AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura

[Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d’accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Vega de Río Palmas, ou La Vega del Río de las Palmas (« la vallée de la rivière des palmiers »), est un petit village pittoresque de l’est de l’île de Fuerteventura. Le village est célèbre pour son église de la Vierge du Rocher (Virgen de La Peña) qui renferme la statue de la sainte patronne de l’île de Fuerteventura.

Vega de Río Palmas compte un peu plus de 200 habitants et fait partie de la commune de Betancuria.

SituationSituation

Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. La vallée de Río Palmas. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Vega de Río Palmas se trouve à 2 km au sud de Betancuria sur la route FV-30 en direction de Pájara.

Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. Le village. Cliquer pour agrandir l'image.La route qui mène de Betancuria à Vega de Río Palmas est un enchantement : tout au long de la rivière se succèdent les palmeraies verdoyantes qui forment un beau contraste avec le large horizon de pics nus teintés rose.

Dans cette vallée aux terres fertiles, les cultures maraîchères entourées de murets en pierre sèche, sont nombreuses ; les maisons des exploitations, blanches ou en brique d’argile, se dressent de manière pittoresque sur les petits champs en terrasses.

VisitesVisites

ValléeLa Vallée de la Rivière des Palmiers (Vega del Río de las Palmas)
Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. Le barrage sur le Barranco de Las Peñitas. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La vallée de Río de Palmas recueille les eaux pluviales de plusieurs chaînes de montagnes ; en raison de l’imperméabilité des roches plutoniques qui forment ces montagnes, les eaux s’accumulent dans la nappe phréatique. Ceci explique l’abondance — peu commune à Fuerteventura — de nombreux arbres et d’arbustes indigènes dans cette vallée : palmiers des Canaries (Phoenix canariensis) et tamaris des Canaries (Tamarix canariensis), notamment.

Un kilomètre en aval de Vega de Río Palmas a été construit le barrage de Las Peñitas (Embalse de las Peñitas) ; le secteur est généralement à sec, mais, pendant les mois d’hiver, il y a des pluies suffisamment abondantes pour emplir le réservoir qui est en grande partie comblé par les terres entraînées par l’érosion. Ce lac de barrage a permis la création d’une palmeraie luxuriante dans laquelle on peut observer une grande variété d’oiseaux. Depuis le village de Vega de Río de Palmas, une des randonnées les plus intéressantes et les plus belles de Fuerteventura mène au barrage à travers le Barranco de las Peñitas (« le ravin des petits rochers »).

ChapelleLa chapelle de la Vierge du Rocher (Ermita de la Virgen de la Peña)
Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. La chapelle de la Vierge de la Peña (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.En aval du barrage, entre des rochers escarpés du Barranco de Mal Paso, se trouve une minuscule chapelle blanche, la chapelle de la Vierge du Rocher (Ermita de la Virgen de la Peña). À l’autel est accroché une peinture montrant la découverte d’une statue de la Vierge qui se trouve maintenant dans l’église Notre-Dame du Rocher dans le village de Vega de Río Palmas. Selon une pieuse légende, cette statue aurait été apportée au début du XVe siècle à Fuerteventura par Jean de Béthencourt.

En effet, le Conquérant Jean de Béthencourt et sa troupe, après avoir débarqué à Ajuy, auraient remonté la vallée de Las Peñitas jusqu’au site actuel de Betancuria où il fonda sa capitale.

Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. La chapelle de la Vierge du Rocher (auteur Canarina). Cliquer pour agrandir l'image.Durant l’occupation de l’île par un pirate berbère, l’Arráez Jabán — occupation qui dura plusieurs mois — la statuette fut cachée ; elle n’aurait été redécouverte qu’au XVIIe siècle, dans une petite grotte au pied de ce rocher, par Diego de Alcalá et Juan de San Torcaz, des frères franciscains qui séjournaient au couvent de Betancuria.

Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. La chapelle de la Vierge du Rocher (auteur Canarina). Cliquer pour agrandir l'image dans Panoramio (nouvel onglet).La statuette de la Vierge du Rocher fut conservée dans cette chapelle construite à cet endroit, avant d’être transférée dans la première chapelle du village de Vega de Río Palmas. Cependant, la chapelle de la Vierge du Rocher est toujours un lieu de pèlerinage tout au long de l’année.

ÉgliseL’église de la Vierge du Rocher (Iglesia de la Virgen de la Peña)
Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. L'église Notre-Dame du Rocher (Ermita de Nuestra Señora de la Peña). Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le village de Vega de Río Palmas possède une très belle église, située sur une place fleurie et plantée de palmiers. L’église de la Vierge du Rocher (Iglesia de la Virgen de la Peña) fut édifiée durant les premières années du XVIIIe siècle au frais des habitants de l’île de Fuerteventura ; elle fut consacrée le 26 août 1716.

Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. L'église Notre-Dame du Rocher (Ermita de Nuestra Señora de la Peña). Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).L’église actuelle a succédé à une première église qui abritait déjà l’effigie de la Vierge du Rocher ; cette première église fut totalement détruite lors de la prise de l’île par le pirate barbaresque Jabán Arráez, en 1593. Cette première église fut reconstruite vers 1666 et abrita à nouveau l’effigie de la Vierge de La Peña.

L’église Notre-Dame du Rocher (Iglesia de Nuestra Señora de la Peña) présente une façade de style classique en pierre de taille — ce qui est peu fréquent dans les église de l’île et qui souligne l’importance de celle-ci. La porte est à arc en plein cintre, et flanquée par des doubles colonnettes aux chapiteaux décorés. On observe que le tympan du fronton est vide.

Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. L'église Notre-Dame du Rocher (Ermita de Nuestra Señora de la Peña). Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. L'église Notre-Dame du Rocher (Ermita de Nuestra Señora de la Peña). Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. L'église Notre-Dame du Rocher (Ermita de Nuestra Señora de la Peña). Cliquer pour agrandir l'image.
Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. Statuette de Notre-Dame de la Peña (auteur H. Zell). Cliquer pour agrandir l'image.L’intérieur est à une seule nef. Au fond se trouve un retable de style Rococo, orné de motifs végétaux ; les panneaux latéraux présentent des tableaux représentant saint Laurent, sainte Lucie de Syracuse et saint Sébastien. Au centre du maître-autel est gardée l’effigie de la Vierge de La Peña, placée dans une niche sur un piédestal doré, et encadrée d’un soleil d’argent ; à ses pieds se trouve un croissant de lune doré.

Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. Le chœur de l'église Notre-Dame de la Peña (auteur H. Zell). Cliquer pour agrandir l'image.L’effigie de la Vierge de La Peña — familièrement nommée « La Peñita » — est une statuette d’albâtre, de 21 cm de hauteur. La figure de la Vierge tient l’Enfant Jésus sur son côté droit. La tête de l’enfant n’est pas d’origine et a été remplacée après le sacrilège commis par une « maure folle » ainsi que le rappelle une chanson traditionnelle de l’île.

L’œuvre est de style gothique français du XVe siècle et pourrait bien avoir été apportée dans l’île par Jean de Béthencourt au début du XVe siècle. Dans ses chroniques de la conquête des îles Canaries intitulées « Le Canarien », Béthencourt mentionne une telle effigie présente au baptême de l’un de ses fils.

L’effigie de la Virgen de la Peña — sainte patronne de l’île de Fuerteventura — donne lieu à un pèlerinage (la Romería de la Peña) qui attire des habitants de toute l’île et même de tout l’archipel canarien ; durant trois jours, la route entre Antigua et Pájara est bloquée afin de laisser place aux pèlerins qui partent sur la route de Vega de Río Palmas. Ce pèlerinage a lieu le troisième dimanche de septembre, et donne lieu à un déploiement de folklore et de traditions populaires insulaires. La statuette vénérée est promenée en procession.

Informations pratiquesInformations pratiques

RestaurantLe restaurant Don Antonio
Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura. Le restaurant Don Antonio. Cliquer pour agrandir l'image.Le restaurant Don Antonio se trouve tout à côté de l’église du village. Il propose une cuisine canarienne (« majorero ») et espagnole : tapas, spécialités de chevreau de lait, d’agneau, de canard et des desserts maison exquis.

Le cadre est celui — typiquement canarien — d’une ferme du XVIIe siècle restaurée, avec des murs de pierre et de somptueux plafonds de bois. À l’extérieur, un patio verdoyant et sa fontaine offre le cadre pour un dîner romantique.

Adresse : Herbania, 2 35637 Vega de Río Palmas, Betancuria

Téléphone : 00 34 928 878 036

Horaire : du mardi au dimanche, de 11 heures à 17 heures. Le soir, uniquement sur réservation, de 19 heures à 22 heures. Fermé le lundi.

Prix : environ 15 € pour le plat principal.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Fuerteventura > Betancuria > Vega de Río Palmas
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le village de Vega de Río Palmas à Fuerteventura
Le parc rural de Betancuria à Fuerteventura
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Fuerteventura
La ville de La Oliva à Fuerteventura
La ville de Puerto del Rosario à Fuerteventura
La ville d'Antigua à Fuerteventura
La ville de Tuineje à Fuerteventura
La ville de Pájara à Fuerteventura
La ville de Betancuria à Fuerteventura
La flore et la faune de l'île de Fuerteventura
L'île de Fuerteventura - Brochure OTC (PDF)

[Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.