Le buis commun (Buxus sempervirens)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page en cours d'édition

PhotosPhotos

Buis commun. Buis commun (rotundifolia). Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : rosidés (Rosidae)Ordre : euphorbiales (Euphorbiales) / buxales (Buxales)
Famille : buxacées (Buxaceae)Sous-famille :
Genre : buis (Buxus [Linné])Sous-genre :
Espèce : Buxus sempervirens [Linné], Buxus arborescens [Mill.], Buxus suffruticosa [Mill.]Variété :
Nom commun : buis toujours-vertNom populaire : buis, buis-toujours-vert, buis bénit, bois d’Artois, guizette, ozanne

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneimmergrüner Buchsbaum, Buchs, gewöhnlicher Buchsbaum, Beetzaun, GrabkrautAngleterrebox, common boxwood, dudgeonArménie
Pays basqueezpela, amaxatun, ezpelBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneboixChyprioteCorsubussuCroatie
Danemarkbuksbom, buxbomGaeidhligboscaEspagneboj, boj común, bojeEstonieharilik pukspuu
FøroysktFinlandeisopuksipuu, puksipuuFrançaisbuis communFrysk
GalicebuxoPays de GallesGéorgieGrèceπυξάρι
HongriepuszpángIrlandeIslandeItaliebosso comune,
bossolo
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègebuksbomOccitan
Pays-BaspalmboompjePolognebukspan ogrodowy, bukszpan zwyczajnyPortugalbuxinho, buxo, árvore-de-caixaRoumaniecişmir
RussieSerbieSlovaquiebuxus vždyzelenýSlovénie
SuèdebuxbomTchéquiezimostráz vždyzelenýUkraïneEmpire romainBuxus sempervirens

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Du mot grec buxos, gobelet ; forme du fruit.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Buis commun. Buis commun (rotundifolia). Cliquer pour agrandir l'image.Buis commun. Silhouette.C’est un petit arbre, presque un arbrisseau, pouvant vivre jusqu’à 600 ans, très rameux (1-5 m), haut de 12 m maximum. En réalité, cette appellation regroupe plusieurs essences différentes qui ont en commun la densité du bois, l’unité du grain et la couleur jaune pâle.

Le Buis se rencontre assez souvent à l’état sauvage sur les coteaux ou dans les forêts montueuses, mais il fait défaut dans beaucoup de régions. C’est un arbrisseau dont l’écorce est d’un blanc cendré, le bois jaunâtre, les feuilles ovales, coriaces et luisantes, persistant pendant l’hiver ; il fleurit aux mois de mars et d’avril.

Catégorie de planteCatégorie de plante
Arbuste.
PortPort de la plante
Érigé très ramifié. Plutôt arbustif de manière spontanée.
HauteurHauteur de la plante
De 3 à 5 m.
Espèces semblablesEspèces semblables
Buxus balearica [Lam.], moins rustique, feuilles plus grandes.

Variétés :

  • Buxus sempervirens « Rotondifolia », pour les haies et l’art topiaire.
  • Buxus sempervirens « Handworthii », à feuilles mates.
  • Buxus sempervirens « Faulkner », vert émeraude.
  • Buxus sempervirens « Latifolia maculata », maculé de jaune.
  • Buxus sempervirens « Elegantissima », vert clair bordé de crème.
  • Buxus sempervirens Hort, variété naine.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Buis commun. Écorce. Cliquer pour agrandir l'image.À écorce gris-beige à petites écailles caduques.

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Buis commun. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Buis commun. Feuillage d'ete. Cliquer pour agrandir l'image.Comme son appellation botanique l’indique, c’est un arbre au feuillage persistant, exhalant une odeur agréable.

Jeunes rameaux à section quadrangulaire, velus et de couleur brun-jaune.

Buis commun. Feuille. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles opposées et coriaces, ovales ou elliptiques, brièvement pétiolées, à bords entiers, glabres, persistantes, plus ou moins bombées, à très court pétiole, vert foncé et luisantes sur leur face supérieure, mates et vert jaunâtre sur la face inférieure.

Nervure principale fortement saillante à la face inférieure.

Dimension des feuillesDimension des feuilles
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Buis commun. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Buis commun. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Elles n’ont pas de corolle et sont réunies en grappes axillaires (glomérules), formés de plusieurs fleurs mâles et une femelle à 3 styles au centre.

Buis commun. Cliquer pour agrandir l'image.Fleurs monoïques jaunâtres en petits glomérules à l’aisselle des feuilles ; fleurs mâles placées latéralement au-dessous d’une fleur femelle en position terminale ; fleurs mâles à 4 sépales et 3 étamines, fleurs femelles à 3 styles.

Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs jaunâtres
Crème.
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Mai-juin en glomérules, axillaires, imperceptibles.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Buis commun. Fruits. Cliquer pour agrandir l'image.Fruit sec. Capsules à 3 loges et 3 valves, se terminant par des cornes, vertes puis brunes, chaque loge contenant chacune 2 graines noires et luisantes.
Dimension des fruitsDimension des fruits
Capsules très petites, de 3 cm de longueur.
Couleurs du fruitCouleurs des fruits
Brun-noir.
GrainesGraines
FructificationFructification
Ils s’ouvrent en septembre pour libérer leurs graines.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
PlantationPlantation
Au printemps ou en automne.
MultiplicationMultiplication
Bouture en septembre-octobre dans du sable et de la tourbe.
CroissanceCroissance
Buis commun, Buis commun. Cernes annuelles. Cliquer pour agrandir l'image.Buis commun. Coupe. Cliquer pour agrandir l'image.En Europe, le buis est un arbrisseau de 4 à 6 mètres de haut (à végétation très lente), au tronc d’un diamètre dépassant rarement 15 cm à la base.

Le tronc croît d’environ 1 cm de diamètre et 50 cm.

LongévitéLongévité
Le buis peut vivre jusqu’à six cents ans. En France, on a signalé des sujets âgés de plus de 400 ans.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresBois de feuillus
Le buis s’adapte aux milieux arides et rocheux. Il pousse naturellement dans les étages méditerranéen et subalpin des Alpes et des Apennins. Il demande un sol suffisamment calcaire et pas trop humide.

Espèce plutôt thermophile, de demi-ombre, tolérant le plein découvert, sur des sols riches en bases, pH basique à neutre (parfois légèrement acide), très secs à frais.

SolsSols
Ordinaire avec un apport de tourbe.
Climat ombréClimats
Mi-ombre de préférence.
AltitudesAltitudes
Le buis pousse jusqu’à 1600 m d’altitude.

Origine géographiqueOrigine

Le buis est originaire d’Europe du sud et d’Asie Mineure.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Région : Europe, Afrique, Asie.

On le trouve en Europe occidentale, dans certaines régions de l’Angleterre, en Turquie, en Iran mais également en Asie et dans le sud de l’Afrique.

Présent en auvergneAuvergne
Le Buis dans la Comté d’Auvergne et au Puy Saint-Romain

Buis commun. En comte d'Auvergne. Cliquer pour agrandir l'image.

BoisBois

Description du bois
Propriétés du boisPropriétés du bois
Ce bois dense, jaune clair, à grain très fin, est un des plus homogènes, et est très estimé par les sculpteurs sur bois et les tourneurs parce qu’il peut être travaillé avec une grande précision (sa finesse de grain peut être comparée à celle de l’ivoire).

Recherché pour la tournerie, la gravure, la fabrication d’objets.

Rétractabilité: retrait fort mais stable une fois sec.

BoisAspect du bois
Buis commun. Bois.Jaune avec veines irrégulières.

Son grain est très serré avec des veines parfois droites, plus souvent irrégulières, très apprécié pour la réalisation de petits objets.

Buis commun. Bois.Racine de buis.

Partie enterré du buis, très beau veinage, bois de couleur jaune avec des traces grise.

Coupe longitudinaleCoupe tangentielleCoupe radiale
Buis commun. Bois.
Densité du boisDensité du bois
Dureté: Bois dur et lourd.

Poids: Il est très dense même après séchage : 0,85kg/dm³ à 0,95kg/dm³ environ.

Travail du boisTravail du bois
Buis commun. Tas de bois en séchageBois difficile à travailler. Se tourne bien. Très difficile (pour ne pas dire impossible) à clouer et à visser. Se colle et se vernit bien. Son séchage est lent et délicat. Duramen durable.

Le séchage du buis est très lent (~1 cm par an). Le séchage doit être mené avec le plus grand soin car, dans le cas contraire, il se fissure.

Utilisation du boisUtilisation
Façonnée depuis fort longtemps, cette essence est très utilisée en matière de tournage, en gravure, en sculpture, en tabletterie, en marqueterie et en manchisterie. Elle permet de réaliser de petits objets tels que des manches d’outils, des poignées de tire-bouchon, des pipes, des peignes … Les luthiers s’en servent également.

Au Moyen Âge, le buis était utilisé pour façonner des gabarits aux formes compliquées. Ces gabarits pouvaient alors servir à marteler les ouvrages d’orfèvrerie en or ou en argent.

