AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le robinier faux-acacia (Robinia pseudoacacia)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d'accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]Page éditée

PhotosPhotos

Robinier faux-acacia, Feuillage. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Branche en fleur. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.
Robinier faux-acacia. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia. Cliquer pour agrandir l'image.
Robinier faux-acacia. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)Super-ordre :Ordre : rosales (Rosales)
Famille : papilionacées (Papilionaceae)Sous-famille : fabacées (Fabaceae)Genre :Sous-genre :
Espèce : Robinia pseudoacacia monophylla [Linné]Variété :Nom commun : robinier faux-acaciaNom populaire : acacia, acacia d'Amérique

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneRobinie, falsche Akazie, Akazie, gemeiner Schotendorn, Silberregen, gewöhnliche Schein-akazieAngleterreblack locust, locust tree, false acaciaArménie
Pays basquesasiarkaziaBiélorussieBrezhonegBulgarieБяла акация
Catalognerobínia, acàcia falsa, almussafes, ultramort, castellserà, acàcia blanca, acàcia de bola, càciaChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagnerobinia, falsa acaciaEstonie
FøroysktFinlandevaleakaasiaFrançaisrobinierFrysk
Galicefalsa mimosaPays de GallesGéorgieGrèceψευδοακακία
Hongriefehér akácIrlandeIslandeItalierobinia, gaggia
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-Basrobinia, gewone robiniaPologneakacja biala, robinia akacjowaPortugalRoumaniesalcam
RussieSerbiebagrem, robinijaSlovaquieagát bielySlovénie
SuèdeTchéquietrnovník akátUkraïneEmpire romainRobinia pseudoacacia

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Robinia : mot créé en 1778 par Linné, du nom de J. Robin, 1550-1629, botaniste du roi de France Henri IV, ancien directeur du Jardin des Plantes qui introduisit cet arbre en 1601, et à son fils Vespasien Robin.

Le nom d'espèce pseudacacia rappelle sa première classification, erronée, dans le genre Acacia.

Étymologie françaiseÉtymologie française
Le robinier est surtout connu sous le nom d'acacia par la plupart des gens car les premiers naturalistes l'ayant observé l'assimilaient à un acacia d'Afrique. Le langage populaire a conservé cette appellation erronée malgré le démenti des botanistes qui préfèrent le désigner sous le nom de robinier.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Robinier faux-acacia. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Le robinier faux-acacia est un arbre originaire d'Amérique du Nord qui peut atteindre 25 m de hauteur.

Le robinier faux acacia est caractérisé par un fût mince et très élancé, un tronc droit et souvent fourchu, un branchage irrégulier, avec des branches lisses et des rameaux anguleux et pelucheux, d'un brun rougeâtre, aux épines acérées groupées par paires.

Robinier faux-acacia. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Ses feuilles pennées, constituées de 3 à 10 paires de folioles ovales, sont d'un vert clair satiné sur la face supérieure et vert bleuâtre face intérieure.

L'écorce est brune et rugueuse et se fissure avec l'âge.

Ses fleurs blanches et très parfumées, groupées en longues grappes pendantes apparaissent d'avril à juin.

Les fruits forment des gousses sèches et longues de 5 à 10 cm contenant une dizaine de graines ovoïdes.

Catégorie de planteCatégorie de planteArbre à feuilles caduques
Robinier faux-acacia, Plante en hiver. Cliquer pour agrandir l'image.Arbre à feuilles caduques.
PortPort de la plante
Arbre élancé et mince, aux branches tortueuses, possède un houppier ample, étalé, peu fourni, bien caractéristique, une cime globulaire.

La ramure est étalée, arrondie et légère.

Il est très souvent drageonnant et forme des bosquets parfois envahissants.

Robinier faux-acacia, Dessin de la silhouette. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, silhouette.Robinier faux-acacia, Port. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Plante. Cliquer pour agrandir l'image.
HauteurHauteur de la plante
De 20 à 25 (30) m.

Largeur à maturité : 10 m.

RemarquesRemarques
Le robinier se distingue par ses feuilles pennées, contrairement à celles de l'acacia qui sont bipennées.

