AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La tourterelle turque (Streptopelia decaocto)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Tourterelle turque. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
De couleur gris-beige uni, d'allure élancée, sa silhouette évoque souvent celle d'un petit rapace, ce qui lui vaut régulièrement les foudres des passereaux.

La tourterelle turque occupe déjà l'Europe entière, où elle s'est établie partout dans le voisinage immédiat de l'homme.

Même dans les grandes villes, ses lieux favoris sont les jardins, les parcs, les cimetières et les allées, mais elle se contente éventuellement d'un arbre isolé sur une place.

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe : passereauxSous-groupe : colombinsOrdre : columbiformes (Columbiformes)Sous-ordre :
Famille : columbidés (Columbidae)Sous-famille : columbinés (Columbinae)Genre : tourterelles (Streptopelia)Sous-genre :
Espèce : Streptopelia decaocto [Fridvalsky]Sous-espèce :Nom commun : tourterelle turqueNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneTürkentaubeAngleterrecollared dove, collared turtel-doveArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegturzhunellBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagnetórtola turcaEstonie
FøroysktFinlandeFrançaistourterelle turqueFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalietortora dal collare orientale
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-Basturkse tortelPolognePortugalRoumanie
Russie(kolchataya gorlitsa)SerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeturkduvaTchéquieUkraïneEmpire romainStreptopelia decaocto

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Streptos = collier, peleia = une colombe, une tourterelle, deca- = dix, octo = huit : d'après la mythologie grecque, une servante, se plaignant de son misérable salaire de 18 pièces par an, pria pour être libérée et fut changée par les dieux en une tourterelle qui répétait ses tristes lamentations.
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
Tourterelle turque. Dessin
Tourterelle turque. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Tourterelle turque. Couple. Cliquer pour agrandir l'image.MâleFemelleMâle et femelle sont identiques.

De couleur gris beige uni, d'allure élancée, la silhouette de la tourterelle turque évoque souvent celle d'un petit rapace, ce qui lui vaut régulièrement les foudres des passereaux.

Elle est plus petite et plus mince qu'un pigeon, avec un plumage de couleur rosé-brun sable.

PlumageTourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.Ses yeux sont rouges.

Chez les adultes, on remarque un demi collier noir bordé de blanc.

Le collier autour du cou, qui lui vaut son nom (croissant turc), est noir avec des extrémités blanches.

Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.Son plumage beige pâle, un peu brunâtre dessus, est plus clair dessous.

Les ailes sont tachetées de noir.

Le dessous est gris pâle.

Le bout et l'arrière de l'aile sont sombres.

Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image. En vol, les extrémités blanchâtres et le dessous blanc de la queue, contraste avec le corps brun clair. Sa longue queue terminée par une bande blanche, à la base noire, est caractéristique.

Les petits n'ont pas de demi-collier noir à liséré blanc.

Forme de bec
Patte
LongueurDe 31 à 33 cm.EnvergureDe 47 à 55 cm.
HauteurPoidsDe 150 à 225 g.
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables
La tourterelle turque est un peu plus petite que le pigeon domestique, couleur gris pastel, avec coloration roussâtre.

Sa coloration est plus claire et plus uniforme que celle de la tourterelle des bois.

FienteFientes

Description

EmpreinteEmpreinte

Description

Chant ou criCri et chant

La tourterelle turque gémit.
Cri d'oiseauCri
Le cri d'excitation est une sorte de rire plaintif, comme durant le vol nuptial du mâle, qui est semblable à celui du pigeon ramier.
Appel d'oiseauAppel
Chant d'oiseauChant
Lors de conflits territoriaux et avant de se poser, la tourterelle turque émet souvent un son prolongé et nasillard.
Chant d'oiseauChant
Elle roucoule un « cou-COUK-cou » trisyllabique à la deuxième note accentuée pendant les parades nuptiales et pour défendre le territoire, de façon monotone et souvent répétitive. L'oiseau omet parfois la troisième syllabe.
Chant d'oiseauChant
En vol, elle émet une plainte aigre, une sorte de « vêê ».

VolVol

Description
Le vol est léger avec des battements d'ailes saccadés.

ComportementHabitudes

Description
Mœurs diurnesMœurs nocturnes
De tempérament peu farouche, la tourterelle turque se repère facilement grâce à son chant répétitif qu'elle émet du haut d'un fil électrique, d'une antenne ou d'un lampadaire.

Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.La tourterelle turque trouve sa nourriture dans le voisinage de l'homme. On la voit souvent près des silos et des greniers à grains ainsi que dans les champs non moissonnés.