Au XVe siècle, le buis fut beaucoup utilisé pour la gravure et l’imprimerie. On le considérait aussi comme le meilleur bois pour la fabrication des moules car il pouvait être sculpté très finement et reproduire ainsi les moindres détails.

Enfin, le buis est un des bois privilégiés pour la fabrication des instruments à vent. Ainsi, au temps de Virgile, Minerve le recommandait pour les flûtes :

Prima terebrato per rara foramina buxo
Ut daret effeci tibia longa sonos.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesToxiqueUtilisations médicinales
  • En temps que plante médicinale, le buis est considéré par les uns comme bénéfique, par les autres comme un dangereux poison. La médecine populaire préconisait l’utilisation du buis comme laxatif, sudorifique et cholagogue.
  • Au chapitre des bienfaits, ce serait un remède très efficace contre la grippe. Des études sont en cours pour l’utilisation d’un extrait du buis, le SPV30, dans le cadre de traitements complémentaires du HIV.
  • Feuilles, écorces et graines de buis contiennent des alcaloïdes stéroïdiques.
    Troubles possibles : vomissements, vertiges, tremblements, paralysie spinale. Possibilités de dermites. Les propriétés utiles sont sudorifique, cholagogue et antirhumatismal.
Recherchée par les abeillesUtilisations économiques
Sous l’Ancien Régime, le buis a été utilisé dans la fumure des champs :

« qu’on cherche le terrain le plus mauvais, s’il y a quelque plante de buis, la terre qui sera au dessous sera bonne, parce que les feuilles qui tombent chaque année, l’auront par succession fumée et bonifiée. »

(Source : Archives Départementales de l’Hérault, Série D, cote 181 – 1773).

Utilisations ornementalesUtilisations ornementalesUtilisation en art topiaire
Le buis et l’art topiaire :
  • Les broderies Corsini en ItalieLe Buis est planté dans les jardins « à la française » car il se prête bien à la taille et à l’art topiaire, sa croissance est lente et son feuillage persistant assure une continuité de paysage tout au long de l’année (ce qui ne serait pas le cas avec une haie de charmes). Le Buis à bordures, Buxus sempervirens Suffruticosus, est une variété naine du Buis commun. Il sert à réaliser des bordures de 40 cm de haut, régulièrement taillées. Il a été mis à la mode à l’époque classique, même si les dessins des jardins restaient inspirés des costumes brodés du Moyen Âge ou de la Renaissance !
  • Buis commun. Boule de buis. Cliquer pour agrandir l'image.Idéal aussi pour l’art topiaire (Buxus Sempervirens Rotondifolia), il a été largement utilisé comme arbre paysager. Déjà chez les Romains, il ornait nombre de jardins : « La villa de Pline à Tusculum était remplie de pieds de buis découpés et sculptés de façon à figurer des animaux ; on en dessinait dans les jardins des lettres représentant le nom du propriétaire ou de l’architecte ».
    (Source : « Histoire du buis » par le Dr. Henri Leclerc, Paris, 1922).

Histoire et traditionsHistoire, littérature, traditions, légendes, religions, magie, mythes, symboles …

ReligionsReligions
Les chrétiens font bénir des rameux de buis, le dimanche des rameaux et le conservent près d’un crucifix.
SymbolesSymboles
Le Buis, de part sa croissance lente, sa grande longévité, et ses feuilles persistantes, était un symbole d’immortalité. Avec son bois, les Grecs et les Romains faisaient des tablettes pour écrire.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les acéracées (Aceraceae)
Les apiacées (Apiaceae)
Les aquifoliacées (Aquifoliaceae)
Les araliacées (Araliaceae)
Les balsaminacées (Balsaminaceae)
Les buxacées (Buxaceae)
Les celastracées (Celastraceae)
Les cornacées (Cornaceae)
Les crassulacées (Crassulaceae)
Les euphorbiacées (Euphorbiaceae)
Les géraniacées (Geraniaceae)
Les grossulariacées (Grossulariaceae)
Les hippocastanacées (Hippocastanaceae)
Les juglandacées (Juglandaceae)
Les loranthacées (Loranthaceae)
Les onagracées (Onagraceae)
Les oxalidacées (Oxalidaceae)
Les papilionacées (Papilionaceae)
Les rhamnacées (Rhamnaceae)
Les rosacées (Rosaceae)
Les saxifragales (Saxifragales)
Les thyméléacées (Thymelaeaceae)
Les vitacées (Vitaceae)
Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.