Les oeillets (Dianthus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre :Ordre :
Famille : caryophyllacées (Caryophyllaceae)Sous-famille :
Genre : œillets (Dianthus [Linné, 1753])

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisœilletsFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainDianthus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Le nom botanique du genre, Dianthus, vient des mots grecs dia, au-dessus de tout, et anthos, fleur ; fleurs belles et odorantes.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Les pétales des œillets ont une partie supérieure étalée, le limbe, et une partie inférieure étroite et allongée, l’onglet, qui s’enfonce dans le calice cylindrique et strié. La base du calice est entourée de bractées écailleuses qui forment un calicule. Il y a un ovaire, deux styles et dix étamines.

Les feuilles opposées sont plus ou moins étroites.

Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
Clés de déterminationClés de détermination

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
L'oeillet des Chartreux (Dianthus carthusianorum)
L'oeillet à delta (Dianthus deltoides)
L'oeillet de Montpellier (Dianthus monspessulanus)
L'oeillet sylvatique (Dianthus sylvaticus)
Sujets proches
Le compagnon blanc (Silene alba)
Le compagnon rouge (Silene dioica)
Le gypsophile des murs (Gypsophila muralis)
Le lychnis fleur-de-coucou (Lychnis flos-cuculi)
Les oeillets (Dianthus)
La saponaire officinale (Saponaria officinalis)
Le silène enflé (Silene vulgaris)
La stellaire holostée (Stellaria holostea)
La stellaire des bois (Stellaria nemorum)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les caryophyllacées (Caryophyllaceae)
Les polygonacées (Polygonaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.