Son nom vulgaire d'Acacia est inexact ; les vrais Acacias sont des plantes toutes différentes, à fleurs jaunes et qu'on cultive dans le midi de la France sous le nom, également inexact, de Mimosas.

Espèces semblablesEspèces semblables
Le robinier est un arbre de la famille des fabacées ou légumineuses (Baguenaudier, Cytise, Robinier, Sophora du Japon, Virgilier). Il fait partie de la sous-famille des papilionoïdées. C'est-à-dire qu'on retrouve le même type de fleur particulière que chez les pois, les genêts ou le cytise (par exemple).

Les robiniers produisent des fleurs semblables à celles du pois en grappes blanches allongées, ainsi que de longues cosses contenant des graines coriaces.

On peut confondre le Sophora avec le Robinier, mais leurs troncs se différentient nettement. Les folioles du Robinier sont rondes à l'extrémité, celles du Sophora sont pointues.

RacineRacines

Description de la racine
Nodosités racinaires renfermant des bactéries fixatrices de l'azote atmosphérique.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Robinier faux-acacia, Tronc. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.
Robinier faux-acacia, Couvert de gui blanc. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.Le tronc du robinier est élancé, droit et souvent fourchu.

Ramifications grossières, avec des branches tortueuses et lisses.

Rameaux, d'un brun rougeâtre, anguleux et pelucheux, bifurquant en chevron.

Les jeunes branches sont couvertes d'épines acérées et dangereuses qui disparaissent chez les sujets âgés. Une paire d'épines, correspondant à des stipules transformées, flanque chaque bourgeon comme chez les Acacias.

Les drageons sont également très épineux.

Robinier faux-acacia, ecorce.Écorce d'abord lisse devenant rugueuse et se fissurant avec l'âge.

En vieillissant, elle présente de larges et profondes crevasses diagonales dans le sens longitudinal formant un réseau, et part en lambeaux.

Robinier faux-acacia, ecorce.Elle présente chez les vieux arbres une couleur grise avec un réseau de côtes épaisses et larges.

Couleur de l'écorceCouleur de la tige
Écorce gris pâle à gris foncé-brun.

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Robinier faux-acacia, dessin de la feuille et du fruit.Robinier faux-acacia, feuille.
Robinier faux-acacia, Feuillage. Cliquer pour agrandir l'image.Le feuillage du robinier est caduque.

Les feuilles sont alternes et imparipennées, composées d'un grand nombre de folioles (9 à 21).

Robinier faux-acacia, Feuille. Cliquer pour agrandir l'image.Folioles ovales ou oblongues, molles, entières aux bords, rondes à l'extrémité.

Les folioles sont éventuellement alternes de part et d'autre du rachis.

Les feuilles tournent dans la chaleur et sous la pluie, suivant leurs tiges soit vers le haut, soit vers le bas.

Robinier faux-acacia, stipule transformee en épine.À la base du pétiole de chaque feuille, il y a deux grosses épines robustes dérivées de la transformation des stipules.

Robinier faux-acacia, Tige, feuille et stipules epineux. Cliquer pour agrandir l'image.Ce sont les stipules des feuilles portées par les rameaux non florifères qui sont transformées en épine aiguës.

Ces épines persistent plusieurs années après la chute des feuilles.

Robinier faux-acacia, Épine. Cliquer pour agrandir l'image.

Dimension des feuillesDimension des feuilles
Robinier faux-acacia, Feuillage et fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles longues de 20 à 30 cm comportent 9 à 19 folioles elliptiques de 3 à 5 cm.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Robinier faux-acacia, feuille.Robinier faux-acacia, rameau.Elles sont d'un vert clair au-dessus, d'un vert plus pâle en dessous.
VégétationVégétation
Les feuilles peuvent tomber encore vertes, à l'automne, comme chez les autres arbres fixateurs d'azote (ex : aulne).
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Robinier faux-acacia, Rameau en fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Le robinier est une espèce hermaphrodite.

Robinier faux-acacia, Grappe de fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Les fleurs sont réunies en longues grappes pédonculées pendantes de 10 à 20 cm.