En hiver, elle est souvent en grand groupe. Il s'agit d'un oiseau sédentaire qui l'hiver forme des colonies importantes.

Inconnue il y a 30 ans en Europe occidentale, la tourterelle turque, originaire de l'Inde, est désormais l'un de nos oiseaux les plus communs en milieu urbain ou suburbain. Cette espèce occupe déjà l'Europe entière, où elle s'est établie partout dans le voisinage immédiat de l'homme. Les tourterelles turques ont toujours été associées aux établissements humains, mais leur expansion depuis l'Asie Mineure vers l'Europe, au début du siècle, reste inexpliquée. À partir des Balkans, elle a envahi le reste du continent il y a une soixantaine d'années. Elle est arrivée en Suisse en 1948, en France en 1950, en Belgique en 1952 et au Luxembourg en 1956.

Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.Elle vit toute l'année dans les villages et les villes, où elle trouve sa nourriture et un climat moins rude qu'en rase campagne. Elle partage les graines destinées aux poules et effectue de véritables raids dans les champs de blé et les cours de fermes.

En hiver, les tourterelles turques errent en petites troupes dans les parcs et les espaces verts et fréquentent les aires de nourrissage destinées aux petits passereaux. Elles s'y montrent très pacifiques, se nourrissant serrées les unes contre les autres.

Les couples sont durables.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.Dès l'arrivée de l'hiver, les couples de tourterelles turques, jusque là isolés, s'associent en grandes bandes aux abords des exploitations agricoles, des silos et des poulaillers, bref partout où la nourriture abonde.
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
1 an.
Période de nidificationPériode de nidification
De mars à octobre, et l'on trouve son nid toute l'année mais la période de nidification s'étend principalement d'avril à septembre.
ReproductionParade nuptiale
Très tôt au printemps, les tourterelles exécutent leur spectaculaire vol nuptial : après un vol ascendant très abrupt, la tourterelle redescend en planant, avec les ailes recourbées vers le bas et en poussant des roucoulements sonores caractéristiques.

Elle se perche volontiers sur les poteaux télégraphiques, les antennes de télévision et les toits, d'où elle pousse son cri répétitif.

ReproductionAccouplement
Tourterelle turque. Accouplement. Cliquer pour agrandir l'image.
Site de nidificationSite de nidification
Haies
Le site de nidification de la tourterelle turque est le plus souvent sur une branche d'arbre, souvent un conifère d'ornement, dans des arbustes élevés, quelquefois sur un bâtiment en plein cœur des villes, parfois aussi sur les rebords des fenêtres, les toits des nichoirs ou des mangeoires.

Les lampadaires et même les poteaux supportant les fils électriques peuvent faire office de lieu de nidification privilégié.

Le nid, formé de brindilles et de matériaux divers, se trouve en règle générale entre deux et quatre mètres.

NidNid
Tourterelle turque. Nid. Cliquer pour agrandir l'image.Son nid est bâti surtout par la femelle à l'aide de branchettes apportées par le mâle.

C'est une plate-forme légère mais solide, très plate, composée de branches, d'herbes et de racines.

NichoirNichoir
Nombre de couvéesNombre de couvées
De 3 à 6 couvées.

La tourterelle turque a un cycle de reproduction assez exceptionnel. Bien qu'elle se reproduise principalement entre février et octobre, elle est capable de pondre tous les mois de l'année. Elle débutera parfois une nouvelle couvée alors qu'elle est encore occupée à nourrir ses petits ; on peut compter 6 couvées en une seule saison.

PontePonte
ŒufsŒufs
Deux œufs blancs brillants.

De 27,5 à 33,8 x 21,8 - 25,0 mm.

IncubationIncubation
De 14 à 17 jours (par la femelle la nuit et par le mâle).
ÉclosionÉclosion
NourrissageNourrissage
Alors que plupart des autres oiseaux des parcs et des jardins alimentent leurs petits avec des insectes saisonniers, la tourterelle nourrit ses petits avec le « lait de pigeon », une substance riche en protéines et en graisse élaborée par le jabot des adultes, ce qui lui permet de nourrir des oisillons presque en toutes saisons.

Les jeunes sont ensuite nourris de graines ramollies.

EnvolEnvol
L'envol a lieu entre 19 et 25 jours.
SevrageSevrage
Entre 15 et 19 jours.
ÉmancipationÉmancipation
Une semaine après l'envol.
Plumage juvénilePlumage juvénile
Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.Le plumage juvénile de la tourterelle turque est complet vers 15-19 jours et est conservé 2 à 3 mois.
Période de muePériode de mue
Prédateurs
Renards rouxBelettesMartresRapaces diurnesRapaces nocturnes
MaladiesMaladies
Survie des adultes
71 %
LongévitéLongévité
14 ans.

