La trémelle mésentérique (Tremella mesenterica)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut]Page éditée

PhotosPhotos

Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.
Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.
Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : phragmobasidiomycètes (Phragmobasidiomycetes)Sous-classe :
Ordre : trémellales (Tremellales)Sous-ordre :
Famille : trémellacées (Tremellaceae)Sous-famille :
Genre : trémelles (Tremella)Sous-genre :
Espèce : Tremella mesenterica [Retz.:Fr.], Tremella lutescens [Persoon : Fries]Sous-espèce :
Nom commun : trémelle mésentériqueNom populaire : trémelle en forme d’intestin

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnegoldgelber ZitterlingAngleterreorange tremella, witch’s butter, yellow brain-fungusArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
Danemarkgul bævresvampGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandekeltahytykkä, keltainen hyytelösieniFrançaistrémelle mésentériqueFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceτρεμέλλα η παχυεντερόμορφη
Hongriearanyos rezgögombaIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognetrzęsak pomarańczowyPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquierôsolovka zlatožltáSlovénie
SuèdegullkrösTchéquierosolovka mozkovitáUkraïneEmpire romainTremella mesenterica

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie françaiseÉtymologie française
Mésentérique (grec mesenterion : membrane qui enveloppe les intestins) ; à cause des circonvolutions du carpophore.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Comme toute la famille, la trémelle mésentérique est le parasite d’un autre champignon, pas toujours visible. Elle surprend par sa couleur vive et son aspect rappelant une petite cervelle. Elle durcit en séchant et produit des spores blanches. Cette espèce, comestible pour certains, quoique médiocre, n’est pas classée dans la catégorie des toxiques.

Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.C’est un champignon gélatineux de 3 à 8 cm, poussant sur le bois mort, de couleur jaune vif par temps sec, mais beaucoup plus pâle par temps humide.

RemarquesRemarques
Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Peut parfois être blanchâtre (var alba).
Espèces semblablesEspèces semblables
La Trémelle mésentérique pourrait être confondue avec la trémelle palmée (Dacrymyces chrysospermus), elle s’en distingue cependant par sa couleur tirant habituellement plus sur le jaune citrin que sur le jaune orangé. De plus la trémelle palmée croît sur les conifères tandis que la trémelle mésentérique ne se trouve que sur les bois de feuillus.

La (Tremella aurantica) et, à l’état juvénile, la protoclavaire déliquescente.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Sans base différenciée.
Couleur du piedCouleur du pied
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Carpophore de 2 à 7 (10) cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Lisse, convoluté, lobé, plissé, cérébriforme (rappelant un morceau de cervelle ou des lobes imbriqués), formant une masse gélatineuse, molle, flasque.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Trémelle mésentérique.Jaune pâle à jaune citrin, jaune d’œuf ou jaune orangé, plus claire par endroit, plus pâle par temps humide mais devenant jaune orangé par temps sec.

Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.

Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Fertile sur toute sa surface.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 10 à 16 par 7 à 10 µm.
Forme des spores
Ovoïdes, lisses, hyalines, non amyloïdes.

Conidies ovales-subglobuleuses, lisses, hyalines, 3 à 5 par 2,5 à 3,5 µm, apparaissant avant la formation des spores sexuées sur toute la surface de la fructification. Basides subglobuleuses, cloisonnées en croix et portant 4 longs stérigmates.

Couleur de la sporée
Sporée blanchâtre à jaunâtre.

ChairChair

Aspect de la chair
Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.De 2 à 3 mm d’épaisseur.
Consistance de la chair
Chair gélatineuse, élastique, aqueuse, humide, tenace.
Colorations
Couleur jaune citron. Translucide.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
SaveurGoût

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Visible presque toute l’année, cette trémelle sera plus particulièrement présente en fin d’automne - début d’hiver et au printemps.

Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.En masses dispersées ou en amas cérébriformes sur le bois mort de feuillus.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillusChampignons sur souches
Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Champignon saprophyte, elle colonise tous les types de bois de feuillus : troncs, branches, souches …

Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.

SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

RépartitionDistribution géographique

Présent en AuvergneAuvergne
Trémelle mésentérique. Pessiere de come. Cliquer pour agrandir l'image.Trémelle mésentérique. La même après l'hiver

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesNon comestible
Trémelle mésentérique. Cliquer pour agrandir l'image.Aucune valeur gastronomique.

Comestible, mais sans aucune valeur, on se bornera donc uniquement au plaisir des yeux devant ce sympathique petit champignon qui se racornit par temps sec, résistant parfaitement à la sécheresse, et qui, à l’humidité, reprend sa forme originelle.

StatutStatut

Rareté
Très commun.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'ascotrémelle turbinée (Ascotremella turbinata)
La trémelle alpine (Guepiniopsis alpina)
La trémelle cérébriforme (Tremella encephala)
La trémelle foliacée (Tremella foliacea)
La trémelle mésentérique (Tremella mesenterica)
La trémelle palmée (Dacrymyces chrysospermus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les auriculaires (Auricularia)
Les exidies (Exidia)
Les trémelles (Tremella)
Le trémellodon gélatineux (Tremellodon gelatinosum)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.