AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le village de Canyamel à Majorque - La tour de Canyamel

[Sujet précédent] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Minorque] [Majorque] [Ibiza] [Formentera] [Cabrera] [Page d'accueil] [Baléares] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
La Tour de Canyamel (Torre de Canyamel) est une tour de guet et de défense de la côte orientale de l'île de Majorque près du village de Canyamel, dans la commune de Capdepera.
ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Ce n'est qu'au XVe siècle, en 1473, que la tour prit le nom de « Torre de Canyamel » après l'introduction de la culture de la canne à sucre dans la région. Au XVIe siècle, la tour porta le nom de « Torre Vigía » (tour de guet) ou « Atalaya », puis de « Torre d'en Massot », du nom des propriétaires d'alors. La tour fut aussi nommée « Tour des Gabellí » (le surnom des habitants de Capdepera).

SituationSituation

La Tour de Canyamel se trouve sur la route d'Artà à Canyamel, quelques kilomètres avant Canyamel.

VisitesVisites

La Tour de Canyamel à Majorque - La tour de Canyamel. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Après la reconquête de Majorque, en 1229, le roi Jaume Ier le Conquérant, fondateur du royaume de Majorque, négocia avec les musulmans de Minorque le Traité de Capdepera, par lequel ces derniers se rendirent au monarque chrétien en 1231.

La Tour de Canyamel à Majorque - La porte de la tour de Canyamel (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Cependant, le conflit se poursuivit dans la Méditerranée et les pirates maures (Sarrasins) menaçaient les populations de l'île de Majorque. Par ordre du roi, la vallée de Gabellí (aujourd'hui vallée de Canyamel) fut placée sous la protection de la famille Montsó qui bâtit, au milieu du XIIIe siècle, la tour aujourd'hui nommée « Torre de Canyamel », pour défendre la région contre les incursions des pirates sarrasins ; la tour servit de tour de garde et de refuge pour les populations. Elle était alors nommée « Torre d'en Montsó ».

La Tour de Canyamel à Majorque - La porte de la tour de Canyamel (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.

La Tour de Canyamel est une tour robuste, avec des murs d'un mètre d'épaisseur à la base, et d'une hauteur de 23 m ; elle est de plan carré et comprend trois étages. Pour sa fonction de tour de défense, la tour comporte des meurtrières, des mâchicoulis et des créneaux.

Son architecture gothique du XIIIe siècle et ses caractéristiques font de cette tour médiévale l'une des rares constructions de ce genre en Europe et unique à Majorque.

La Tour de Canyamel à Majorque - La tour de Canyamel. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Lorsque la menace barbaresque cessa, la tour de Canyamel fut transformée en ferme, et son bâtiment annexe en bergerie. En 2009, la tour fut restaurée et rouvrit ses portes, abritant un petit musée. La bergerie fut transformée en restaurant.

La Tour de Canyamel à Majorque - La tour de Canyamel. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le rez-de-chaussée est la grande salle, couverte d'une voûte d'arête de style gothique, où les habitants se refugiaient pendant les sièges ; les murs sont percés de meurtrières pour la défense contre les assiégeants. Au rez-de-chaussée, le musée retrace les 700 ans d'histoire de la tour — du XIIIe siècle au XXe siècle — à travers, entre autres, la projection d'un documentaire « Torre de Canyamel : Testimonio de la historia ». Un char à paire de mules (carro de parell) restauré y est exposé.

La Tour de Canyamel à Majorque - La porte de la tour de Canyamel (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Pendant la période agricole de la tour, le premier étage était un vaste grenier avec de grandes portes par lesquelles le grain et d'autres denrées étaient livrés pour le stockage. Le musée y présente aujourd'hui une collection ethnographique : céramiques de tous les jours, ustensiles domestiques, articles tressés en feuilles de palme, métiers à tisser les tapis (du XIXe siècle), outils de tisserands, mais aussi des armes et du mobilier militaire.

L'étage supérieur de la tour se compose d'une terrasse et d'une petite tour d'ultime défense (torre del homenaje ou torreón) située au centre de cette terrasse. La terrasse est entourée d'un parapet à merlons et créneaux ; elle est également percée de meurtrières et de mâchicoulis.

InformationsInformations pratiques

Heures de visiteHeures de visite
La Tour de Canyamel à Majorque - Prospectus de la Torre de Canyamel. Cliquer pour agrandir l'image.La Tour de Canyamel à Majorque - La tour de Canyamel. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Adresse :

Torre de Canyamel

Carretera Artá-Canyamel, Km 5

Parking gratuit.

Horaires : du mardi au samedi, de 10 h à 15 h et de 17 h à 20 h ; le dimanche de 10 h à 15 h ; fermé le lundi.

Durée de la visite : 45 minutes.

Tarif d'entrée : adulte 3 € ; gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés.

Téléphone : 00 34 971 841 134

Site sur la Toile : www.torredecanyamel.com

Du haut de la tour, à 23 mètres de hauteur, on a une vue panoramique sur la vallée et la côte de Canyamel, et aussi loin que l'Almudaina d'Artá.

Des expositions temporaires ont également lieu à l'extérieur de la tour.

RestaurantRestaurants
La Tour de Canyamel à Majorque - Cochon de lait au restaurant Porxada de sa Torre (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.
Le Restaurant Porxada de sa Torre
Le restaurant Porxada de sa Torre se trouve à quelques mètres de la Tour de Canyamel ; il est installé, depuis 1966, dans l'ancienne bergerie de la ferme d'élevage qui occupait autrefois la tour. Cela lui confère un cadre rustique agréable avec des murs de pierre, un mobilier en bois et une décoration d'ustensiles agricoles, et même un moulin.

Le restaurant Sa Porxada s'est fait une réputation pour sa cuisine essentiellement de tradition majorquine, avec quelques touches de cuisine internationale. Sa spécialité est le cochon de lait ou « porcella », élevé dans la finca du propriétaire et cuit au feu de bois. Le lapin aux oignons, la morue au « tumbet », les entrecôtes à « la plancha » et la terrine de foie gras sont également très appréciés.

Le restaurant dispose d'un jardin et d'une jolie terrasse.

Parking gratuit.

Horaires : de 13 h à 15 h 30 et de 19 h à 23 h. Fermé le lundi.

Ctra Artà a Canyamel, Km 5, Capdepera

Téléphone : 00 34 971 841 310

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Baléares > Majorque > Comté du Llevant > Capdepera > Canyamel > Tour de Canyamel
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le village de Canyamel à Majorque - Les grottes d'Artà
Le village de Canyamel à Majorque - La tour de Canyamel
Le village de Canyamel à Majorque - Le Clapier des Géants (Claper des Gegants)
Sujets plus larges
Accueil
La ville de Capdepera à Majorque - Le château
Le village de Cala Mesquida à Majorque
Le village de Cala Rajada (Cala Ratjada) à Majorque
Le village de Canyamel à Majorque
Sujet précédent ] [ Sujet ascendant ] [ Sujet suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.