La trémelle cérébriforme (Tremella encephala)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Trémelle cérébriforme. Cliquer pour agrandir l'image.Trémelle cérébriforme.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : phragmobasidiomycètes (Phragmobasidiomycetes)Sous-classe :
Ordre : trémellales (Tremellales)Sous-ordre :
Famille : trémellacées (Tremellaceae)Sous-famille :
Genre : trémelles (Tremella)Sous-genre :
Espèce : Tremella encephala [Persoon : Fries], Naematelia encephala [(Persoon) ; Fries]Sous-espèce :
Nom commun : trémelle cérébriformeNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
Danemarkfyrre-bævresvampGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeloishytykkä, männyn hyytelösieniFrançaistrémelle cérébriformeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdebroskbollTchéquieUkraïneEmpire romainTremella encephala

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 0,5 à 2 cm de largeur.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeauHyménophore absent
Plus ou moins globuleuse ou en forme de coussin largement appliqué sur le substrat, constituée d’une masse gélatineuse, molle, entourant un noyau blanc, ferme.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Blanchâtre à jaunâtre, beige pâle ou rose brunâtre.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
À surface lisse, ondulée, plissée ou cérébriforme.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 9 à 10,5 par 7 à 8,5 µm.
Forme des spores
Largement ellipsoïdes, lisses, hyalines, avec une excroissance à une extrémité (une sorte de tétine).
Basides (hypobasides) subglobuleuses, 13 à 18 µm, cloisonnées en deux ou en croix longitudinalement, prolongées à une extrémité par deux longues excroissances cylindriques (épibasides) pouvant atteindre jusqu’à 45 µm de longueur.
Couleur de la sporée

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
À chair gélatineuse, concolore, sauf pour le noyau blanc qui, selon certains auteurs, serait constitué d’un agglomérat d’hyphes modifiés du Stérée sanguinolent.
Colorations
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
SaveurGoût

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructificationChampignon saprophyte

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresChampignons sur souches
Sur les troncs morts de conifères, surtout de sapins, toujours en relation avec le Stérée sanguinolent Stereum sanguinolentum (que l’on aperçoit dispersé autour du spécimen sur la photo), du printemps à l’automne, particulièrement après une période pluvieuse.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesNon comestible
Non comestible.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'ascotrémelle turbinée (Ascotremella turbinata)
La trémelle alpine (Guepiniopsis alpina)
La trémelle cérébriforme (Tremella encephala)
La trémelle foliacée (Tremella foliacea)
La trémelle mésentérique (Tremella mesenterica)
La trémelle palmée (Dacrymyces chrysospermus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les auriculaires (Auricularia)
Les exidies (Exidia)
Les trémelles (Tremella)
Le trémellodon gélatineux (Tremellodon gelatinosum)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.