AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le village de São Roque do Faial à Madère

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Madère] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
São Roque do Faial est un village perché sur une crête allongée entre deux vallées.

Autour des maisons aux toits de tuiles envahis par la vigne, les petits champs en terrasses de cultures maraîchères, les plantations d’osier, les vergers piquetés d’abris à toits de chaume (palheiros) composent un paysage pittoresque.

La commune est entourée d’une forêt comprenant des cèdres indigènes de Madère, arbre connu pour son bois odorant et solide. Ce matériau, aujourd’hui protégé, servit au XVe siècle à la réalisation d’œuvres d’art, dont notamment celles figurant sur le toit de la Cathédrale Sé de Funchal.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Le nom de São Roque a pour origine le nom de la chapelle dédiée au saint patron « da festa » ; Faisant par ailleurs partie de la paroisse de Faial, le village a naturellement adopté le nom de São Roque do Faial.

SituationSituation

São Roque do Faial vu depuis le belvédère de Portela. Cliquer pour agrandir l'image.Depuis Funchal, prendre la voie rapide en direction de « Aeroporto – Machico ». Suivre les panneaux indiquant Porto da Cruz.

Il est possible soit de prendre la « via expresso » qui, comme son nom l’indique est plus rapide, ou bien de prendre l’ancienne voie régionale 101.

Histoire et traditionsHistoire, littérature, arts, traditions, légendes, religions, mythes, symboles …

HistoireHistoire
La première église date quant à elle de 1551 et fut érigée à Chão da Ribeira mais disparue en 1883 à la suite d’intempéries. Aujourd’hui une réplique se situe au même endroit.

Le peuplement de cette commune aurait débuté en 1538, probablement par des portugais du nord du continent, mais aussi du nord de l’Afrique et des îles Canaries.

La création officielle de la commune date du 24 juillet 1848 durant le règne de D. Maria II.

ÉconomieÉconomie
Outre les légumes et la vigne, on pratique à São Roque la culture de l’osier dont on récupère les tiges qui, après avoir été attendries et bouillies, constituent le matériau de base de la vannerie. Les méthodes traditionnelles de préparation des tiges d’osier sont certes en voie de disparition, mais il arrive que l’on aperçoive dans les champs des bottes de tiges d’osier voire même des paysans en train d’attendrir les tiges.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le village d'Arco de São Jorge à Madère
Le village de São Jorge à Madère
Le village de Faial à Madère
Le village de São Roque do Faial à Madère
Le village d'Achada do Cedro Gordo à Madère
Le village de Ribeiro Frio à Madère
Sujets plus larges
Page d'accueil
La ville de São Vicente à Madère
La ville de Santana à Madère
Sujet précédant ] [ Sujet ascendant ] [ Sujet suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.