RégimeNourriture

Description
GrainsTournesolsMaïsBaiesBourgeonsHerbesJeunes poussesFeuillesFleursOiseau insectivoreVersChenillesLimaces
Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.La tourterelle turque est une espèce essentiellement granivore : elle se nourrit de graines de plantes diverses, sauvages et cultivées (maïs, céréales).

Elle ajoute à son ordinaire, dès l'arrivée des beaux jours, quelques fleurs, feuilles, baies, bourgeons qu'elle consomme avec gourmandise.

Plus rarement des insectes, chenilles, vers ou mollusques complètent son menu.

La tourterelle turque demeure une espèce anthropophile profitant ainsi d'apports de nourriture et surtout d'une certaine sécurité en l'absence de prédateurs.

Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.La tourterelle turque puise souvent dans les surplus de ferme. Dans les parcs et les jardins, elle se nourrit également de baies, de bourgeons et de jeunes feuilles et, plus rarement, des chenilles ou des mollusques.

MangeoireMangeoires
La tourterelle est granivore : on lui fournira en quantité des céréales concassées, des flocons d'avoine et des graines diverses, des pois, des miettes et des déchets de cuisine.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
PrairiesChampsPrésJardinsVillagesVilles
Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.Elle fréquente villes, villages et fermes, parcs, jardins, bords de routes et de chemins.

La tourterelle turque vit à proximité des exploitations agricoles, des parcs et des jardins des villes et des villages, mais reste beaucoup moins fréquente dans les zones urbaines.

Tourterelle turque. Cliquer pour agrandir l'image.Même dans les grandes villes, ses lieux favoris sont les jardins, les parcs, les cimetières et les allées, mais elle se contente éventuellement d'un arbre isolé sur une place.

Territoire
Son territoire, de un à deux hectares, peut être partagé avec d'autres couples suivant sa richesse alimentaire.
GîteGîte
AltitudesAltitudes
Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)Étage alpin (de 2200 à 3000 m)
Elle est commune dans les villages de basse altitude.

RépartitionRépartition

Répartition globale
Tourterelle turque. Répartition en Europe
Légende de la carte de répartition
Cette tourterelle, qui malgré son nom vernaculaire est originaire d'Inde et non de Turquie, est aujourd'hui commune dans les milieux urbains, mais ne vit pourtant en Europe de l'Ouest que depuis un demi-siècle environ. Elle dépend en partie pour se nourrir de l'alimentation que l'homme met involontairement à sa disposition, ce qui a probablement contribué à sa colonisation de pratiquement toute l'Europe, mis à part l'Espagne et le nord de la Scandinavie.

Actuellement, elle s'est propagée à l'ensemble de la France, de la Suisse et de la Belgique, excepté dans les régions de haute montagne.

Présent en auvergneAuvergne
Tourterelle turque. Couple a Pulvérières. Cliquer pour agrandir l'image.

MigrationMigration

La tourterelle turque est un oiseau généralement sédentaire qui, l'hiver, forme des colonies importantes.

Histoire et traditionsHistoire, littérature, traditions, légendes, religions, mythes, symboles …

HistoireHistoire
Inconnue il y a 30 ans en Europe occidentale, cette espèce, originaire de l'Inde, est désormais l'un de nos oiseaux les plus communs en milieu urbain ou suburbain.

StatutStatut

Rareté
Menaces
Chasse interditeProtection
Nicheur sédentaire. Migrateur. Hivernant.

Complètement protégée, la tourterelle turque n'est nullement menacée.

VidéosVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Les columbidés (columbidae)
La tourterelle des bois (Streptopelia turtur)
La tourterelle rieuse (Streptopelia roseogrisea)
La tourterelle turque (Streptopelia decaocto)
Sujets plus larges
Racine
Les oiseaux (identification des oeufs)
Les ansériformes (Anseriformes)
Les apodiformes (Apodiformes)
Les charadriiformes (Charadriiformes)
Les ciconiiformes (Ciconiiformes)
Les columbiformes (columbiformes)
Les coraciiformes (Coraciiformes)
Les galliformes (Galliformes)
Le grand cormoran (Phalacrocorax carbo)
Les cuculiformes (Cuculiformes)
Les gruiformes (Gruiformes)
Le guêpier d'Europe (Merops apiaster)
Les passériformes (Passeriformes)
Les piciformes (Piciformes)
Les podicipédiformes (Podicipediformes)
Les rapaces diurnes
Les rapaces nocturnes
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.