AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le torcol fourmilier (Jynx torquilla)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d'accueil] [Animaux] [Via Gallica]

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Torcol fourmilier. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe : picsSous-groupe :Ordre : piciformes (Piciformes)Sous-ordre :
Famille : picidés (Picidae)Sous-famille : torquillinés (Torquillinae)Genre : torcols (Jynx)Sous-genre :
Espèce : Jynx torquilla [Linné], Yunx torquilla [Linné]Sous-espèce :Nom commun : torcol fourmilierNom populaire : torcol ordinaire

Noms européensNoms européens

AlbanieqafëdredhësiAllemagneWendehalsAngleterrewryneckArménie
Pays basquelepitzuliBiélorussieкруцiгалоўкаBrezhonegpenngammBulgarieвъртошийка
CatalognecolltortChyprioteCorsuCroatievijoglav, vijoglav mravar
DanemarkvendehalsGaeidhliggeocairEspagnetorcecuelloEstonieväänkael
FøroysktsnúðurkrikiFinlandekäenpiikaFrançaistorcol fourmilierFryskdraainekke
GalicePays de Gallesgwas y gog, gwddfgam, gwddfro, pengamGéorgieGrèceσταυρολαίμης
HongrienyaktekercsIrlandecam-mhuinIslandegauktítaItalietorcicollo
Lettoniegrozgalvis, grozgalvītis, tītiņšLithuaniegrąžiagalvėLëtzebuergëschMacédoineвртивратка
MaltebulebbietMoldovenesteNorvègevendehalsOccitan
Pays-BasdraaihalsPolognekrętogłówPortugaltorcicoloRoumanie
RussieвертишейкаSerbieвиjoглаваSlovaquiekrutohlav obyčajnýSlovénievijeglavka
SuèdegöktytaTchéquiekrutihlav obecnýUkraïneкрутиголовкаEmpire romainJynx torquilla

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
Torcol fourmilier. Cliquer pour agrandir l'image.MâleFemelleTorcol fourmilier. Gravure Gould. Cliquer pour agrandir l'image.Le torcol porte un plumage cendré roussâtre en dessus, grisâtre ou blanchâtre en dessous, le tout tacheté irrégulièrement de brun, de noir et de blanc ; la gorge et le devant du cou d'un jaune roussâtre avec le haut semé de petites raies brunes.
LongueurLongueurDe 16 à 17 cm.EnvergureEnvergure
HauteurHauteurPoidsPoids
IrisIrisIris brun noirâtre.Forme de becBecBec droit, conique et pointu ; langue vermiforme extrêmement longue.
PlumagePlumageAiles médiocres, rectrices molles et flexibles.PattePatteDeux doigts devant soudés à leur origine, deux derrière divisés.
ColorisColoris
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Bien que classé parmi les picidés, le torcol est un oiseau dont les mœurs et même certaines particularités anatomiques devraient le distinguer des vrais pics. Les seules choses qui rattachent le torcol aux pics sont ses pattes courtes et la position de ses doigts !
Espèces semblablesEspèces semblables

Chant ou criCri et chant

Chant d'oiseauChant
Cri monotone « quin quin quin… ».

Son chant plaintif et régulièrement émis, le désigne, sans coup férir, aux observateurs un peu avertis.

HabitudesHabitudes

DescriptionMœurs diurnes
Le torcol est peu sauvage ; confiant dans son camouflage « feuille morte », il se laisse parfois approcher d'assez près.
Sociabilité

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Période de nidificationPériode de nidification
ReproductionParade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de nidificationSite de nidificationArbres morts
Dans un arbre creux : bien qu'apparenté aux pics, le Torcol est incapable de creuser lui-même sa loge.
NidNid
NichoirNichoir
Nombre de couvéesNombre de couvées
PontePonte
La ponte comprend de 7 à 10 œufs.
ŒufsŒufs
Comme celui de tous les Pics, son œuf est blanc pur, long de 18 mm par 14 mm.
IncubationIncubation
ÉclosionÉclosion
NourrissageNourrissage
EnvolEnvol
SevrageSevrage
ÉmancipationÉmancipation
Plumage juvénilePlumage juvénile
Période de muePériode de mue
Prédateurs
MaladiesMaladies
Survie des adultes
LongévitéLongévité
10 ans.

RégimeNourriture

Description
Le Torcol vit d'insectes, surtout de fourmis, et niche, en mai, dans les trous des chênes et des arbres fruitiers.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois clairsLisières
Milieux semi-boisés, pelouses, lisières, parcelles en régénération.
Territoire
GîteGîte
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Espèces associéesEspèces associées

MigrationMigration

Passe l'hiver en Afrique tropicale.

StatutStatut

Dégâts et nuisances
Menaces
Rareté
Chasse interditeProtection
Espèce protégée.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le pic cendré (Picus canus)
Le pic épeiche (Dendrocopos major)
Le pic épeichette (Dendrocopos minor)
Le pic mar (Dendrocopos medius)
Le pic noir (Dryocopus martius)
Le pic vert (Picus viridis)
Le torcol fourmilier (Jynx torquilla)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les picidés (Picidae)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.