AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le village de Curral das Freiras à Madère

[Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Madère] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Écusson. Cliquer pour agrandir l'image.Vu du belvédère d'eira do serrado. Cliquer pour agrandir l'image.Curral das Freiras est un petit village reclus situé en plein cœur de l’île de Madère, dans un très beau site encaissé.

Alentour, les vignes forment des tonnelles au-dessus des impasses du village. On cultive surtout l’osier et les faisceaux sont mis à sécher devant les niaisons, en attendant l’hiver, où on le tressera. Le village devint célèbre pour ses cerises et la fabrication d’une liqueur appelée ginja. On y trouve également d’excellents gâteaux.

La forme du « Val des Nonnes », Curral das Freiras est si singulière qu’on l’a longtemps pris pour le fond d’un cratère volcanique. Mais cette vallée a bel et bien été creusée par la ribeira de Soccoridos. Une impressionnante couronne de pics et de falaises abruptes ceinture le vert plateau de Curral.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Curral das Freiras signifie : étable, ou enclos, des Nonnes. Le village doit son nom (« Étable des Nonnes ») à un épisode datant de 1566 quand les sœurs du couvent de Santa Clara à Funchal vinrent y chercher refuge contre les attaques des corsaires français de Monluc, et logèrent dans les étables.

SituationSituation

. Cliquer pour agrandir l'image.Portage en hamac. Cliquer pour agrandir l'image.Curral das Freiras est situé à 30 minutes au nord de Funchal, au fond d’une vallée encaissée au fond d’un cirque volcanique grandiose découpé par l’érosion.

Ce n’est que récemment, lorsque des tunnels sous les montagnes ont permis le passage des premières routes, que le village est sorti de son fabuleux isolement. La route qui y mène a remplacé l’ancien sentier qui parcourait en zigzag les pentes vertigineuses. Creusée dans une paroi rocheuse absolument verticale, elle doit franchir ces deux tunnels pour atteindre le village.

Les villageois n’ont vu qu’en 1986 leurs premières images télévisées.

VisitesVisites

Miradouro de Eira do Serrado
Escalier belvédère eira do serrado. Cliquer pour agrandir l'image.Depuis le parking, un chemin, en partie en escalier (145 marches), contourne par la droite le pico do Serrado (1 095 m) et gagne le belvédère.

Eira do Serrado est l’un des plus beaux sites de Madère, avec des vues impressionnantes sur les montagnes environnantes et le village, dans la vallée des Nonnes, qui constelle de ses maisons blanches le creux d’un cirque montagneux aux parois ravinées.

Situé à 1 053 m d’altitude au pied du pic do Serrado (1115 m), le belvédère domine le foyer d’un ancien cratère au fond duquel le village de Curral das Freiras se chauffe au soleil. Le panorama sur les montagnes aux pics acérés où s’accrochent les nuages est impressionnant.

Au bas du précipice, la ribeira dos Socorridos (torrent des Rescapés) coule à près de 800 m de profondeur. Son nom évoque les premiers colons qui trouvèrent refuge à cet endroit quand l’île fut ravagée par l’incendie long de sept ans, de 1420 à 1427.

Devant le belvédère s’étend le plus vaste cirque des montagnes de Madère : à l’ouest se dessinent les picos Grande (1 607 m) et do Jorge (1 692 m), le Pico da Geada (1497 m) ; au nord, c’est-à-dire en face, le Torrinhas (1 823 m) ; à droite l’Arieiro (1 810 m) et, tout au fond, le Ruivo (1 861 m).

Belvédère d'eira do serrado. Cliquer pour agrandir l'image.Vers 1880, carte postale. Cliquer pour agrandir l'image.
Gorges de la rivière dos socorridos. Cliquer pour agrandir l'image.Gorges de la rivière dos socorridos. Cliquer pour agrandir l'image.Gorges de la rivière dos socorridos. Cliquer pour agrandir l'image.
Gorges de la rivière dos socorridos. Cliquer pour agrandir l'image.Gorges de la rivière dos socorridos. Cliquer pour agrandir l'image.
Gorges de la rivière dos socorridos. Cliquer pour agrandir l'image.Gorges de la rivière dos socorridos. Cliquer pour agrandir l'image.
Randonnée au Pico Ruivo
Les randonneurs pourront emprunter l’un des sentiers s’en allant vers le nord (vers le refuge de Pico Ruivo et vers la côte nord via le refuge de Torrinhas et Fajã do Penedo ; compter deux bonnes journées de marche pour cette randonnée.

InformationsInformations pratiques

RestaurantsRestaurants
Les spécialités locales sont à base de châtaignes : la liqueur, le pain, le gâteau et la soupe.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le village de Curral das Freiras à Madère
Le village d'Estreito de Câmara de Lobos à Madère
Le cap Girao à Madère
Sujets plus larges
Page d'accueil
La ville de Funchal à Madère
La ville de Câmara de Lobos à Madère
La ville de Ribeira Brava à Madère
La ville de Ponta do Sol à Madère
Sujet ascendant ] [ Sujet suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.