L’orpin reprise (Sedum telephium)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : magnolidés (Magnoliidae)Ordre : ranunculales (Ranunculales)
Famille : crassulacées (Crassulaceae)Sous-famille :
Genre : orpins (Sedum [Linné])Sous-genre :
Espèce : Sedum telephium [Linné], Sedum maximum, Hylotelephium telephiumVariété :
Nom commun : orpin reprise, sédum repriseNom populaire : reprise, grand orpin, herbe à la coupure, joubarbe des vignes

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnegrosse FetthenneAngleterreorpine, live-forever stonecropArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatieveliki žednjak
DanemarkGaeidhligEspagneEstonieverev kukehari
FøroysktFinlandeisomaksaruoho, leveälehtinen maksaruohoFrançaisorpin repriseFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BashemelsleutelPolognerozchodnik karpackiPortugalRoumanie
Russieзаячья капустаSerbieSlovaquieSlovénie
Suèdekäringkål, kärleksörtTchéquieUkraïneEmpire romainSedum telephium

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie françaiseÉtymologie française
Orpin : du latin « auripigmentum », couleur d’or.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacéePlante grasse
PortPort de la plante
Souvent en touffes.
HauteurHauteur de la plante
Plante petite à grande, de 20 jusqu’à 60 cm.
RemarquesRemarques
Présente deux sous-espèces : Sedum telephium maximum, sur rochers à basse et moyenne altitude et Sedum telephium telephium, dans les sous-bois, à toutes les altitudes.
Espèces semblablesEspèces semblables

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Orpin reprise. Planche d'identification redoute. Cliquer pour agrandir l'image.Orpin reprise. Planche d'identification Flora danica. Cliquer pour agrandir l'image.Tiges dressées, raides, feuillues, non ramifiées, sauf dans l’inflorescence.

Tiges non radicantes.

Les tiges sont toutes florifères.

Couleur de l'écorceCouleur de la tige
Tiges souvent teintées de rouge.

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Orpin reprise. Planche d'identification Flora batava. Cliquer pour agrandir l'image.Orpin reprise. Sauterre. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles alternes, opposées ou verticillées, sessiles.

Feuilles aplaties, arrondies ou oblongues-étroites, en coin à la base.

Feuilles charnues et légèrement dentées.

Orpin reprise. Sauterre. Cliquer pour agrandir l'image.

Dimension des feuillesDimension des feuilles
Grandes feuilles atteignant 7 cm.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Vert-bleu.
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Orpin reprise. Planche d'identification krauss. Cliquer pour agrandir l'image.Fleurs hermaphrodites en corymbe dense au sommet des tiges.

Fleurs aux pétales étalées, arqués-réfléchis au sommet.

Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
Petites fleur de 8 à 10 mm.

Pétales de 4 à 5 mm.

Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs blanchesFleurs vertesFleurs verdâtresFleurs pourpresFleurs rose pâle
Orpin reprise. Planche d'identification Thomé. Cliquer pour agrandir l'image.Fleurs vert jaunâtre à blanchâtre ou roses à rouge-purpurin (sous-espèce purpureum).
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Floraison en août et septembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennitéPlante pérenne
Plante vivace.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplicationPollinisation
EntretienEntretienTaille
CroissanceCroissance
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisVersInsectesChampignonsMicrobes
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois clairsLisièresRochersMurs
Bois clairs, crevasses des rochers, murs de pierre, lieux ombragés, lisières, gazons et forêts montagnardes clairsemées ; en massif.
SolsSolsSols drainés
Sol sec à frais, caillouteux, riches en substances nutritives.
ExpositionsPlante de lumièrePlante d'ombre
Soleil et mi-ombre.
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat pluvieuxClimat froid
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Jusqu’à 1 800 m.
Espèce associéeEspèce associée

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Toute l’Europe sauf l’Islande et les Féroé.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
Astringent, détersif, émollient, vulnéraire.

On utilise le suc frais de toute la plante.

Histoire et traditionsHistoire, littérature, traditions, légendes, religions, magie, mythes, symboles …

HistoireHistoire
Plante médicinale déjà employée par les Romains, et dont les feuilles servaient de pansements..
LégendesLégendes
Dans l’antiquité, on pensait qu’elle pouvaient rendre les mains insensibles, même au fer rouge.

StatutStatut

Rareté
Assez fréquente.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La joubarbe d'Auvergne (Sempervivum tectorum arvernense)
L'orpin âcre (Sedum acre)
L'orpin réfléchi (Sedum reflexum)
L'orpin reprise (Sedum telephium)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les acéracées (Aceraceae)
Les apiacées (Apiaceae)
Les aquifoliacées (Aquifoliaceae)
Les araliacées (Araliaceae)
Les balsaminacées (Balsaminaceae)
Les buxacées (Buxaceae)
Les celastracées (Celastraceae)
Les cornacées (Cornaceae)
Les crassulacées (Crassulaceae)
Les euphorbiacées (Euphorbiaceae)
Les géraniacées (Geraniaceae)
Les grossulariacées (Grossulariaceae)
Les hippocastanacées (Hippocastanaceae)
Les juglandacées (Juglandaceae)
Les loranthacées (Loranthaceae)
Les onagracées (Onagraceae)
Les oxalidacées (Oxalidaceae)
Les papilionacées (Papilionaceae)
Les rhamnacées (Rhamnaceae)
Les rosacées (Rosaceae)
Les saxifragales (Saxifragales)
Les thyméléacées (Thymelaeaceae)
Les vitacées (Vitaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.