La pézize orangée (Peziza aurantia)

Pézize orangée[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.
Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Pézize orangée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : ascomycètes (Ascomycotina)
Classe : hyménoascomycètes (Hymenoascomycetes)Sous-classe : pézizomycètidées (Pezizomycetideae)
Ordre : pézizales (Pezizales)Sous-ordre :
Famille : aleuriacées (Aleuriaceae), humariacées (Humariaceae)Sous-famille :
Genre : pézizes (Peziza)Sous-genre :
Espèce : Aleuria aurantia [(Persoon : Fries) Fuckel], Peziza aurantia [(Persoon : Fries) Hooker]Sous-espèce :
Nom commun : pézize orangéeNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneBecherling, orangéroter, gemeiner orangébecherlingAngleterreorange peel fungus, orangé cupArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
Danemarkalmindelig orangébægerGaeidhligEspagnepeziza anaranjadaEstonie
FøroysktFinlandeoranssimaljakas, oranssimaljasieniFrançaispézize orangéeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceаλεούριa η πορτοκαλόχρωμη
HongrieIrlandeIslandeItalie
Lettoniezeltainā aleirijaLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-Basgrote oranje bekerzwamPolognedzieżka pomarańczowaPortugalRoumanie
Russieалеврия оранжеваяSerbieSlovaquietanierovka oranžováSlovénie
SuèdemönjeskålTchéquiemísenka oranžováUkraïneEmpire romainAleuria aurantia

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.aurantia : de couleur orangé (latin malum aurantium : l’oranger).

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.
RemarquesRemarques
Pézize remarquable par sa couleur orangée vive, très particulière par son aspect.
Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.
Espèces semblablesEspèces semblables
Contrairement à la plupart des champignons en coupe, sa proche cousine la pézize rhénane (Aleuria rhenana) possède un pied.

La pézize écarlate mais qui pousse de l’hiver au printemps.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Pied net pratiquement inexistant.
Couleur du piedCouleur du pied
Blanchâtre.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Cotonneux, duveteux.
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Néant.
Voile du champignonVoile provisoire
Néant.
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 4 à 8 (10) cm.
Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Elle a la forme d’une petite coupe oblique sessile, asymétrique, fermée, telle un pétale parfois plus ou moins recroquevillé.

D’abord ronde et régulière, puis irrégulièrement étalée et souvent festonnée, fixée directement au sol.

Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Face interne d’un bel orangé vif et brillant, parfois jaune d’or, face externe plus pâle et pruineuse.

Selon l’exposition, les couleurs peuvent être plus ou moins vives.

Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Poudreux.
Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
Bords relevés puis s’étalant largement.

Marge lobée, sinuée, généralement profondément incisée, concolore.

Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.
DessousFace inférieure
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.La partie externe de la coupe est plus pâle, jaunâtre à blanchâtre, pruineuse.

Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.

Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
D’assez grande taille, de 14 à 20 par 10 à 11 µm.
Forme des spores
Elliptiques, hyalines, non amyloïdes.

Elles sont plus ou moins ornées de crêtes verruqueuses ou réticulées-alvéolées ou épineuses.

Couleur de la sporéeChampignon à sporée blanche
Sporée blanche.
En mettant le nez et les yeux tout près du sol à une trentaine de centimètres d’une belle coupe jaune-orangé de pézize orangée par exemple ou d’une coupe brun foncé de pézize baie, en étant patient, dès qu’un rayon de soleil, ou sa simple chaleur corporelle aura réchauffé l’hyménium de la pezize, on assiste à une explosion atomique en miniature. Dans l’hyménium, plusieurs milliers d’asques, contenant chacun huit spores sont venus à maturité et leurs sommets explosent simultanément, éjectant leurs spores à la vitesse de 20 cm par seconde environ. Si on a l’ouïe fine, on entend le bruit d’un explosion ressemblant au son « P » prononcé uniquement en écartant brusquement les lèvres, sans l’accompagner d’un son laryngé, comme le prononçait sans doute notre ancêtre habile de ses mains il y a quelque 3 millions d’années.
Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.
Emission. Cliquer pour agrandir l'image.Ce « P », comme Pezize, est-ce une coïncidence, ou la rémanence d’observations de nos ancêtres? En tout cas c’est un cri d’amour destiné aux autres coupes de la même espèce qui environnent celle que vous observez. Ce cri d’amour est perçu dans un rayon de 25 cm environ par toute autre coupe de la même espèce qui y répond si elle est mûre, en moins d’une seconde, en déchargeant à son tour ses spores avec le même son « P », et cette décharge se propage de proche en proche comme une réaction en chaîne si d’autres coupes sont alentour. Le spectacle est fascinant car chaque bouffée de spores dessine à quelques centimètres au dessus de la coupe un nuage en forme de minuscule champignon atomique qui se dissipe aussitôt.

Chez toutes les Pezizes dont la taille dépasse le centimètre on peut observer ce phénomène.

ChairChair

Aspect de la chair
Chair fine, cassante.
Consistance de la chair
Mince, cassante.
Colorations
Blanchâtre et fine couche fertile colorée d’orange.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur faible.
SaveurGoût
Saveur faible, agréable.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Fin de l’été et à l’automne.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Cette pézize pousse à terre, sur sol nu et argileux des chemins, des talus.

Elle pousse presque toujours en colonies nombreuses d’individus accolés qui recouvrent le sol de leurs coupes éclatantes.

Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresBois de feuillus
Pour développer sa belle couleur orangée due au caroténoïdes qu’elle contient, cette pézize a besoin de lumière, donc en terrains plutôt découverts.

Bois, clairières, le long des chemins creux ou des clairières, le plus souvent bordés de châtaigniers, sur les terres battues et piétinées.

Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.
SolsSols
Sols argilo-sableux.
Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.
ClimatsClimatsClimat ensoleillé
Stations ensoleillées.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)
Espèce associéeEspèce associée

RépartitionDistribution géographique

Présent en AuvergneAuvergne
Pulvérières. Cliquer pour agrandir l'image.Pulvérières. Cliquer pour agrandir l'image.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesComestible
C’est un champignon comestible mais de petite taille.

Ce champignon un peu craquant, se mange cru, en salade ou en dessert.

Sa chair ne présentant aucune saveur ni odeur, son utilisation sera plutôt réservée aux desserts, utilisée crue, saupoudrée de sucre et arrosée d’une liqueur, souvent du kirsch : eau-de-vie provenant de la distillation de cerises ou de merises.

Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Pézize orangée. Cliquer pour agrandir l'image.

Constituants chimiquesConstituants chimiques

Contrairement à ses plus proches parents, la pézize orangée ne contient pas d’hémolysines ce qui la rend consommable même crue.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La pézize orangée (Peziza aurantia)
La pézize rhénane (Aleuria rhenana)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les aleuriacées (Aleuriaceae)
Les helvellacées (Helvellaceae)
Les morchellacées (Morchellaceae)
Les otidéacées (Otideaceae)
Les pézizacées (Pezizaceae)
Les pyronémacétacées (Pyronemacetaceae)
Les sarcoscyphacées (Sarcoscyphaceae)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.