AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Croatie] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Écusson de la ville d'Orebic. Cliquer pour agrandir l'image.Orebić est une petite station balnéaire qui fut le lieu de résidence de nombreux capitaines à la retraite, qui se sont fait construire de vastes et élégantes demeures baroques aux jardins luxuriants.

La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. Plan de la ville d'Orebic. Cliquer pour agrandir l'image.Durant des siècles, plusieurs générations de familles de marins fournirent ainsi (et fournissent encore) d’excellents capitaines à des voiliers, bateaux à vapeur, puis à moteur, dont certains furent construits dans les chantiers navals d’Orebić.

La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. La ville d'Orebic vue depuis la mer. Cliquer pour agrandir l'image.La promenade du front de mer conduit, le long des anciennes demeures des capitaines, à l’ombre des palmiers centenaires et des tamaris, jusqu’à la charmante plage de Trstenica.

Alors que Korčula resta durant près de 800 ans sous la domination de Venise, Pelješac, elle, appartenait à la République de Raguse. L’architecture n’y est donc pas aussi riche et la plupart des constructions les plus anciennes d’Orebić ne sont guère antérieures au XVIIIe siècle (et sont donc en style baroque).

SituationSituation

La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. Depuis mont Saint-Élie. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. La ville d'Orebic vue depuis la mer. Cliquer pour agrandir l'image.Orebić est située à 64 km de Ston, à la pointe sud de la presqu’île de Pelješac, au pied du mont Saint-Élie (Sveti Ilija) (961 m), le plus haut de Pelješac.

Orebić fait face à l’île de Korčula.

La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. Orebić vu depuis la route de Ston. Cliquer pour agrandir l'image.La descente vers Orebić est l’une des plus spectaculaires de Dalmatie. On quitte une zone montagneuse et boisée pour aborder une route en corniche offrant un superbe panorama.

VisitesVisites

Musée maritimeLe Musée Maritime (Pomorskl muzej)
Fondé en 1957, le Musée de la Marine expose une collection archéologique intéressante qui se distingue par ses maquettes de navires, peintures de voiliers, documents d’époque et portraits de capitaines qui retracent l’histoire de la marine locale, des dynasties d’armateurs et de capitaines de la ville.

Visite : tous les jours sauf dimanche, de 8 h à 12 h ; et aussi le soir, de 18 h à 21 h en saison. Fermé le week-end en hiver.

Entrée payante : 5 kunas.

Adresse : Trg Mimberi

La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. Port d'Orebić. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. Port d'Orebić. Cliquer pour agrandir l'image.
MonastèreLe couvent franciscain Notre-Dame des Anges (Gospa Od Anđela)
En prenant vers l’ouest vers Lovište, sur la route principale, à la sortie d’Orebić, avant les hôtels, une route à droite monte au couvent franciscain Notre-Dame des Anges (Gospa Od Anđela).

Sur les hauteurs couvertes de sapins et de cyprès, se dresse un couvent franciscain fondé au XVe siècle (1475) et renfermant quelques belles œuvres d’artistes italiens de l’époque et d’intéressants tableaux votifs. À l’intérieur du monastère se trouve un petit musée dans lequel sont exposés des ex-voto (XVIIe au XIXe siècle) et l’église de Notre-Dame des Anges. Dans la chapelle, le tableau de Notre-Dame des Anges, protectrice des marins, vient de Kotor, au Monténégro.

Le monastère est dédié aux marins et son musée contient des ex-voto pour conjurer les dangers de la mer. À proximité se trouve le cimetière des capitaines. Quand des navires passent en contrebas, la coutume veut qu’ils actionnent leur sirène pour saluer Notre-Dame des Anges.

Mais c’est surtout la vue, depuis une petite loggia baroque, qui mérite le détour : elle porte sur le chenal, mais aussi sur Korčula et une partie des autres îles de l’archipel.

On peut monter à pied (1 km, 15 min) mais depuis peu il y a un nouveau parking où on trouve de la place pour se garer.

Accès libre à l’église et au cloître.

Musée : de 9 h à 12 h et de 16 h à 19 h.

Entrée payante : 5 kunas.

La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. Couvent franciscain. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. Couvent franciscain. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. Couvent franciscain. Cliquer pour agrandir l'image.
RandonnéeLes randonnées dans la montagne
La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. Mont sveti ilija. Cliquer pour agrandir l'image.Pour l’ascension du mont Saint-Élie (Sveti Ilija), quitter Orebić vers le nord et le hameau d’Urkunići. De là, compter 2 h de montée.

Une autre possibilité est de suivre la route de Lovište. Après avoir quitté la côte et atteint le plateau, une cabane en béton, à une fourche, marque le début d’une piste vers le village abandonné de Gornja Nakovana. De là, un sentier parallèle à la côte conduit au sommet en 2 h 45.

Vue superbe depuis le sommet.

La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. Orebić au pied du mont Saint-Élie. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. Orebić au pied du mont Saint-Élie. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie. Orebić au pied du mont Saint-Élie. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).

ConnaissancesHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
La ville d’Orebić a, dès le XVIe siècle, prospéré autour des chantiers navals. Elle a aussi tiré profit du commerce maritime au XVIIIe siècle. Durant l’âge d’or du port, les marchands locaux fondèrent leur propre compagnie de navigation, qui comptait 33 navires.

Informations pratiquesInformations pratiques

Informations utilesInformations utiles
Orebić est la ville d’arrivée du ferry en provenance de Korčula, qui se trouve juste en face.

En moins d’un quart d’heure, le bac dépose voitures et passagers sur les quais d’Orebić.

MétéorologieMétéo et prévisions

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Croatie > Partie méridionale > Dalmatie > Comté de Dubrovnik-Neretva > Presqu’île de Pelješac > Orebić
Sujets plus détaillés
Le village de Trstenik, presqu'île de Pelješac en Croatie
Le village de Potomje, presqu'île de Pelješac en Croatie
Le village de Kučište, presqu'île de Pelješac en Croatie
Le village de Viganj, presqu'île de Pelješac en Croatie
Le village de Lovište, presqu'île de Pelješac en Croatie
Sujets proches
Carte interactive de la presqu'île de Pelješac en Croatie
La ville d'Orebić, presqu'île de Pelješac en Croatie
La ville de Ston, presqu'île de Pelješac en Croatie
Sujets plus larges
Page d'accueil
La ville de Ploče en Croatie
La ville de Metković en Croatie
La ville de Slivno en Croatie
L'île de Korčula en Croatie
L'île de Lastovo en Croatie
La presqu'île de Pelješac en Croatie
L'île de Mljet en Croatie
La ville de Dubrovnik en Croatie
La commune du Konavle en Croatie
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.