La violette tricolore (Viola tricolor)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotoPhotos

Violette tricolore. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.Violette tricolore. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : dillénidés (Dilleniidae)Ordre : violales (Violales)
Famille : violacées (Violaceae)Sous-famille :
Genre : violettes (Viola)Sous-genre :
Espèce : Viola tricolorVariété :
Nom commun : violette tricoloreNom populaire : pensée sauvage

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisviolette tricoloreFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainViola tricolor

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Viola tricolor : du mot grec ion, violette.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Violette tricolore. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Plante de 10 à 15 cm, à racine grêle et à tiges ramifiées.

Violette tricolore.

Catégorie de planteCatégorie de plante
Port de la plantePort de la plante
Hauteur de la planteHauteur de la plante
RemarqueRemarques
Son nom de « tricolore » vient de ce que ses fleurs ont souvent trois couleurs : violet, jaune et blanc ; mais certaines variétés ont les fleurs presque entièrement jaunes ou encore blanchâtres.
Espèce semblableEspèces semblables

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Feuilles ovales, lancéolées, à stipules très découpées (2 à 4 paires de segments), le segment terminal plus élargi et denté.
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Fleurs toutes fertiles, ordinairement tricolores, blanches, jaunes, violettes, parfois n’ayant qu’une ou deux de ces trois couleurs.

Violette tricolore. Vichatel. Cliquer pour agrandir l'image.

Violette tricolore. Fleur, Puy des Gouttes. Cliquer pour agrandir l'image.Violette tricolore. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Floraison d’avril à octobre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
Plante annuelle ou bisannuelle.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
CroissanceCroissance
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuMilieuxPré
Violette tricolore. Cliquer pour agrandir l'image.Espèce très commune jusqu’à 1 000 m dans les prairies, les alluvions, les cultures, surtout en sols siliceux.
SolsSols
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombré
AltitudeAltitudes

RépartitionDistribution géographique

Présent en auvergneAuvergne
Violette tricolore. Puy des Gouttes. Cliquer pour agrandir l'image.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisation médicinaleUtilisations médicinales
La plante fleurie, desséchée, s’emploie en infusion (10 grammes par litre d’eau), comme dépurative et purgative.

En infusion (50 g par l d’eau) elle est dépurative et diurétique. Elle contient du salicylate de méthyle (on le constate, en la mâchant, à l’odeur et à la saveur très prononcées qu’elle dégage) d’où son indication contre les maladies de peau (eczéma, dartre, acné).

Elle peut aussi être absorbée en sirop.

Utilisation ornementaleUtilisations ornementales
La Pensée des jardins est une variété de cette plante.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La violette des champs (Viola arvensis)
La violette tricolore (Viola tricolor)
Sujets plus larges
Page d'accueil
L'arbre à argent (Pachira aquatica)
Les brassicacées (Brassicaceae)
Les cistacées (Cistaceae)
Les clusiacées (Clusiaceae)
Les cucurbitacées (Cucurbitaceae)
Les éricacées (Ericaceae)
Les malvacées (Malvaceae)
Le monotrope sucepin (Monotropa hypopitys)
Les primulacées (Primulaceae)
Les salicacées (Salicaceae)
Les tiliacées (Tiliaceae)
Les ulmacées (Ulmaceae)
Les urticacées (Urticaceae)
Les violacées (Violaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site
Chercher sur la Toile 
Recommander cette page 
Recommander ce site 
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.