Le groseillier rouge (Ribes rubrum)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Groseillier rouge. Planche d'identification Linnemand. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : rosidés (Rosidae)Ordre : saxifragales (Saxifragales)
Famille : grossulariacées (Grossulariaceae)Sous-famille :
Genre : groseilliers (Ribes)Sous-genre :
Espèce : Ribes rubrumVariété :
Nom commun : groseillier rougeNom populaire : groseillier

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterrered currantArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligraosar deargEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisgroseillier rougeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainRibes rubrum

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Ribes rubrum : du mot arabe ribes, aigre, parce que les fruits ont un goût acide.

FleurFleurs

Description des fleurs
On voit dès le mois de mars apparaître les petites grappes jaunâtres sur les tiges des groseilliers sauvages.
Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs jaunâtres
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Dimension des fruitsDimension des fruits
Couleurs du fruitCouleurs des fruits
GrainesGraines
FructificationFructification
Leurs grappes de fruits rouges se montrent à la fin du printemps et jusqu’au mois d’août.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxFôrets de feuillusHaies
Dans les haies et les bois humides.
SolsSols
ExpositionsPlante de lumièrePlante d'ombre
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat pluvieuxClimat humideClimat froid
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)
Espèce associéeEspèce associée

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesUtilisations culinairesUtilisation comme fruit de tableUtilisation en tartesUtilisation pour les liqueurs
Les fruits (groseilles) sont comestibles ; ces fruits servent à fabriquer une liqueur alcoolique usitée dans le nord (vin de groseille).
Jus de groseilles

Gastronomie

Laver et égrapper les groseilles.

Les presser dans un torchon pour en extraire le jus.

Le laisser reposer et le mesurer quand il sera bien clair.

Ajouter 60 g de sucre par litre (bien remuer pour que le sucre fonde).

Remplir les bouteilles et les fermer hermétiquement.

Les stériliser pendant une demi-heure.

Au moment de servir, on peut couper avec de l’eau.

Sirop de groseilles

Gastronomie

1- 1 kg de groseilles rouges égrenées, 250 g de cerises aigres dénoyautées.

Mettre les fruits en terrine par couches alternées avec 2 kg 500 de sucre.

Laisser macérer pendant 48 heures.

Garnir un tamis avec une étamine ou un gros linge mouillé, y verser le contenu de la terrine et poser au-dessus un couvercle supportant un poids pour aider à l’écoulement du jus.

Mettre en bouteilles aseptisées et les cacheter à la cire ou les paraffiner.

Les sirops faits à froid gardent plus de parfum mais se conservent moins longtemps.

2- Écraser dans une terrine 3 kg de groseilles rouges.

Laisser reposer 24 heures puis les presser dans un torchon pour en extraire le jus.

Le peser et le mettre à chauffer avec 2 fois son poids de sucre.

Attendre 2 ou 3 bouillons, écumer et laisser refroidir.

Mettre en bouteilles fermées hermétiquement.

Sirop de groseilles et framboises

Gastronomie

Pour un litre et demi de sirop :

2 kg de groseilles peu mûres,

500 g de cerises acides peu mûres,

250 g de framboises,

700 g de sucre pour 500 g de jus.

Laver les fruits, égrener les groseilles, dénoyauter les cerises.

Écraser les fruits au pilon et laisser fermenter pendant 24 heures dans une terrine au frais.

Passer au tamis ou filtrer dans un linge (le jus doit être limpide).

Peser le liquide, compter 700 g de sucre pour 500 g de jus.

Faire bouillir quelques minutes, écumer et mettre dans des bouteilles préalablement ébouillantées.

Boucher hermétiquement.

Utilisations économiquesRecherchée par les abeilles
Fleurs visitées par les abeilles.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le cassissier commun (Ribes nigrum)
Le groseillier à maquereaux (Ribes grossularia)
Le groseillier des rochers (Ribes petraeum)
Le groseillier rouge (Ribes rubrum)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les groseilliers (Ribes)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.