Les fleurs ont une corolle papilionacée.

Le calice est en forme de cloche.

Dimension des fleursDimension des fleurs
Robinier faux-acacia, Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.Fleur de 1,5 à 2,5 cm.

Robinier faux-acacia, fleur.

Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Robinier faux-acacia, Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Fleurs blanches.

Le calice est vert et pelucheux.

Fleur odoranteParfum des fleurs
Fleurs très parfumées, exhalant un parfum intense et agréable.

Ses inflorescences très mellifères sont très odorantes.

PollenPollen
FloraisonFloraison
Ce bel arbre épanouit ses grappes de fleurs blanches et odorantes, à la fin de mai ou au commencement de juin. La floraison peut se prolonger jusqu'au mois de juillet.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Robinier faux-acacia, Dessin d'identificaton. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Gousses. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Gousses. Cliquer pour agrandir l'image.Les fruits sont des gousses sessiles, linéaires, ondulées, coriaces, plates et pendantes, formant des grappes de deux à quatre pouvant rester longtemps sur les rameaux.

Robinier faux-acacia, Fruits. Cliquer pour agrandir l'image.

Dimension des fruitsDimension des fruits
Longues gousses aplaties de 5 à 11 cm.
Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
Robinier faux-acacia, Gousse. Cliquer pour agrandir l'image.Gousses brunes à maturité, un peu luisantes et coriaces.
GrainesGraines
Robinier faux-acacia, Fruits. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Graine. Cliquer pour agrandir l'image.Les fruits du robinier contiennent de 4 à 10 graines brunes en forme de rein, dures et aplaties.

Robinier faux-acacia, graines.52 500 graines / kg.

FructificationFructification
Octobre - novembre.

À la fin de l'hiver, les gousses libèrent 8 à 12 graines.

Les gousses ouvertes restent en place jusqu'à l'année suivante.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennitéPlante pérenne
PlantationPlantation
Période de plantation : octobre-avril.
MultiplicationMultiplicationPollinisation
EntretienEntretienTaille
Tailler juste après la floraison.

Retirer les pousses gelées au printemps.

En général le robinier faux-acacia supporte très mal les tailles sévères et l'élagage.

CroissanceCroissance
Le robinier a une croissance en hauteur très rapide (13 mètres en 20 ans) et souvent drageonnant.
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisVersInsectesChampignons
LongévitéLongévité
300 ans (usuellement) ou 400 ans.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresBois de feuillusPrésParcsVilles
Robinier faux-acacia, Plante. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Plante. Cliquer pour agrandir l'image.Souvent naturalisé, surtout sur des sols secs et bien drainés : remblais des voies ferrées, talus, terrils, anciens parcs et terrains vagues, souvent pionnière en milieu rudéral.

On le rencontre souvent dans des forêts feuillues mélangées, voire sous forme de peuplements purs.

Le robinier surtout présent sur des sols peu profonds, se rencontre aux stades de forêt pionnière et dans les zones alluviales des grands cours d'eau.

C'est un arbre assez courant qui s'incruste en ville. Il résiste très bien à la pollution et s'adapte très bien aux milieux urbains.

SolsSols
Le robinier est une espèce pionnière est peu exigeante.

Très rustique en ce qui concerne les conditions de sol, sols riches ou pauvres, sur humus divers.

Appréciant les sols profonds, frais et légers et les terrains meubles, il est particulièrement concurrentielle sur les sols sablonneux, secs et pauvres en éléments nutritifs qu'il enrichit en azote.

Le robinier possède, comme la plupart des légumineuses, des bactériorhizes (racines symbiotique abritant des bactéries dans des nodosité) qui lui permettent de fixer l'azote atmosphérique dans le sol.

pH très variable.

ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat froid
Cette essence de lumière, souvent isolé, résiste bien au froid grâce à sa mise en végétation tardive.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)
Altitude : de 0 à 700 m.

L'aire de répartition principale du robinier se situe au-dessous de 600 m, en plaine comme sur les collines à faible altitude. Grande souplesse d'adaptation aux basses altitudes.

