zone militaire.

PlageLes plages
Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Les plages au sud-est. Cliquer pour agrandir l'image.Colònia de Sant Jordi dispose de plages qui sont parmi les plus belles de l'île de Majorque :
  • au nord-ouest de la station — sur la commune de Campos — on trouve tout d'abord la plage d'Els Estanys, puis la très longue plage d'Es Trenc, qui est en partie une plage naturiste.
  • à la pointe nord-ouest de la station, entre la Punta des Torts et la Punta de sa Llova, se trouve la petite Platja des Marquès (plage du Marquis, probablement le marquis de Palmer), également connue sous le nom de plage d'Es Coto.
  • au sud-est de la station, se trouvent la Plage du Port, très bien équipée, puis la plage d'Es Dolç, qui est également une plage équipée ; plus loin, après un promontoire rocheux, il y a deux longues plages naturelles, au sable fin, qui sont seulement accessibles à pied : la plage d'Es Carbó et la plage de Ses Roquetes. Depuis le port de Colónia il est possible de se rendre jusqu'au phare du cap de Ses Salines en passant par toutes ces plages ; la promenade fait une douzaine de kilomètres. Peu avant le phare se trouve une autre plage, la plage d'Es Caragol.
PlageLa plage du port (Platja d'es Port) et la plage du Dolç (Platja d’es Dolç)
Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. La plage du port. Cliquer pour agrandir l'image.La Platja d'es Port se trouve tout à côté du port de pêche et de plaisance ; c'est une plage assez petite mais bien entretenue, très bien équipée et surveillée. Elle se trouve à proximité des restaurants et des cafés du port. De l'extrémité gauche de la plage du Port part une promenade, équipée de bancs, qui conduit à la plage d'Es Dolç.

La plage d'Es Dolç (« la douce ») se trouve à 250 m de la station ; on peut y venir à pied, mais elle possède aussi un parking. La Platja d'Es Dolç est une plage de sable blanc et fin ; elle est équipée de chaises longues, de parasols et d'un bar.

À environ 300 m de la plage d'Es Dolç se trouve la petite île de Na Guardis où subsiste des vestiges d'installations portuaires carthaginoises ; les épaves d'un navire marchand carthaginois et d'une galère romaine reposent, à quelques mètres de profondeur, entre Colónia et Na Guardis, et de nombreux plongeurs visitent ces épaves.

PlageLa plage du Carbó (Platja d'es Carbó) et la plage de Ses Roquetes (Platja de Ses Roquetes)
Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. La plage d'es Carbó vue depuis l'île de Na Moltona (auteur JM92). Cliquer pour agrandir l'image.La Platja d’es Carbó (« plage du charbon ») se trouve à 2,3 km à pied de Colònia de Sant Jordi (30 mn de marche) ; la Platja de Ses Roquetes (« plage des rochers »), une plage naturiste, la continue. On peut également atteindre ces plages depuis le cap de Ses Salines, en marchant sur 6 km. En raison des distances à parcourir à pied, l'affluence des baigneurs est assez faible. Cependant ces plages sont aussi appréciées par les navigateurs de plaisance ; il se murmure même que la plage d'Es Carbó serait l'une des plages favorites de la famille royale d'Espagne.

Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. La plage de Ses Roquetes (auteur GanMed64). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).Ces deux plages forment un ensemble de 1400 m de sable fin, avec une largeur moyenne de 45 m, probablement le plus naturel et le plus préservé de Majorque, envahi par endroits par des posidonies de Méditerranée (Posidonia oceanica) rejetées par la mer ; ces plages ne disposent d'aucun équipement et ne sont pas surveillées, mais la baignade est sans danger : la plage descend en pente douce dans l'eau qui est peu profonde.

À l'arrière de ces plages se trouve la zone protégée de la Possessió de s'Avall, qui est clôturée, ce qui ne permet pas de trouver des places à l'ombre de la pinède.

Les deux plages font face à la petite île de Na Moltona et à l'îlot du même nom, assez proches pour être atteints à la nage.

