AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

L'île de Cabrera à Majorque - Le Parc national

[Sujet parent] [Sujet suivant] [Minorque] [Majorque] [Ibiza] [Formentera] [Cabrera] [Accueil] [Site Home] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Le Parc naturel de Cabrera est le seul Parc national des Îles Baléares et le seul Parc national terrestre et maritime d'Espagne. Il comprend une grande île, Cabrera, six petites îles et douze îlots, ainsi que les zones maritimes qui les entourent.

SituationSituation

Carte touristique de l'île de Cabrera. Cliquer pour agrandir l'imageLe Parc naturel de l'archipel de Cabrera est situé au large de la pointe sud de l'île de Majorque, à environ 17 km au sud du Cap de Ses Salines, la pointe sud-est de Majorque.

Le port le plus proche est celui de Colónia de Sant Jordi, à une dizaine de milles nautiques.

VisitesVisites

ÎleL'archipel de Cabrera (Arxipèlag de Cabrera / Archipiélago de Cabrera)
Le Parc national de Cabrera à Majorque. Carte de l'archipel de Cabrera. Cliquer pour agrandir l'imageL'archipel de Cabrera est formé de dix-neuf îles et îlots — aux noms pittoresques — qui sont, du nord au sud : Na Foradada (« La Percée ») qui porte un phare, Na Pobra (« La Pauvre »), Illot Pla (« Îlot Plat »), Na Plana (« La Plane »), L'Esponja (« L'Éponge »), Illa dels Conils (« Île des Lapins »), aussi nommée Sa Conillera (Conejera en castillan), Na Redona (Redonda en castillan) (« La Ronde »), Cabrera elle-même (« Chevrière »), Illa des Fenoll (« Île du Fenouil »), Illa de ses Bledes (« Île des Bettes »), Illa de ses Rates (« Île des Rats »), L'Imperial et les cinq îlots Estells (« Étoiles »), Estell d'en Terra, Es Carabassot de s’Estell d'en Terra, Estell de s'Esclata-sang, Estell des Coll, et la plus méridionale, Estell de Fora (« Étoile de Dehors »).

Le Parc national de Cabrera à Majorque. Na Foradada, S'Illot de Na Foradada, Illot Pla et Na Pobra. Cliquer pour agrandir l'imageD'après la carte du cardinal Despuig, l'île de Na Pobra se nommait autrefois Sa Sal (« Le Sel ») ; on y recueillait le sel dans des trous salins en bord de mer (« cocós »).

L'archipel de Cabrera a une superficie de 18,36 km² et un littoral d'une longueur de 54 km.

Sur le plan géologique l'archipel est le prolongement de la Serra de Llevant située dans la partie orientale de l'île de Majorque ; l'archipel de Cabrera a été séparé de Majorque il y a environ 12000 à 15000 ans. Comme Majorque, l'archipel est constitué de calcaire tertiaire, de marne et de dolomie. La stratification des matériaux, les plissements et les enjambements d'orientation différente sont spectaculaires vus depuis la mer. La nature calcaire du terrain de Cabrera a conduit à des phénomènes tels que des gouffres et des grottes karstiques avec des lacs souterrains relativement étendus.

Toutes les îles de l'archipel sont inhabitées, à l'exception de Cabrera qui comporte une population résiduelle et une petite garnison. Seule Cabrera peut être visitée, les autres îles étant réservées à l’observation scientifique de la faune et de la flore.

Le Parc national de Cabrera à Majorque. L'île de Foradada. Cliquer pour agrandir l'imageLe Parc national de Cabrera à Majorque. Le nord de l'archipel de Cabrera. Cliquer pour agrandir l'image
Le Parc national de Cabrera à Majorque. L'île de na Plana. Cliquer pour agrandir l'imageLe Parc national de Cabrera à Majorque. L'île de na Plana. Cliquer pour agrandir l'imageLe Parc national de Cabrera à Majorque. L'île de sa Redona. Cliquer pour agrandir l'image
Le Parc national de Cabrera à Majorque. L'île de Conillera. Cliquer pour agrandir l'imageLe Parc national de Cabrera à Majorque. L'île de sa Conillera. Cliquer pour agrandir l'imageLe Parc national de Cabrera à Majorque. L'île de sa Conillera. Cliquer pour agrandir l'image
Parc naturelLe Parc National de l'Archipel de Cabrera (Parc Nacional de l'Arxipèlag de Cabrera / Parque Nacional del Archipiélago de Cabrera)
Le Parc national de Cabrera à Majorque. Guide de visite du parc national. Cliquer pour agrandir l'imageLa protection de l'écosystème de l'archipel de Cabrera commença fortuitement par un épisode militaire de la Première Guerre mondiale, pendant laquelle l'Espagne était officiellement neutre : en 1915, un sous-marin austro-hongrois, opérant dans la Méditerranée occidentale, eut une avarie et dut rester pendant plusieurs heures dans le port de Cabrera. Le futur banquier Joan March Ordinas se livrait alors à la contrebande de tabac et à toutes sortes de trafics ; il ravitailla le sous-marin, y compris en carburant, depuis son domaine de S'Avall à Colónia de Sant Jordi sur la côte sud-est de Majorque. Quand cet incident fut connu du Premier Lord de l'Amirauté britannique, un certain Winston Churchill, celui-ci exigea l'expropriation immédiate des propriétaires de l'île, la famille Feliu. Une ordonnance royale du 7 juillet 1916 institua l'occupation militaire de l'ensemble du territoire de l'archipel de Cabrera ; une garnison s'y installa. Cabrera resta une zone strictement militaire jusqu'en 1980, même si certains agriculteurs de Majorque purent louer des terres pour la culture ; des manœuvres militaires eurent lieu sur l'île de Cabrera jusqu'en 1988.