Il n'accède que rarement à l'étage montagnard inférieur.

Espèces associéesEspèces associées

Origine géographiqueOrigine

Originaire des Monts Appalaches à l'est des États-Unis et introduit en Europe au XVIIe siècle, le robinier croît partout en France dans les plaines et au pied des montagnes.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Originaire du Sud des États-Unis (Virginie, Caroline et Géorgie), il vit également en Pennsylvanie, dans l'Indiana et dans l'Iowa.

Aucune autre espèce, parmi les essences ligneuses d'Amérique du Nord, n'a eu autant de succès dans l'introduction hors de ses frontières naturelles.

En Europe, il est même devenu, après les premières introductions à caractère plutôt ornemental, une essence ligneuse d'exploitation forestière. Aujourd'hui, il est représenté presque dans l'ensemble des états d'Europe (en Norvège, il pousse jusqu'au 63° degré de latitude Nord ; ailleurs, il grimpe entre 600 et 700 m d'altitude). En Hongrie, on l'avait beaucoup utilisé pour le reboisement des grandes étendues de la Puszta et le Robinier est même devenu l'arbre national et le symbole du pays.

Présent en auvergneAuvergne
Robinier faux-acacia, Fleurs et fruits, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Grappes de fleurs, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Fleurs, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.

BoisBois

Description du bois
Propriétés du boisPropriétés du bois
Son bois très dur, robuste, souple et durable possède d'excellentes qualités mécaniques et résiste à l'action de l'eau et à la pourriture.
BoisAspect du bois
Robinier faux-acacia, Bois coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Bois coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.Bois verdâtre, jaunâtre à jaune clair, à reflets dorés, au grain marqué et de couleur brune.

Grisâtre lorsqu'il est frais de débit, il prend en vieillissant, une belle couleur brun-doré.

Aubier mince blanchâtre.

Sa structure est hétérogène, les zones poreuses de bois de printemps sont bien marquées.

Le robinier a la particularité d'avoir 2 à 3 cernes par année.

Robinier faux-acacia, bois.

Robinier faux-acacia, Bois coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Poutres. Cliquer pour agrandir l'image.
Coupe longitudinaleCoupe tangentielleCoupe radiale
Robinier faux-acacia, Bois coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Bois coupe tangentielle. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Bois coupe radiale. Cliquer pour agrandir l'image.
Robinier faux-acacia, Bois coupe tangentielle. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Bois coupe tangentielle. Cliquer pour agrandir l'image.
Densité du boisDensité du bois
Le bois du robinier est lourd et dur : 0,65 à 0,90.
Travail du boisTravail
Il se cintre et se fend aisément et est très durable.

Difficile à travailler à cause de sa nervosité et de sa tendance au gauchissement.

UtilisationsUtilisation du bois en marqueterieUtilisation du bois en menuiserieUtilisation du bois en parquetsUtilisation du bois en charpenterieUtilisation du bois en manchisterieUtilisation du bois pour le chauffage
Robinier faux-acacia, Bois coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.Le bois du robinier est très résistant et est souvent utilisé par les paysans pour faire des piquets de clôture, piquets de vigne (plus durables que le chêne), barreaux d'échelle, rayons de roues de charrettes, manches, poteaux, barrières…

Pour la fabrications de piquets de vigne ou de clôture, il est parfois remplacé par le châtaignier dans les régions où il manque.

Il sert aussi à fabriquer des meubles de jardin, et pour les constructions terrestres et aquatiques ….

Il est parfois utilisé en placage pour la marqueterie, on le trouve sur des meubles Dauphinois du XVIIIe siècle.

Excellent combustible, émettant une chaleur vive mais soutenue, mais il a l'inconvénient de projeter, en brûlant et en craquant, de nombreuses étincelles.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesToxiqueUtilisations médicinales
Les fleurs sont calmantes, toniques et astringentes.

Les feuilles sont antispasmodiques.

Toxicité : racine, écorce fraîche, graines, jeunes pousses et feuilles toxiques.

Les racines sont toxiques car elles contiennent une substance vénéneuse. L'écorce est émétique et purgative.