SalineLes salines de S'Avall
Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Portail des salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.La saline de S'Avall est la deuxième plus ancienne saline au monde ; ces marais salants furent d'abord exploités par les Carthaginois, dès le IVe siècle avant JC ; les marchands carthaginois exportaient le sel depuis le port de Colónia de Sant Jordi et la petite île de Na Guardis, située à la sortie du port. Les Romains, les Byzantins, les Maures puis les Catalans continuèrent l'exploitation jusqu'aujourd'hui. C'est cette activité très ancienne qui donna son nom à la ville et à la commune de Ses Salines, dont fait partie Colónia de Sant Jordi.

La saline de S'Avall se trouve dans la partie nord-ouest de Colónia, à l'arrière de la plage d'Els Estanys et de la zone des hôtels.

L'exploitation de la saline est faite de manière traditionnelle ; le sel est récolté au mois d'août.

Avec les marais salants d'Es Salobrar (Es Trenc) à Campos — beaucoup plus grands —, la saline de S'Avall fait partie d'une zone naturelle protégée (Área natural d'especial interès).

Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Le marais salant de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Oeillets dans les salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.
Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Le marais salant de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Récolte de sel au marais salant de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Monticule de sel dans les salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Monticule de sel dans les salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Cristaux de sel dans les salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.
Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Salicorne d'Europe (Salicornia europae) dans les salines de s'Avall (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Les marais salants de S'Avall sont l'habitat de cannes de Provence (Arundo donax) et de tamaris (Tamarix), ainsi que de plantes halophytes telles que la salicorne d'Europe (Salicornia europaea) ou le genévrier sabine (Juniperus sabina).

Les eaux saumâtres présentent une couleur rose en raison de la présence d'halobactéries (Halobacterium) qui contiennent des caroténoïdes de couleur rouge orangé. Ces micro-organismes servent de nourriture à des mollusques et crustacés de quelques millimètres, qui présentent aussi cette couleur rose.

Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Oeillets dans les salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Oeillets dans les salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Oeillets dans les salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.
Les petits mollusques et crustacés sont consommés par des oiseaux limicoles tels que l'échasse blanche (Himantopus himantopus) ou le chevalier gambette (Tringa totanus), des barboteurs comme le canard souchet (Anas clypeata), des goélands d'Audouin (Ichthyaetus audouinii) et quelquefois des goélands railleurs (Chroicocephalus genei). Il arrive qu'un balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) vienne prendre un repas.
Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Fauvette mélanocéphale (Sylvia melanocephala) dans les salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Échasse blanche (Himantopus himantopus) dans les salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Échasse blanche (Himantopus himantopus) dans les salines de s'Avall. Cliquer pour agrandir l'image.
SalineLes salines d'Es Trenc ou des Salobrar
Les salines d'Es Trenc sont beaucoup plus étendues que celles de S'Avall et se trouvent à 6 km au nord de Colónia, à gauche de la route allant en direction de Campos.

Aller aux salines d'Es Trenc.

ThermesLes thermes de Sant Joan
Les thermes de Sant Joan sont les seules sources d'eau thermale sur l'île de Majorque ; ils se trouvent à proximité des salines d'Es Trenc, sur le territoire de la commune de Campos.

Aller aux thermes de Sant Joan.

Le Centre des Visiteurs de l'île de Cabrera
Le Parc national de l'archipel de Cabrera est un espace protégé et inconstructible ; c'est pourquoi le Centre des Visiteurs (Centre d'Interpretació / Centro de Interpretación) du Parc national a été construit à Colònia de Sant Jordi, la localité la plus proche de Cabrera, située à environ 13 km au sud. Depuis le toit en terrasse du Centre, on aperçoit l'archipel de Cabrera.

Le bâtiment principal du Centre des Visiteurs, inauguré en juillet 2008, se présente comme un « talayot », une tour de guet conique de l'époque talayotique. Le visiteur peut y trouver toute la documentation sur l'environnement naturel de l'archipel de Cabrera et sur les espèces terrestres et aquatiques qui l'habitent.