Le Parc national de Cabrera à Majorque. Guide de visite du parc national. Cliquer pour agrandir l'imageCette occupation militaire eut cependant pour conséquence positive d'éviter une exploitation touristique de l'île, dont plusieurs projets échouèrent.

En avril 1991, devant les manifestations populaires et les protestations d'association de défense de la nature, notamment le GOB (Grup Balear d'Ornitologia), un Parc national fut créé pour protéger l'archipel : le Parc national maritime et terrestre de l'archipel de Cabrera (Parc nacional maritimoterreste de l'arxipèlag de Cabrera / Parque nacional marítimo-terrestre del archipiélago de Cabrera). Les principaux objectifs du Parc national sont de protéger la géologie, la flore et la faune, aussi bien maritimes que terrestres, et de développer les activités éducatives et culturelles en vue d'une meilleure connaissance de cet espace naturel.

Le Parc national de Cabrera à Majorque. Le château de Cabrera. Cliquer pour agrandir l'imageL'archipel de Cabrera est connu pour son avifaune, son riche environnement marin, et une abondante population de lézards. Il possède également un important patrimoine archéologique terrestre et sous-marin, avec de nombreuses épaves datant de l'Antiquité.

Le Parc national couvre 100 km², dont 13,8 km² de terres émergées et 87 km² de zones marines.

Informations pratiquesInformations pratiques

RèglementLa réglementation du Parc national de Cabrera
Le règlement du Parc National de Cabrera stipule que les activités suivantes sont interdites :
  • la pêche sportive sous toutes ses formes, ainsi que toute sorte de pêche sous-marine.
  • le ski nautique et l'usage de véhicules aquatiques qui ne disposent pas de l'autorisation correspondante.
  • le débarquement à terre, excepté sur le quai principal du port de Cabrera.
  • le camping sur toute l'aire du Parc national.
  • amonceler du matériel combustible, préparer un bûcher et allumer des feux.
  • le ramassage, la destruction ou l'altération d'éléments d'intérêt archéologique historique ou géologique, ainsi que des spécimens d'animaux ou de végétaux.
  • le débarquement d'animaux domestiques et l'introduction d'animaux ou de végétaux exotiques.
  • le déversement dans la mer de toutes sortes de résidus solides ou liquides et l'abandon à terre d'ordures ou de déchets.

Le Parc national de Cabrera à Majorque. Les maisons du port de Cabrera (auteur micronetal). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet)Pour naviguer, mouiller ou plonger avec un scaphandre autonome dans ses eaux, il est nécessaire de demander une autorisation préalable au Bureau du Parc national, basé à Palma.

Il n'existe pas de restaurant dans le Parc national de Cabrera, mais seulement un petit café sur le port.

RéceptionInformation du Parc
Direction du Parc national de Cabrera :

Carrer Sant Miquel, 79 ; 07002 Palma de Mallorca.

Téléphone : 00 34 971 200 061

Bureau du Parc national de Cabrera :

Plaça d'Espanya, 8 ; 07002 Palma

Téléphone : 00 34 971 725 010

Site sur la Toile : www.magrama.gob.es

Centre des visiteurs du Parc National de Cabrera :

Carrer Gabriel Roca, s/n ; 07638 Colonia de Sant Jordi

Téléphone : 00 34 971 656 282

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Baléares > Majorque > Comté du Migjorn > île de Cabrera > Parc national de Cabrera
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'île de Cabrera à Majorque - Le Parc national
La flore de l'île de Cabrera à Majorque
La faune de l'île de Cabrera à Majorque
Sujets plus larges
Page d'accueil
La ville de Felanitx à Majorque
La ville de Santanyí à Majorque
La ville de Ses Salines à Majorque
L'île de Cabrera à Majorque
La ville de Campos à Majorque
La ville de Llucmajor à Majorque

[Sujet parent] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.