Principe actif : la robine, une lectine hémagglutinante et mitogène.

Circonstances d'intoxication : lors d'ingestion de fourrage de disette (ruminants) ou en rongeant l'écorce (cheval).

Toxicité : décrit chez les bovins et ovins, chez le cheval, les volailles et l'enfant.

Organe cible : tube digestif.

Symptômes : l'animal présente essentiellement des troubles digestifs passagers (stomatite avec salivation abondante, coliques avec diarrhées) ainsi que des signes plus généraux : faiblesse, ataxie et hyperexcitabilité, paralysie ; plus rarement, tachycardie, pouls faible et irrégulier.

Lésions : gastro-entérite non spécifique.

Utilisations culinairesUtilisations culinaires
Robinier faux-acacia, Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Au mois de juin, on emploie les grappes de fleurs de Robinier, trempées dans de la pâte à beignets puis frites, sont une friandise délicatement parfumée ; elles donnent un goût très fin.

Préparer une pâte à frire très légère (100g de farine, 2 œufs, ¼ de litre de lait, une cuillerée à soupe de miel et une pincée de sel), trempez les grappes de fleurs entières en les tenants par le pétiole dans de l'huile très chaude mais pas fumante jusqu'à obtenir des beignets bien dorés.

Également en sirop.

Les fleurs peuvent se manger crues en quantité raisonnable, sinon elles peuvent provoquer des nausées.

Liqueur d'acacia
Gastronomie
Prendre 55 gr de fleurs fraîches.Les mettre dans un bocal en les pressant.

Couvrir avec de l'eau de vie.

Faire macérer 8 jours au soleil.

Décanter.

À chaque litre de liquide, mêler 1/2 litre de sirop, ajouter cannelle et girofle.

Filtrer et mettre en bouteilles.

1 litre d'eau de vie à 45°,

150 gr de fleurs d'acacia (environ 300 gr de grappes),

1/2 gousse de vanille,

400 gr de sucre.

1ère méthode :

Égrapper les fleurs et les placer au fur et à mesure dans un bocal, verser l'alcool, mettre la vanille.

Laisser macérer fermé et au soleil 35 à 40 jours.

Ajouter le sucre et laisser dissoudre environ 15 jours.
filtrer et mettre en bouteilles.

2ème méthode :

Mêmes éléments + 4 dl d'eau et 300 gr de sucre.

Égrapper les fleurs dans une terrine et alterner une couche de fleurs, une couche de sucre.

Placer la vanille et laisser macérer 24 heures.

Mouiller peu à peu avec Z dl 1/2 d'eau.

Préparer un sirop avec 1 dl 1/2 d'eau et 55 gr de sucre.

Laisser bouillir 10 minutes, faire refroidir et l'ajouter.

Laisser macérer 1 à 2 mois et filtrer.

Utilisations économiquesRecherchée par les abeillesAlimentation du bétail
Robinier faux-acacia, Feuillage. Cliquer pour agrandir l'image.Le robinier est une des meilleures espèces mellifères. Les fleurs sont riches en nectar elles sont très recherchées des abeilles.

Ses fleurs odorantes sont à la source de l'un des miels de printemps les plus réputés -le miel d'acacia- un miel liquide à la belle couleur d'ambre clair.

Le robinier a un haut potentiel nectarifère. Néanmoins, une température suffisamment élevée (20 à 22 °C) est nécessaire pour que la production de nectar soit significative. La récolte de pollen est facultative.

Robinier faux-acacia, Fleurs en gros plan. Cliquer pour agrandir l'image.Une fleur de robinier peut sécréter quotidiennement 2 mg d'un nectar très riche en sucres (50 %). Son importante et excellente sécrétion nectarifère en fait une des principales ressources printanières pour les colonies d'abeilles. La transhumance apicole autour des acaciaraies en est la meilleure preuve. Cependant, le robinier commun est mal exploité par les abeilles qui ne récoltent que le dixième du nectar sécrété du fait de la brièveté de la floraison et parce que l'époque de la miellée ne correspond pas au développement optimal des colonies d'abeilles.

