Les hydnes (Hydnum)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : aphyllophores (Aphyllophoromycetideae)
Ordre : cantharellales (Cantharellales)Sous-ordre :
Famille : hydnacées (Hydnaceae)Sous-famille :
Genre : hydnes (Hydnum)

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaishydnesFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainHydnum

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Certains champignons n’ont ni lamelles ni tubes sous le chapeau, mais des aiguillons, ce sont les HYDNES, dont le nom vient de :

UDNUM qui, en sumérien, vers -3.500, voulait dire « champignon engendré par l’orage », c’est à dire « Vesse de Loup » ou Lycoperdon, car on sait qu’ils poussent en troupes abondantes après les pluies d’orages d’été et d’automne. On retrouve ce mot dans :

UDNON en Grec, en -309, chez Théophraste avec le sens de Truffe. Il évoque actuellement :

HYDNUM en Latin savant actuel qui est devenu:

HYDNE en Français.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Hydnes.Présence sous le chapeau de petits aiguillons qui portent les spores.
Clés de déterminationClés de détermination

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
L'hydne en corail (Hericium coralloides)
L'hydne imbriqué (Hydnum imbricatum)
Le pied de mouton ou hydne sinué (Hydnum sinuatum)
Sujets proches
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les cantharellacées (Cantharellaceae)
Les hydnacées (Hydnaceae)
Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.