AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La tourterelle rieuse (Streptopelia roseogrisea)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Animaux] [Via Gallica]

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Tourterelle rieuse. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
La tourterelle rieuse est la tourterelle de cage par excellence. Il s’agit d’une forme domestiquée de la tourterelle à collier d’Afrique (Streptopelia semitorquata), que l’on ne rencontre donc pas à l’état sauvage. Très proche de la tourterelle turque, qui hante nos villages, nos campagnes, nos villes. La tourterelle rieuse se distingue par sa coloration « café au lait clair » tirant sur le rosé avec un collier noir bordé de blanc. La tourterelle turque a une livrée plus grise ardoise et mesure 32 cm au lieu de 28 cm pour la Rieuse.

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe : passereauxSous-groupe : colombinsOrdre : columbiformes (Columbiformes)Sous-ordre :
Famille : columbidés (Columbidae)Sous-famille : columbinés (Columbinae)Genre : tourterelles (Streptopelia [Bonaparte, 1855])Sous-genre :
Espèce : Streptopelia roseogrisea [Sundevall, 1857]Sous-espèce :Nom commun : tourterelle rieuseNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaistourterelle rieuseFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainStreptopelia roseogrisea

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
MâleFemelle
PlumagePlumage
Forme de becBec
PattePatte
LongueurLongueurEnvergureEnvergure
HauteurHauteurPoidsPoids
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables
La colombe n’est qu’une variété albinos de la tourterelle.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Période de nidificationPériode de nidification
ReproductionParade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de nidificationSite de nidificationHaies
NidNid
Rustique, la tourterelle s’adapte à tout type de cage pourvu qu’elle dispose suffisamment de place pour voler. La nourriture de base est un mélange de graines (blé, maïs, dari, millet, navette…) auquel on ajoutera du sable ou des coquilles d’huîtres pilées pour le calcium (surtout en période de reproduction, que ce soit pour la fabrication des œufs que pour l’élevage des petits).
NichoirNichoir
Nombre de couvéesNombre de couvées
PontePonte
La ponte a lieu quasiment toute l’année dans un environnement protégé. Elle se compose de deux œufs blancs déposés dans un nid sommaire à 36 heures d’intervalle. La femelle pond en général le premier œuf le soir mais ne le couve pas. La couvaison commencera le lendemain matin par la relève du mâle. Le deuxième œuf sera pondu la matinée suivante. Cela réduit l’écart des naissances à une journée.
ŒufsŒufs
IncubationIncubation
La couvaison dure 14 jours par les deux parents (la femelle la nuit, le mâle le jour en principe).
ÉclosionÉclosion
NourrissageNourrissage
Les jeunes sont nourris d’une bouillie régurgitée par les parents.
EnvolEnvol
SevrageSevrage
Les petits quittent le nid vers 3 semaines et seront progressivement sevrés par les parents occupés à préparer la couvée suivante.
ÉmancipationÉmancipation
Plumage juvénilePlumage juvénile
Période de muePériode de mue
Prédateurs
MaladiesMaladies
Survie des adultes
LongévitéLongévité

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Les columbidés (columbidae)
La tourterelle des bois (Streptopelia turtur)
La tourterelle rieuse (Streptopelia roseogrisea)
La tourterelle turque (Streptopelia decaocto)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les oiseaux (identification des oeufs)
Les ansériformes (Anseriformes)
Les apodiformes (Apodiformes)
Les charadriiformes (Charadriiformes)
Les ciconiiformes (Ciconiiformes)
Les columbiformes (columbiformes)
Les coraciiformes (Coraciiformes)
Les galliformes (Galliformes)
Le grand cormoran (Phalacrocorax carbo)
Les cuculiformes (Cuculiformes)
Les gruiformes (Gruiformes)
Le guêpier d'Europe (Merops apiaster)
Les passériformes (Passeriformes)
Les piciformes (Piciformes)
Les podicipédiformes (Podicipediformes)
Les rapaces diurnes
Les rapaces nocturnes

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.