Ce miel a pour origine le nectar butiné sur les robiniers et est commercialisé sous l'appellation impropre mais admise par tous de Miel d'Acacia. Il peut être produit sur l'ensemble du territoire français, mais les forêts d'acacia sont très disséminées en France, les principales régions de production étant le nord de la vallée du Rhône, la Gironde, le Centre et l'Est du pays. Il est récolté de mai à juin. En raison des conditions climatiques souvent défavorables pendant la floraison (vent qui empêche les abeilles de s'approcher pour butiner les fleurs qui fouettent sévèrement l'insecte, pluies) et de la réduction des surfaces boisées en robiniers, la production nationale ne satisfait pas la demande en miel d'acacia.

C'est un miel clair, blanc à jaune léger, toujours liquide quand il est pur. Son odeur est faible, florale, parfois nuancée de connotations animales, plus ou moins élégante au nez, car il dégage quelquefois une odeur de cire. Au niveau gustatif, l'arôme est léger, délicat, à forte sucrosité, sans amertume ni acidité. Peu persistant en bouche, il rappelle celui de la fleur de robinier. Riche en fructose, il a une cristallisation très lente et peut rester à l'état liquide durant des années. Sa qualité essentielle, outre son exceptionnelle stabilité, est sa finesse et sa faible intensité d'arômes. En France, les récoltes de miel d'acacia très pur sont assez rares : elles dépendent des conditions climatiques, de l'importance des floraisons adventices (arbres fruitiers, aubépines…) dans l'aire de butinage, et de l'apiculteur qui doit prendre en compte la période de floraison des robiniers et qui doit parfois trier ses récoltes avant l'extraction. Les miels moins purs avec mélanges spontanés ont une couleur plus dorée et des caractéristiques de flaveurs plus intenses et fruitées. Leur acidité sera plus marquée et ils cristalliseront plus vite.

Sa robustesse et son fort drageonnement conduisent à l'utiliser en alignement, en haies ou pour fixer les sols. Il est utilisé pour fixer les talus, les remblais ou les sables mouvants ; c'est pourquoi ils sont si nombreux le long des voies ferrées, des autoroutes ou nationales.

Grâce à sa croissance rapide, ces utilisations assurent un débouché rémunérateur aux plantations d'acacia conduites en taillis.

Les feuilles fraîches fournissent un fourrage intéressant les années de sècheresse. La sève a une saveur sucrée rappelant celle de la réglisse.

Trituré, le bois produit de la teinture jaune.

Ses fleurs odorantes trouvent un débouché en parfumerie ; elles servent à la confection d'une eau de toilette agréable ainsi que d'une boisson tonique par macération de 15 à 20 grammes de fleurs dans un litre de vin rouge.

Utilisations ornementalesUtilisations ornementales
Robinier faux-acacia, Variete à fleurs roses. Cliquer pour agrandir l'image.Robinier faux-acacia, Grappes de fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.C'est un magnifique arbre ornemental qui a de nombreuses qualités ; une magnifique silhouette bien aérée avec un feuillage très découpé qui lui donne de la légèreté, une abondante floraison en grappes pendantes blanches très parfumées à la fin du printemps, et une très bonne rusticité tant au niveau du froid que de la pollution.

On le plante pour l'ornement dans les jardins, les parcs, les promenades, le long des avenues ou au bord des routes ; ses nombreux rejets le rendent envahissant.

Il existe de nombreuses variétés horticoles, à feuillage jaune, à feuilles monophylles, sans épines, ou bien à port pleureur.

Il existe une variété à fleurs roses obtenue par hybridation par Decaisne, vers 1870, une autre à fleurs jaunes, une autre à rameaux tortueux (tortuosa).

D'autres espèces du genre Robinia sont également plantées à cet effet, notamment Robinia hispida, Robinia viscosa, toutes deux à fleurs roses.

Constituants chimiquesConstituants chimiques

Robinier faux-acacia, Robinine. Cliquer pour agrandir l'image.L'écorce du Robinier contient la toxalbumine robine qui altère les tissus, paralyse le système nerveux et agglutine les globules rouges.