Le Centre des Visiteurs se trouve à l'extrémité est de Colónia, Carrer Gabriel Roca s/n.

Horaires : de 10 h à 14 h 30 et de 15 h 30 à 18 h.

Tarif d'entrée (2012) : 8 € ; enfants : 4,5 €

Téléphone : 00 34 971 656 282

Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Le centre des visiteurs du Parc de Cabrera. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. L'archipel de Cabrera vu depuis le centre des visiteurs. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. L'entrée du Centre des visiteurs du Parc national de Cabrera. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
Au sous-sol du Centre des Visiteurs se trouvent 17 aquariums présentant 400 poissons et autres créatures marines, appartenant à 150 espèces distinctes vivant dans les eaux de Cabrera (Voir la Faune de l'île de Cabrera).
Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. L'aquarium du Centre des visiteurs de Cabrera. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. L'aquarium du Centre des visiteurs de Cabrera. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. L'aquarium du Centre des visiteurs de Cabrera. Cliquer pour agrandir l'image.
Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. L'aquarium du Centre des visiteurs de Cabrera. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. L'aquarium du Centre des visiteurs de Cabrera. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. L'aquarium du Centre des visiteurs de Cabrera. Cliquer pour agrandir l'image.

Informations pratiquesInformations pratiques

Office de tourismeOffice de Tourisme
Adresse : au début de la Carrer Gabriel Roca, sur le port.

Horaires : du lundi au vendredi, de 8 h à 14 h

Téléphone : 00 34 971 656 073

http://www.ajsessalines.net

MétéorologieMétéo et prévisions
AutocarTransports routiers
La ligne d'autobus 502 relie Colònia de Sant Jordi à Palma, via Ses Salines et Santanyí, jusqu'à 8 fois par jour (prix : environ 6 €).

Itinéraire détaillé et horaires sur : www.tib.org/web/ctm/autobus/linia/502

La ligne d'autobus 495 relie Colònia de Sant Jordi à Manacor, via Campos et Porreres.

Itinéraire détaillé et horaires sur : www.tib.org/web/ctm/autobus/linia/495

Excursion en merLes excursions à l'île de Cabrera
Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Bateaux d'excursion dans le port. Cliquer pour agrandir l'image.Plusieurs compagnies organisent des excursions à Cabrera ; différentes formules sont disponibles suivant la durée de l'excursion, de 2 heures à 5 heures, la visite de la Grotte Bleue, le déjeuner …

Les prix, assez élevés (de 35 à 50 euros), comprennent le prix d'entrée dans le Parc national de Cabrera.

Site de Marcabrera sur la Toile : www.marcabrera.com

Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Bateau d'excursion à Cabrera. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Excursion à Cabrera. Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Colónia de Sant Jordi à Majorque. Excursion à Cabrera. Cliquer pour agrandir l'image.
HôtelL'hôtel Isla de Cabrera
L'Isla de Cabrera comporte un hôtel de catégorie ***, assez ancien, et un aparthotel de catégorie ****, plus récent. Les appartements de l'aparthotel sont assez spacieux, mais bruyants lorsqu'ils ouvrent sur les piscines.

L'hôtel, situé de l'autre côté de la rue est à éviter, avec des couloirs très étroits et certaines chambres qui sont inacceptables pour un hôtel ***.

Adresse : Carrer Marquès del Palmer, s/n, à 100 m de la plage du port.

Téléphone : 00 34 971 655 000

Site sur la Toile : www.hotelislacabrera.com/fr

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Baléares > Majorque > Comté du Migjorn > Ses Salines > Colónia de Sant Jordi
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Sujets plus larges
Page d'accueil
La ville de Felanitx à Majorque
La ville de Santanyí à Majorque
La ville de Ses Salines à Majorque
L'île de Cabrera à Majorque
La ville de Campos à Majorque
La ville de Llucmajor à Majorque

[Sujet parent]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.