Les lichens foliacés

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Étymologie] [Identification] [Thalle] [Spores] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : lichens
Division : ascolichensSous-division : lichens foliacés

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Lichen foliace. Cliquer pour agrandir l'image.Les lichens foliacés ont un thalle constitué de lames, de lobes, plus ou moins appliqués contre le substrat mais détachables au moins en partie.

Thalle formé de lobes étalés avec une face inférieure distincte, plus ou moins appliqué au substrat et facilement détachable.

Thalle à symétrie bilatérale sans distinction du dessus et du dessous du lichen.

Clés de déterminationClés de détermination
  1. 1 - Thalle jaune orangé à vert-jaunâtre
    1. 1.1 - Thalle avec apothécies, sans soralies

      DéterminationXanthoria polycarpa, Xanthoria parietina

    2. 1.2 - Thalle sans apothécies (presque toujours), avec soralies
      1. 1.2.1 - Thalle jaune à orangé

        DéterminationXanthoria fallax, Xanthoria candelaria

      2. 1.2.2 - Thalle jaune à jaune-verdâtre
        1. 1.2.2.1 - Thalle jaune lumineux à jaune citron

          DéterminationCandelaria concolor

        2. 1.2.2.2 - Thalle jaune verdâtre à gris jaunâtre

          DéterminationParmeliopsis ambigua, Parmelia flaventior, Parmelia caperata

  2. 2 - Thalle gris à brunâtre
    1. 2.1 - Thalle brun, olive ou vert sombre
      1. 2.1.1 - Présence d’apothécies, pas d’isidies

        DéterminationParmelia acetabulum, Physconia distorta, Parmelia glabra

      2. 2.1.2 - Pas d’apothécies, face inférieure du thalle sombre
        1. 2.1.2.1 - Thalle avec des isidies

          DéterminationParmelia glabratula, Parmelia subaurifera, Parmelia exasperatula

        2. 2.1.2.2 - Thalle avec des soralies
          1. 2.1.2.2.1 - Face inférieure du thalle noire, brune, parfois claire à la marge

            DéterminationPhysconia perisidiosa, Physconia enteroxantha, Parmelia subargentifera, Parmelia subaurifera

          2. 2.1.2.2.2 - Face inférieure brun-clair ou rosée ou claire

            DéterminationPlatismatia glauca, Cetraria chlorophylla, Physconia grisea

    2. 2.2 - Thalle gris-blanc ou légèrement teinté de bleu ou de vert
      1. 2.2.1 - Thalle peu plaqué voire fruticuleux

        DéterminationPlatismatia glauca, Anaptychia ciliaris, Pseudevernia furfuracea

      2. 2.2.2 - Thalle plaqué, face inférieure à nombreuses rhizines
        1. 2.2.2.1 - Thalle sans apothécies
          1. 2.2.2.1.1 - Thalle sorédié c’est à dire porteur de soralies
            1. 2.2.2.1.1.1 - Lobes plats

              DéterminationPhysconia grisea, Parmelia subrudecta, Parmelia sulcata

            2. 2.2.2.1.1.2 - Lobes non plats, dressés ou plus ou moins creux
              1. 2.2.2.1.1.2.1 - Lobes dressés

                DéterminationPhyscia adscendens, Platismatia glauca, Parmelia perlata

              2. 2.2.2.1.1.2.2 - Lobes plus ou moins creux ou gonflés ou en tube

                DéterminationHypogymnia physodes, Hypogymnia tubulosa, Hypogymnia farinacea

          2. 2.2.2.1.2 - Thalle sans soralies, avec des isidies

            DéterminationParmelia saxatilis, Parmelia tiliacea, Parmelia pastillifera

        2. 2.2.2.2 - Thalle portant des apothécies
          1. 2.2.2.2.1 - Thalle blanc-gris clair

            DéterminationPhyscia stellaris, Physcia aipolia

          2. 2.2.2.2.2 - Thalle gris-brun ou gris-bleuté

            DéterminationPhysconia distorta, Phaeophyscia orbicularis, Physcia tenella

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Le chandelier unicolore (Candelaria concolor)
Le lichen pulmonaire (Lobaria pulmonaria)
L'ombilicaire grise (Umbilicaria grisea)
La parmélie en calice (Parmelia acetabulum)
La parmélie en chandelier (Xanthoria candelaria)
La parmélie élégante (Xanthoria elegans)
La parmélie exaspératulée (Parmelia exasperatula)
La parmélie grise (Hypogymnia physodes)
La parmélie manteau (Parmelia caperata)
La parmélie des murailles (Xanthoria parietina)
La parmélie perlée (Parmelia perlata)
La parmélie polycarpe (Xanthoria polycarpa)
La parmélie striée (Parmelia sulcata)
La parmélie subrudecta (Parmelia subrudecta)
La parmélie du tilleul (Parmelia tiliacea)
La peltigère aphteuse (Peltigera aphtosa)
La phéophyscie orbiculaire (Phaeophyscia orbicularis)
La physcie étoilée (Physcia stellaris)
La physcie grimpante (Physcia adscendens)
La physconie tordue (Physconia distorta)
La rhizoplaque blanche et or (Rhizoplaca chrysoleuca)
Sujets proches
Les lichens crustacés
Les lichens foliacés
Les lichens fruticuleux
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les champignons (Mycota)
Les lichens
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.