La partie végétative contient de l'acacétine (matière colorante), de l'indicane, du phosphate de calcium, de la carotine, du tanin, des gommes…

Les fleurs contiennent de l'invertine, de l'asparagine, et de la robinine (glucoside spécial) et les fruits renferment une huile grasse.

Histoire et traditionsHistoire, littérature, traditions, légendes, religions, mythes, symboles …

HistoireHistoire
Le robinier fut l'un des premiers arbres d'Amérique à être introduit en Europe grâce à des graines récoltées dans les monts Appalaches par un navigateur.

Jean Robin (1550-1629), jardinier des rois Henri IV et Louis XIII, obtint des graines de son ami John Tradescant the elder, 1570-1638, naturaliste anglais en relation avec la Compagnie de Virginie.

Jean Robin planta place Dauphine à Paris le premier spécimen en 1601 avant que son fils Vespasien ne le transplante quelques années plus tard, en 1632, au Jardin des Plantes à Paris, qui s'appelait alors Jardin du Roy. Il vivait encore au début du XXe siècle, bien que les acacias ne comptent pas parmi les essences ligneuses à long cycle de vie.

C'est en hommage à cette première introduction que le grand botaniste Linné le dénomma Robinia transcrit en français robinier, du nom de son « inventeur ».

MythesMythes
Très présent dans la tradition judéo-chrétienne (l'arche d'alliance était en bois d'acacia recouvert d'or, la couronne du christ aurait été tressée avec des branches d'acacia et cet arbre était associé à la légende du bâtisseur de Jérusalem dans la symbolique maçonnique).
SymbolesSymboles
Robinier faux-acacia, identification.L'acacia est un des symboles des francs-maçons.
« Dans la maçonnerie occidentale, l'acacia est un gage de résurrection et d'immortalité »
(…)
« Arbre d'une dureté présumée imputrescible, d'une lumière dorée, il évoque encore le soleil et le rameau d'or. On lui prête des propriétés que la botanique ne ratifierait pas toujours »
(…)
« Cette présence de l'acacia rappelle les vertus du fondateur et les devoirs que symbolise cet arbre : innocence, incorruptibilité, chaleur et lumière solaire. La présence de l'acacia est de plus censée immortaliser celui qui est pourvu de tous ces mérites ».

d'après Chevalier & Gheerbrant (1969)

Robinier faux-acacia, Tombe maconnique. Cliquer pour agrandir l'image.L'acacia est réservé aux sépultures franc-maçonnes et il est accompagné de l'équerre, du compas, parfois du fil à plomb et souvent d'une étoile à cinq branches.

La symbolique du Robinier se confond avec celle de l'acacia ; symbole solaire et d'immortalité par son bois dur et presque imputrescible et ses fleurs blanches.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La coronille variée (Coronilla varia)
Les fabacées (Fabaceae)
Le genêt à balais (Sarothamnus scoparius)
Le genêt des teinturiers (Genista tinctoria)
Le lotier corniculé (Lotus corniculatus)
Le robinier faux-acacia (Robinia pseudoacacia)
Les trèfles (Trifolium)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les acéracées (Aceraceae)
Les apiacées (Apiaceae)
Les aquifoliacées (Aquifoliaceae)
Les araliacées (Araliaceae)
Les balsaminacées (Balsaminaceae)
Les buxacées (Buxaceae)
Les celastracées (Celastraceae)
Les cornacées (Cornaceae)
Les crassulacées (Crassulaceae)
Les euphorbiacées (Euphorbiaceae)
Les géraniacées (Geraniaceae)
Les grossulariacées (Grossulariaceae)
Les hippocastanacées (Hippocastanaceae)
Les juglandacées (Juglandaceae)
Les loranthacées (Loranthaceae)
Les onagracées (Onagraceae)
Les oxalidacées (Oxalidaceae)
Les papilionacées (Papilionaceae)
Les rhamnacées (Rhamnaceae)
Les rosacées (Rosaceae)
Les saxifragales (Saxifragales)
Les thyméléacées (Thymelaeaceae)
Les vitacées (Vitaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.