La côte orientale de Grande Canarie

Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]

[Sujet précédant] [Page d’accueil] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale

SituationSituation

La côte orientale de l’île de Grande Canarie est constituée par un relief de coteaux entrecoupés de profonds ravins qui, souvent, forment la limite entre les différentes communes de cette contrée : Telde, Ingenio, Agüimes et Santa Lucía de Tirajana. Les plages sous le vent, situées entre les embouchures de ces barrancos, sont souvent très propices aux sports aquatiques tels que la planche à voile.

VisitesVisites

GPS autoItinéraires de visite de l’est de l’île de Grande Canarie
La ville de Telde est la première ville que l’on rencontre, sur la côte orientale, en partant de la capitale, Las Palmas, par l’« Autovía del Sur », l’autoroute GC-1 ; Telde fut la capitale de l’un des deux royaumes aborigènes de l’île ; elle est encore aujourd’hui la deuxième ville de l’île par l’importance de sa population. Telde conserve quelques beaux exemples de l’architecture canarienne, notamment dans son quartier de San Francisco, où on peut visiter la maison-musée León y Castillo ; dans le quartier de San Juan l’église Saint-Jean Baptiste, du XVe siècle, mérite la visite. La commune de Telde est aussi riche en vestiges préhispaniques, avec notamment le site archéologique du village guanche de Cuatro Puertas : prendre la route GC-100 vers le sud en direction de la Montaña Bermeja où se trouve ce village troglodytique. Dans le sud de la commune, à Galdo, se trouve l’aéroport de Grande Canarie, qui s’étend aussi sur le nord de la commune d’Ingenio.

Ingenio est l’étape suivante – située à 13 km au sud de Telde. Ingenio est un bourg agricole orienté vers la culture de la canne à sucre ; le nom de la localité provient d’« ingenio azuquero », les moulins à sucre servant à broyer les cannes. Ingenio possède aussi une tradition artisanale de la dentelle, le « calado canario ». Après avoir visité son église Notre-Dame de la Chandeleur et son musée des pierres, on se dirige vers l’étape suivante, la ville d’Agüimes, située à seulement 3 km d’Ingenio par la route GC-100.

Juste avant d’arriver à Agüimes prendre, à droite, la route GC-103 pour remonter le Barranco de Guayadeque jusqu’au site archéologique de Guayadeque. Après la visite, on redescend, par cette même route GC-103 pour visiter la ville d’Agüimes, son quartier ancien et son église Saint-Sébastien. On peut continuer sur la route GC-100 jusqu’à la côte et le village d’Arinaga, ses salines et son phare et la plage d’El Cabrón. Revenir ensuite vers Agüimes et prendre la route GC-550 en direction de Temisas, un hameau canarien typique où se trouve un ancien observatoire astronomique.

En continuant sur la route GC-550, on parvient – après 9 km – à la ville de Santa Lucía de Tirajana, située au cœur d’une palmeraie ; dans le quartier ancien de la ville, on peut visiter le musée de la Fortaleza qui présente l’histoire de la Fortaleza de Ansite, le dernier bastion des aborigènes guanches face à la conquête espagnole de l’île. En quittant le village en direction de la côte – par la route GC-65 – on peut visiter le lac de retenue du barrage de La Sorrueda située dans le Barranco de Tirajana ; un peu plus bas dans le ravin se trouve la « forteresse d’Ansite » et son centre d’interprétation. La route GC-65 continue jusqu’à Sardina del Sur et la zone industrielle et commerciale de Vecindario.

On rejoint bientôt l’Autoroute du Sud GC-1 par laquelle on peut retourner rapidement vers la capitale Las Palmas ou vers les zones hôtelières de Maspalomas.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Grande Canarie > Côte orientale
Sujets plus détaillés
La ville de Las Palmas à Grande Canarie
La ville de Telde à Grande Canarie
La ville d’Ingenio à Grande Canarie
La ville d’Agüimes à Grande Canarie
La ville de Santa Lucía de Tirajana à Grande Canarie
Sujets proches
Carte interactive de l'île de Grande Canarie
La côte septentrionale de Grande Canarie
La côte orientale de Grande Canarie
La côte méridionale de Grande Canarie
La côte occidentale de Grande Canarie
L’intérieur de Grande Canarie
La flore et la faune de l'île de Grande Canarie
L'île de Grande Canarie - Brochure OTC (PDF)
Sujets plus larges
Page d’accueil
Informations touristiques sur les Canaries
La géographie des îles Canaries
L’histoire des îles Canaries
L'île d'El Hierro aux Canaries
L'île de La Palma aux Canaries
L'île de La Gomera aux Canaries
L'île de Ténériffe aux Canaries
L'île de Grande Canarie aux Canaries
L'île de Fuerteventura aux Canaries
L'île de Lanzarote aux Canaries
La flore et la faune des îles Canaries
L’archipel des îles Canaries - Brochure OTC (PDF)
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d’accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.