La ramaire dorée (Ramaria aurea)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Ramaire dorée. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : aphyllophores (Aphyllophoromycetidea)
Ordre : clavariales (Clavariales)Sous-ordre :
Famille : clavariacées (Clavariaceae)Sous-famille :
Genre : clavaires (Clavaria)Sous-genre :
Espèce : Ramaria aurea [(Schaeff. : Fr.) Quél.], Clavaria aureaSous-espèce :
Nom commun : ramaire dorée, clavaire doréeNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisramaire doréeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceραμάρια η χρυσή
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainRamaria aurea

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Tel du corail, la Clavaire dorée se présente sous la forme d’un petit massif finement ramifié et dressé, en palette, dont les dernières ramules sont épaisses et charnues.
Espèces semblablesEspèces semblables
On doit éviter la confusion avec certaines clavaires voisines, aux effets nettement purgatifs.

RacineMycélium

Ramaire dorée. Mycorhize de la ramaire dorée et du hêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Mycorhize avec le hêtre.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Court, épais et charnu, équivalant à un petit tronc blanc.
Couleur du piedCouleur du pied
Blanc crème.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Jusqu’à 15 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
L’extrémité des rameaux est bifide, faisant penser à des dents.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
D’un beau jaune d’or en rameaux dressés.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
En fuseau.
Couleur de la sporée
Jaune-ocre pâle.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Colorations
Blanche, jaunâtre.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur douce.
SaveurGoût
Saveur douce.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
En été et à l’automne.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructificationChampignon mycorhizien
En groupe et parfois même en cercles. Concentration de rameaux épais, courts, tortueux, se terminant par deux ou trois dents.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresBois de feuillus
Sous-bois de feuillus et de conifères.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible
L’espèce est comestible à l’état jeune. À forte dose, c’est un laxatif doux.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La clavaire chou-fleur (Ramaria botrytis)
La ramaire droite (Ramaria stricta)
La clavaire jaunissante (Ramaria flavescens)
La clavaire jolie (Ramaria formosa)
La ramaire dorée (Ramaria aurea)
Sujets plus larges
Page d'accueil
La clavaire fistuleuse (Macrotyphula fistulosa)
La clavaire en pilon (Clavariadelphus pistillaris)
Les clavaires (Clavaria)
Les clavaires rameuses (Ramaria)
Les sparassis (Sparassis)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.