L'hespérie de l'alchémille (Pyrgus serratulae)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Statut] [Vidéos]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)
Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement : mandibulates (Mandibulata)
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)
Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe : endoptérygotes (Endopterygota)
Ordre : lépidoptères (Lepidoptera)Sous-ordre : glossiens (Glossata)
Infra-ordre : hétéroneures (Heteroneura)
Groupe : ditrysiens (Ditrysia)Sous-groupe : papillons de jour (Rhopalocera)
Super-famille : hespérioïdés (Hesperioidea)Famille : hespéridés (Hesperidae)
Sous-famille : pyrginés (Pyrginae)Tribu :
Genre : Pyrgus [Hubner, 1819]Sous-genre :
Espèce : Pyrgus serratulae [Rambur, [1839]Sous-espèce :
Nom commun : hespérie de l’alchémilleNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreolive skipperArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneajedrezada verdosaEstonie
FøroysktFinlandeFrançaishespérie de l’alchémilleFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognepowszelatek sierpikowiecPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeängsskärevisslareTchéquieUkraïneEmpire romainPyrgus serratulae

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'hespérie de l'alcée (Carcharodus alceae)
L'hespérie de l'alchémille (Pyrgus serratulae)
L'hespérie à bandes jaunes (Pyrgus sidae)
L'hespérie du carthame (Pyrgus carthami)
L'hespérie castillane (Pyrgus cinarae)
L'hespérie du cirse (Pyrgus cirsii)
L'hespérie de l'épiaire (Carcharodus lavatherae)
L'hespérie de la malope (Pyrgus onopordi)
L'hespérie du marrube (Carcharodus flocciferus)
L'hespérie de la mauve (Pyrgus malvae)
L'hespérie obscure (Pyrgus cacaliae)
L'hespérie de la parcinière (Pyrgus carlinae)
L'hespérie des potentillles (Pyrgus armoricanus)
L'hespérie de la ronce (Pyrgus centaurae)
L'hespérie des sanguisorbes (Spialia sertorius)
L'hespérie de Wallengren (Pyrgus andromedae)
Le plain-chant (Pyrgus alveus)
Le point-de-Hongrie (Erynnis tages)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les hespérinés (Hesperinae)
Les pyrginés (Pyrginae)

Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Animaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.